Nombre total de pages vues

samedi 13 mars 2010

VIOLENCES DE L'ÉDUCATION HIÉRARCHISTE-ÉLITISTE-MÉRITOCRATISTE VIA L'ÉQUITÉ, L'ESPRIT DE COMPÉTITION PAR LA NOTE ET LE BULLETIN-COMPAREUR......

Quelles sont les mentalités qui nous empêchent d’avoir une société plus humaine pour tous ?
Londres, via nos États et nos Écoles élitistes,
sème les germes sociaux de la violence... mondialisée

Le droit à une vie fraternelle en société..... et il n'y a qu'une Éducation fraternelle et non élitiste qui peut concrétiser cela




DROITS FRATERNELS DES JEUNES
video

GOD SAVE THE QUEEN of her egoisme


COMPLOTS BRITANNIQUES contre l'Humanité


VIOLENCES DE L'ÉDUCATION ÉLITISTE

Le droit à une vie fraternelle en société..... et il n'y a qu'une Éducation fraternelle et non élitiste qui peut concrétiser cela

Les égoïstes nous imposent leur ''équité'' en nous faisant croire que c'est l'ÉGALITÉ: mais nous n'en sommes plus dupes..... Faut-il être arriéré et dérangé pour entretenir l’idée que des gens ‘’méritent’’ plus que d’autres; de croire que la pauvreté est nécessaire; qu’il faille souffrir pour grandir (on parle encore comme des curés)!



Vers une Éducation aux Valeurs Fraternelles

Vers une Éducation aux Valeurs Fraternelles

Les enfants n’ont pas de problèmes sauf à partir du moment qu’ils entrent à l’École ! QUI EST LE PLUS INADAPTÉ : L’ÉLÈVE OU L’ÉCOLE ?

MENSONGE ! NOS ENFANTS QU’ON DIT MÉSADAPTÉS : NE LE SONT PAS ! TOUS ARRIVONS AU MONDE BONS. Que s’est-il passé pour qu’un enfant tant aimé et devenu un jour un adulte si brisé pour qu’il ait commis un jour l’inacceptable ? Faites des Lois fraternelles : et vous aurez des gens fraternels. C’est aussi logique que cela ! La société et les parents mettent d’horribles pressions sur les jeunes : pour qu’ils soient les meilleurs en sport, à l’école…Nous les poussons à la compétition, à la confrontation, à l’agressivité entre eux.

Que l’École soit comme un jardin d’enfants … où l’on apprend par le jeu, par l’observation, l’écoute et la communication !Hélas, l’École assoit, fait taire, discipline, sanctionne en donnant ou pas les diplômes, …

L’Éducation de l’essentiel. Pour que les jeunes assoient solidement leurs belles personnalités, se fortifient et s’enrichissent intellectuellement des valeurs des autres, mettons leurs sourires dans le calcul de la rentabilité.

LE DÉVELOPOPPEMENT DE LA PERSONNALITÉ EST LE BUT SUPRÊME DE LA VIE.

Les jeunes doivent suivre leur chemin sur terre, et non celui de l’éducateur.

L’École (primaire et secondaire) commet un véritable crime contre les personnalités des jeunes, en amputant d’une part importante leurs possibilités et de celles qui touchent leur affectivité, à l’équilibre, au sentiment profond de réalisation et de puissance.


L’ÉCOLE-TÉMOIN DES JEUNES

Pour une montée naturelle progressive de l’initiation des langages à l’expression, à l’écriture, puis à la lecture.


DES ÉCOLES QUI N’AURAIENT QU’UN SEUL BUT : LE BONHEUR ET L’ÉPANOUISSEMENT

Quelles sont les mentalités qui nous empêchent d’avoir une société plus humaine pour tous ? GUÉRIRONS-NOUS UN JOUR des maladies idéo-socratiques-sadiques que sont l’esprit de la vie de combat, de l’élitisme, du mérite….

L'École perpétue encore l'esprit de guerres et la vie de combat

Il a existé et existe encore des sociétés illogiques qui ont imposé et imposent encore à la jeunesse une éducation absurde sans rapport avec la vie, et une vie de luttes permanentes pour tous.


Les États du monde entier, autant les pays riches que pauvres : se montrent incapables de permettre aux gens d’élever convenablement leurs enfants.


La guerre des pays modernes est la pire : nous nous massacrons les uns les autres sans avoir besoin d’armes de combats, mais nous le faisons avec la compétition, l’endettement des pauvres, la désinformation, en encourageant la décadence et la dépravation, en habituant aux drogues pour vendre et rendre dépendant, EN CRÉANT DES PAUVRES avec Éthique et Équité à part de cela!



TOUTES LES ÉCOLES OBLIGATOIRES DU MONDE ENTIER enseignent à travers l'esprit antifraternel de la compétition scolaire, du mérite par le bulletin-compareur; et trient via la notation-sélectivation.



Faut-il être arriéré et dérangé pour entretenir l’idée que des gens ‘’méritent’’ plus que d’autres; de croire que la pauvreté est nécessaire; qu’il faille souffrir pour grandir (on parle encore comme des curés)!


Établir une hiérarchie et une distribution monétaire à partir des comportements méritoires : c’est oublier injustement les droits de tous à une vie décente et de qualité, et que tous sont héritiers de leur Pays et sur la moitié de ce qui s'y produit (impôt de 50%)!


Les enfants doivent être préservés de nous, des images violentes et des violences diverses du monde des adultes et de notre ‘’fun/plaisir/jeu/sexe/alcool... : car ils sont aux âges de grande réceptions émotionnelles.

La honte est sur nous tous: avec nos mentalités élitistes, nous fabriquons notre propre misère et notre pauvreté. En plus, effrontément nous défendons férocement ces idéologies britanniques (mériticratistes) qui nous pénalisent et nous ignorent tous pourtant.


Nous sommes pauvres de nous compétitionner au lieu d'unir nos forces et compétences dans des buts fraternels. Nous sommes pauvres de nous concurrencer entre Pays au lieu de nous entraider et de Partager LE PROFIT MONDIAL. Nous sommes pauvres de prétendre que des gens méritent plus que d'autres, plus de mieux pourvoir aux besoins de leurs enfants, plus de mieux vivre, plus .... Nous sommes pauvres de nos mentalités élitistes de la vie guerrière du combat des uns sur les autres; nous sommes pauvres de nous penser meilleurs que les autres au lieu d'être meilleurs AVEC les autres.....


Ce n'est pas le monde des meilleurs que nous voulons: mais un monde meilleur.

Un État malade (de son élitisme-hiérarchique) ne peut engendrer que des êtres malades!

LA PENSÉE EST CONDITIONNÉE PAR L’ÉCONOMIE DU PROFIT et que ce que nous pensons a été sciemment façonnés par ces pays conquérants avec leurs nombreuses institutions de propagandes. L'Économie-de-la-Concurrence est une guerre permanente entre les Pays où les Pays s'entrepillent au lieu de s'Entraider et de Partager: cela nous fait tous mal paraître et mal agir.

On nous force tous à mal agir en nous jetant les uns contre les autres par la compétition, le Profit et l’exploitation des uns sur les autres ‘’légalisés’’... et les Écoles y concourent.



LES DÉVIANCES-DÉCADENCES DES IDÉOLOGIES ÉLITISTES
Nul n’a jamais eu la chance de vivre dans un monde en paix et sans luttes sociales, de vivre selon ses véritables besoins et aspirations ! Il faut que cela cesse ! Tous jettent le blâme sur les parents : c’est injuste et méchant ! Les parents sont devenus la cause de tous les maux des jeunes, et cela fait l’affaire des psys, des intervenants et des services à l’adolescence d’incriminer les parents au lieu du Système qui les néglige et les a préalablement dépossédé de tous les pouvoir !

Par les Écoles Obligatoires aux mentalités bourgeoises de l'Élitisme: LONDRES REND LES HUMAINS MÉCONNAISSABLES

Rois et Reines de la misère et de la pauvreté nécessaires à leurs hiérarchies et privilèges se sont emparés de nos Écoles.

Le Crime d'Évaluer des ENFANTS....

L’ÉCOLE SANS ÉVALUATION : C’EST POSSIBLE ET ÇA MÉRITE QU’ON L’ESSAIE! NOS ÉCOLES ONT-ELLES LA NOTE DE PASSAGE ?

L’échec et le doublage scolaire sont les derniers refuges des idéologies militaires, du clergé et de l’incompétence de notre Système scolaire !


MARQUÉS AU FER ROUGE DE L’ÉCHEC SCOLAIRE.

Il faut être arriéré et dérangé pour établir une hiérarchie entre les élèves du même âge, de les classer ! Par LA NOTE, l’Éducation enlève à celui qui n’a pas assez pour donner à celui qui en a trop.

La note qu’ils vous donnent, c’est surtout la note qu’ils se donnent!

LES ÉCOLES : LIEUX DU DRAME DE L’ENFANCE ET DE L’ADOLESCENCE.


Qu’est-ce que le Ministère de l’Éducation offre aux jeunes qui sont non-violents, non-compétitifs et qui sont plus pacifiques?


LES EXAMENS FONT PLUS APPEL À LA MÉMOIRE QU’À L’INTELLIGENCE.

« L’Éducation se limite pratiquement à la préparation d’examens; à de simples exercices de mémoire, et non pas à la formation de l’esprit ». Alexis Carrel


N’enseignons plus des valeurs criminelles aux jeunes. Pourquoi forcer les jeunes à s’adapter à un système néfaste et inhumain qui les pousse à la confrontation, à l’humiliation et à la comparaison maladive!

«ENSEIGNEZ (les valeurs fraternelles) SANS LA COMPÉTITION/MÉRITE/ÉQUITÉ ET VOUS AUREZ DES JEUNES FRATERNELS! » ! Faites des apprentissages à une vie de combat et de concurrence: et vous aurez misère, pauvreté, violence»…

=========================

Vidéo oû ALBERT JACQUARD dénonce l'École de la Compétition



Les activités qui rapportent le plus sont l'Éducation, la prévention en Santé...... pourtant ils sont malicieusement boycottés par des élites dirigeantes.....

Albert Jacquard dénonce encore ici la Compétition écono-socio-scolaire


ALBERT JACQUARD propose des États Humanistes et des Systèmes scolaires FRATERNELS.....

Le vol est installé entre nous par les hiérarchies du Mérite et de l’Équité, le Privé (Multinationales et Banques de la Reine, OMC), la Concurrence, la Compétition: rendons-nous en bien compte. L’esclavagisme est encore dans une Économie de combat, les Écoles du mérite, les Lois et les Droits de l’Équity car ils sont hélas que fondés sur l’Équité : ils justifient que la majorité soit pauvre.


LES HIÉRARCHISTES nous poussent au suicide : et nous attendons leurs suicides !
Conformisme: MEURTRE INSTITUTIONNEL.
On s’essouffle à tenter de correspondre, ou encore au contraire à tenter de s’affirmer alors que tout nous oblige à nous conformer. L'École nous parle de ''Coopération'' mais sous un système de compétitions: cela revient à dire de ''coopérer à s'anarchiser''. Et ils réduisent l' ''ÉGALITÉ'' à l'égalité des sexes oubliant que tous ont droits à l'Égalité Économique et en Droits Collectifs: cela veut dir que nous sommes TOUS CO-PROPRIÉTAIRES DE NOS PAYS, de nos Ressources Naturelles et sur la moitié des profits (impôts que toutes les milliardaires Entreprises doivent nous payer sans recevoir aucun avantages fiscaux: qu'elles paient leurs justes contributions sociales de taxes et d'impôts dorénavant..... fin des privilèges et des crédits d'impôts impayés)

L’ E N F A N T

Les jeunes sont sacrifiés à l’Économie-des-Banques, on les vend au Dieu-Entreprise : ne le faisons plus !


L’ÉCONOMIE PAR SA CONCURRENCE DONNE LE DROIT AUX PAYS RICHES DE PILLER LES PAYS PAUVRES.... et se consolide par l'École Obligatoire.

Les États sont là pour préserver les privilèges.
« L’ÉTAT DÉFEND LES RICHES CONTRE LES PAUVRES » dit le célèbre économiste Adam Smith. Et il ajoute « L’ÉTAT DIMINUE LE FARDEAU DES RICHES EN VOLANT LE BIEN COLLECTIF ». Adam Smith affirme que c’est cette réduction d’impôt chez les riches qui contribue à la dette gouvernementale.


CES INSENSIBLES SONT DANGEUREUX,
ILS TUENT LES PAUVRES QUE LEURS HIÉRARCHIES CRÉENT

Sa Majesté de la pauvreté; des 70% de pauvres
nécessaires à leurs hiérarchies
militaires.
Tant que les têtes dirigeantes de ce monde seront des militaires, ils et elles imposeront une vie de combat à l'Humanité. Mettons dorénavant des HUMANISTES en place!


Nous avons tous besoin d’une bonne cure de désintoxication des mentalités élitistes de la vie de combat et de l’esprit militaire du diviser par la concurrence et la compétition maladives.

Si l’humanité a toujours été aussi mal perçue c’est à cause de ses élites, de ces DÉVIÉS ET CES DÉTRUITS QUI CHERCHENT À DÉVIER ET À DÉTRUIRE.

Toutes les Écoles du Monde Entier enseignent toutes sous l'esprit antifraternel du mérite via la compétition débile d'intyelligences-au-conformosme, et ce n'est pas un hasard: c'est que l'Économie subordonne nos États hélas.


L'Angleterre par les Écoles du Monde Entier, enseigne des valeurs criminelles aux gens. Les pays riches et puissants se sont construits sur la guerre, le meurtre, l’exploitation et le pillage des autres pays... et ils continuent de le faire.


ILS MAINTIENNENT SCIEMMENT L'HUMANITÉ dans une vie infernale de luttes permanentes des uns sur les autres..... Arrêtons-les !
Tant que les Dirigeants BOURGEOIS de ce Monde lâchement fermeront les yeux sur les conséquences de leurs idéologies élitistes (code du déshonneur) ..... Et les riches comme les appauvris souffrent et se désolent de se côtoyer aussi mensongèrement.

VIDÉO DÉNONÇANT L'ÉCOLE-DE-LA-VIOLENCE
Ouvrez les yeux .... du coeur
Prenez le temps de LIRE ET RELIRE, nous n'en savons jamais assez pour bien desservir l'Humanité

Le Système (monarchie) sait se reproduire par l’Éducation. Donc pour l’améliorer, changeons les bases de la compétition pour des bases fraternelles...

Protégeons les mineurs de 5 à 16 ans de l’École Obligatoire du Mérite... Le Curriculum Scolaire doit apprendre l’Ordre, et l’Ordre passe par l’Égalité, le Partage, l’Entraide


Voyez les enfants combien ils nous aiment et nous font confiance, combien il est facile de les mener en bateau. Nous avons tous passés par les filtres scolaires du néolibéralisme (domination des Monopoles --- Privé). Tous, enfants, nous avons faits des efforts considérables d’études pour un jour en profiter et hélas, le capitalisme bavard ne tient que rarement ses promesses.


FAITES DES LOIS ET DES ENSEIGNEMENTS SCOLAIRES FRATERNELS ET VOUS AUREZ DES GENS FRATERNELS .... Par contre, continuez de leurs enseigner la compétition (les sport des gamiques contre les autres -- les imbéciles -inutiles-énergivores champions du ballon et de la rondelle), la concurrence, l'équité et non pas l'égalité, la vie de combat, les honneurs... et vous aurez ce que vous avez aujourd'hui. Ce n'est pas le monde des meilleurs que nous voulons mais UN MONDE MEILLEUR (des parents non pas vaniteux mais égalitaristes, des amis humanistes et non pas militaires, des ....).

Profs, Décideurs scolaires, Syndicats…. N’oubliez jamais ceci ---»

L’enfant de 5 ans, avant d’entrer à l’École sait déjà très bien parler ! Et ce n’est pas l’École qui le lui a appris : l’Éducation lui apprendra plutôt à se taire. Et oui, l’enfant a appris à parler par l’exemple, en observant les grands, dans l’amour et sans pression. Tous les enfants ont appris à parler sans la compétition, sans les examens évaluateurs et stressant, sans le chantage de la mauvaise notre, sans les menaces et l’humiliation du bulletin-compareur !
Maintenant, espérons que vous avez tous bien compris que le Système scolaire doit cesser d’enseigner l’esprit de valorisation maladive et de compétition à des ‘’mineurs’’.
L’Éducation ‘’élitiste’’ et du ‘’Mérite’’ s’attaque à des enfants, des mineurs de 5 à 16 ans : et elle n’a pas le droit, c’est tout bêtement cinglé de la part des adultes de laisser faire encore cela. Laissez-les être des enfants, foutez-leurs la paix : prolongez l’enfance et l’adolescence, n’essayons pas d’en faire des adultes trop vite ni de les rentabiliser ou d’en faire des valeurs marchandes d’économie ou de les vendre au Dieu-d’Entreprise….



Une classe sociale qui en opprime une autre par l'Éducation bourgeoise, ne saurait être libre!

Les classes bourgeoises-opportunistes et achetables par Londres nous parasitent, et avec culot elles viennent nous mépriser. L'ÉLITISME MÈNE AUX ABUS DES UNS SUR LES AUTRES, AUX DÉVIANCES ET AUX CRIMES..... Les bourgeois sont des DÉMUNIS de sensibilités

« Que faites-vous d'autre, je vous le demande, que de fabriquer vous-mêmes les voleurs que vous pendez ensuite » ce qu’a lancé aux chefs de la société de son temps Thomas More.

« L’homme qui a 3 enfants, dont l’un agressif et compétitif, l’autre pacifique et colleux (paresseux) et la fille rebelle et marginale. Et bien le père s’en occupera également, leur dira de manger à leurs faims sans se préoccuper de savoir lesquels de ses enfants ‘’méritent’’ plus d’être mieux habillés et un meilleur lit! L’État doit agir de même envers nous tous sans exception ».

Ö Femmes n’adoptez plus les modèles vaniteux et cupides des hommes du combat, de la compétition, des honneurs... pendant que la majorité peine.


Albert Jacquard parle de l'Éducation

M. Jacquard nous dit que ''Les activités qui rapportent le plus sont l'Éducation, la prévention en Santé......'' pourtant ils sont malicieusement boycottés par des élites dirigeantes.....



Les Hiérarchies maintiennent la majorité des gens pauvres, et la pauvreté est un mal élitiste qui génère tant de maux inutiles.....
La pauvreté n'est pas naturelle: elle est la conséquences de minorités gourmandes qui ne veulent rien partager avec personne.


SYSTÈMES SCOLAIRES ACTUELS ENSEIGNENT DES MENTALITÉS CRIMINELLES EN IMPOSANT AUX ENFANTS L'ESPRIT DE ANTIFRATERNEL DE LA COMPÉTITION

3 000 ans d’Utopies qui contrôlent nos vies et nous empêchent de se prendre en main et de tous sans exceptions d’être biens et sécure financièrement. On nous détourne de l’essentiel depuis toujours!


3 000 ans après, et on en est encore là ! Nous sommes encore comme à l’époque des sophistes grecs où ce qui comptait était la réussite, les diplômes, les certificats, pour pouvoir occuper une place importante et gagner de l’argent. Et c’était aussi ce genre de mentalités qui ont menées aux guerres, aux esclavagismes, à la pauvreté et à une vie misérable fondée sur le combat/l’exploitation/l’insécurité/frustrations.

Tous les États, leurs hiérarchies, leurs architectures et leurs bureaucraties, ont été imaginés par des philosophes militaires, des juristes et des économistes militaires…LA MACHINE DE GUERRE ''Féminisme''


L’École ne doit plus reproduire le système social et sa violence!

Le syndicat des enseignants appuient société capitaliste qui trouve en eux de subtils auxiliaires pour la mise en condition des esclaves dont elle a besoin.>> P.267 Henri Wadier

N’enseignons plus des valeurs criminelles aux jeunes. Pourquoi forcer les jeunes à s’adapter à un système néfaste et inhumain qui les pousse à la confrontation, à l’humiliation et à la comparaison maladive!

P R O F S


Albert Einstein disait : « Ce ne sont pas ceux qui font le mal qui rendent le monde insupportable, mais ceux qui regardent et laissent faire ».

Qui doit-on mettre en prison : l’endetté ou l’endetteur ? L’exploité ou l’exploiteur ? Le paresseux et le pauvre ou ceux qui les fabriquent ? Mais, faut-il emprisonner des représentants, des ministres et leurs Lois dangereuses et antisociales ?

Le système sait se reproduire par l’Éducation. Donc pour l’améliorer, changeons les bases de la compétition pour des bases fraternelles...

Protégeons les mineurs de 5 à 16 ans de l’École Obligatoire du Mérite... Le Curriculum Scolaire doit apprendre l’Ordre, et l’Ordre passe par l’Égalité, le Partage, l’Entraide…

«ENSEIGNEZ (les valeurs fraternelles) SANS LA COMPÉTITION/MÉRITE/ÉQUITÉ ET VOUS AUREZ DES JEUNES FRATERNELS! » ! Faites des apprentissages à une vie de combat et de concurrence: et vous aurez misère, pauvreté, violence»


Toute trace de conflits publics est très vite mise hors de vue par une urbanité décorative, par une culture charnelle, par le ''FUN/PLAISIR/JEU/sexe'/BIÈRE/sport'' et par les Médias ; où nous endorment radios, télés, spectacles ….

L'ÉCOLE IDÉALE....
L'École Obligatoire aux mentalités élitistes SÈME LES GERMES DE LA VIOLENCE chez nos enfants


VIOLENCES ENSEIGNÉES PAR NOS ÉCOLES OBLIGATOIRES

MORTS SUR LES BANCS DES ÉCOLES.

Le petit Jean vient de mourir à l’âge de 12 ans… après avoir reçu son bulletin. Depuis sont entrée à l’École qu’il souffre et doit faire du rattrapage scolaire pendant que les autres joueront dehors. Il est mort dans l’âme, dans tout espoir ! Les décors extérieurs ont beau changés, les Écoles ont beau être neuves et modernes: les classes sont toujours les mêmes, les murs toujours aussi froids, les chaises toujours aussi laides et inconfortables, la disposition des bureaux pour que tous se tournent le dos, le savoir académique si dense pour ne laisser de place à aucune communication, la discipline maniaque pour faire taire et accoutumer à une démocratie du silence et de l’intimidation… L’Économie Élitiste par l’École Obligatoire s’est emparée (kidnapping) de nos enfants pour les conditionner à l’esprit du mérite, de la valorisation maladive et de la compétition (viol et vol de nos âmes pures).

LE FEU EST DANS LA BÂTISSE SOCIALE.

Ne paniquez pas !

Et comme d’habitude l’alarme est défectueuse. Tout ce qu’on entend ce sont les cris muets des jeunes qui restent là, las, confiants, crédules, à se faire carboniser les cerveaux par les paroles brûlantes du Savoir Académique et de leurs enseignants.

Depuis longtemps qu’elle brûle cette société méritocratique. Elle a brûlé l’Histoire, et maintenant elle brûle les jeunes. Elle consume des vies, des talents, des rêves.

Oui elle brûle cette École, et nos enfants sont prisonniers des flammes de l’évaluation, ils sont pris, ils restent prisonniers de la camisole-de-force de l’Obligation scolaire...

Cette Éducation Élitistes carbonise les cerveaux d’enfants de 5 à 16 ans de la mentalité de la concurrence entre eux (alors qu’ils aimeraient fraterniser). Les Directions des Écoles par les Médias viennent protéger l’État en accusant le parent et l’enfant; et les ambulanciers-psychoéducateurs prennent leur temps, ils banalisent et minimisent le drame; les pompiers pédagogues, viennent, avec leur lance-flamme-de-la-pédagogie-du-forçage, attiser le feu en jetant sur ces jeunes l’huile de la compétition. Et plus les enseignants sont bons, et plus ils peuvent leur faire gober ce système indigeste.

Depuis lors, un brasier sans fin réduit en poussière l’essence et le plus pure de leur jeunesse.


Quel crime!

Dans un calme des plus glacial, le M.E.Q., de réformes en réformes, par les médias, endors la population avec ses capsules chloroformantes en promettant des ajustements à chaque réforme. Son fouet morbide et destructeur des âmes du silence est pour les remplir à volonté.

Et la musique symphonique continue de jouer des notes qui excluent et hiérarchisent. D’autres jeunes, coincés dans la chambre des tortures de la psychologisation sont forcés par la pédagogisation à subir le fouet humiliant de la note basse et des bulletins médiocres car ils n’ont pas encore seize ans ! Qui osera intenter un procès à cette Éducation esclavagiste vendue à l’Économie?


Et PERSONNE N’A RIEN VU « Les yeux sont aveugles : cherche avec le cœur »

<< À mon École et dans mes classes je ne vois rien de ce que tu dit ! >> Nancy D. … Et pourtant Nancy D. n’est pas aveugle ! Elle a même de très bons yeux. Le problème c’est qu’elle et de nombreux enseignants, ne voient plus avec leurs cœurs !


J’ai perdu toutes mes illusions sur l’École et la pertinence de son diplôme de 5e secondaire. Je me suis rendu compte qu’être au primaire, au secondaire, au cégep ou à l’Université : n’était ni un reflet de se capacités intellectuelles, ni une garanti pour l’avenir. Comme tant d’autres tous aussi déçus que moi, je croyais que j’y apprendrais … mais j’y ai observé LA PARESSE DES GRANDS, de ceux qui se croient au-dessus de la mêlée. Cette paresse est pire que celle des jeunes dont dénoncent des enseignants, cette paresse est plus insupportable que celle du petit peuple car elle vous dépouille des espoirs que vous placiez dans ceux qui ont le prestige et le pouvoir de la connaissance !

U R G E N C E Z

Parents, décideurs, … protégeons nos jeunes, ils nous font confiance et nous aiment. Inquiétons-nous : 1 jeune sur 3 n’en sortira pas sans y laisser sa peau (la moitié des jeunes sont exclus subtilement de tout avenir). Que les parents d ‘élèves se mobilisent au plus tôt, car leurs jeunes sont victimes d’un piège !

Telle une forêt en train de mourir : on n’entendra pas les effondrements, les douleurs, les hurlements du cœur, … auxquels on pourrait s’attendre et que l’École dans sa forme actuelle suscite! Sortez nous de tout ce qui causent les rivalités, la division, l’anarchie et le désordre. ÇA MÉRITE UN PROCÈS PUBLIQUE !


L’ÉQUITÉ C’EST L’ÉGOÏSME EN STRUCTURES

« Qu'y a-t-il donc au-dessus de la Justice ? », se demande Victor Hugo. Et il répond : « L'Équité ».


C’est fou qu’au 21ième siècle que la valeur d’une personne humaine et son droit à une vie décente soient encore mesurés selon son utilité sociale et ses compétences à se conformer. C’est fou que la puissance d’un Pays se mesure encore par son Armée et sa Croissance Banco-économique.


Où ont commencé nos maladies mentales et sociales ?


Ça fait 3 000 ans qu’on a commencé à tout inverser avec les idéologies guerrières telles l’Équité, l’Éthique, le Mérite, l’Élitisme, la Compétition, la Concurrence, les Honneurs, la Valorisation maladive…


Voilà pourquoi les idéologies violentes sont encore à nos bases sociales, économiques et politiques justement parce qu’encore aujourd’hui on les banalise et les trouvons normal



Les Hiérarchies maintiennent la majorité des gens pauvres, et la pauvreté est un mal élitist qui génère tant de maux inutiles.....La pauvreté n'est ps naturelle: elle est la conséquences de minorités gourmandes qui ne veulent rien partager avec personne.


Revival Publishing Bureau de Gordon V. Thompson (1909) et de la Thompson Publishing Company (1911)

Au cours des années 1930, la firme avait commencé à publier du matériel pédagogique, entre autres, des manuels pour l'étude de la musique vocale et chorale, pour harmonie et pour orchestre, car les béhavioristes scolaires militaires savent conditionner à travers l'apprentissage de la musique, et oui!

Le succès de Thompson comme éditeur de chants patriotiques survint lors de la Première Guerre mondiale dans la période antérieure à l'entrée des États-Unis dans le conflit, alors que le Canada y participait déjà. Les éditeurs amér. n'avaient donc pas commencé à investir dans cette manie des chants de guerre. Thompson répéta cet exploit au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Il acquit les droits pour l'Amérique du Nord de « There'll always be an England » (dont il se vendit 130 000 exemplaires) et lança deux chansons canadiennes qui furent très populaires auprès des Alliés : « Carry On »Ernest Dainty (écrite en 1928 mais qui ne devint un succès qu'avec la guerre) et « You'll Get Used to It » de Freddie Grant. Ses copyrights les plus profitables en temps de paix furent ceux de « The Blue and White » et de « CA-NA-DA » de Gimby (1967)

La violence témoigne des souffrances, des frustrations!

La souffrance (agressivité et violence des déçus/frustrés/matraqués du système), la détresse et la dépression hurlent à la police, à l’architecte, aux députés, aux décideurs, aux financiers, aux institutions et organismes, … conséquemment à l’injustice, l’irrespect, et la brutalité des idéologies et des politiques en place !


Le maudit ‘’esprit de compétition’’ des Grecs est omniprésent partout encore actuellement : dans l'Économie, les Olympiades, le Sport, l’Éducation élitiste et méritocratiste obligatoire à nos enfants, la formation militaire, surtout dans les dessins animés pour enfants, les films de guerre et médiévaux….

L'École du mérite nous colonise aux mentalités des Lords de la guerre et du commerce international des drogues.....

Nos États nous matraquent de l'esprit de compétition, et par son École Obligatoire à l'élitisme nous enseignent et nous préparent tous à nous exploiter les uns les autres.


Il n’y a pas de véritables criminels : il n’y a que des êtres malpris ; que des personnes humaines privées de toutes libertés !


Difficile de rester sain et non-violent dans un système aussi violent!


Nous ne sommes jamais agressifs ni dépressifs sans raison ! L’agressivité est une défense chez l’humain qu’on tente de déshumaniser. Comment ne reconnaissez-vous pas la similitude entre la tristesse et celle de la violence ou de l’agressivité?


Juger et emprisonner c’est oublier injustement ce qui a poussés des gens un jour à mal agir ! Ne jugeons personne, du moins pas avant que l’humanité soit à l’aise financièrement : qu’elle n’ait plus besoin de compétitionner, de chasser, de lutter sans cesse … ».

Les plus beaux comme les plus sordides penchants des gens, ne sont pas le fruit de quelque ‘’nature humaine’’ biologiquement immuable. Ils sont le produit d’un processus social décadent et instruisent le procès d’une Économie au service d’idéologies destructrices et déshumanisantes du combat et de la compétition!


Ils ont rendu l’humain méconnaissable.
Hélas, les Pays dominants actuels ont rendu les conditions sociales internationales telles qu’il faut être malhonnête pour réussir dans ce Monde Moderne. Autrefois, ils soumettaient leurs populations aux lois du vol d’autrui par la guerre afin d’accroître leurs harems, leurs fortunes et leurs pouvoirs : et aujourd’hui ils maintiennent 2 personnes sur 3 sous le Seuil de Pauvreté parce que les livres d’Histoire leurs font croire que l’humain est guerrier, hiérarchiste et égoïste….. et c’est faux pourtant.

Les techniques du mépris résultent d’une conception de contrôle militaire qui jette un pessimisme sur la nature humaine à travers le cynisme, le défaitisme,… Ils voyaient et nous voient encore comme un animal prédateur et diabolique. Par contre, les guerriers, les banquiers et les bourgeois sont encore vus comme bons et nobles.

Les vrais meurtriers : les Pays Conquérants et leurs pirates/motards/mafias/militaires/Sociétés secrètes...


lfred Adler, fut excommunié par Freud pour avoir ciblé l’État comme responsable de tout.

Freud se trompait en n’accusant que le parent et l’enfant au lieu d’avoir le courage de remettre en question les idéologies militaires du profit et de la compétition AUX FONDEMENTS écono-socio-politiques.

.


Nos élites souffrent et sont aussi pénalisés de piller et/ou de contribuer aux pillages sur leurs collectivités.

“Le monde est dangereux à vivre! -Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, -mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.” Albert Einstein.



*** Le vol est installé et déplorablement légalisé entre nous par la Concurrence, la Compétition, les Hiérarchies, la Valorisation maladive pour conformer, l’Équité, l’Éthique et le Mérite. Rendons-nous en bien compte. Dans l'élitisme, la communauté de haine est la base.


Si cet élitisme a pu revenir en force dans l'humanité, c'est avant tout parce que la seule puissance capable de s'y opposer (médias, penseurs ...), s'est rangé de son côté, elle s'est élitisée.


Les Élites livrent leurs pays aux Commerçants ! La souffrance, la compétition et la pauvreté nécessaires sont le discours des profiteurs et des élites suiveuses. CE N’EST PAS LES GENS QU’IL FAUT CHANGER, MAIS nos Élites et LEURS VALEURS qu’ils imposent À TOUS !

La Concurrence et la bonne Croissance économique sont des mensonges si elles ne servent pas tous les citoyens sans exception: s’il y a encore 2 personnes sur 3 vivant sous le Seuil de pauvreté au cœur de l’Abondanxe, de la Prospérité et de la Technologie!

L'École perpétue encore l'esprit de guerres et la vie de combat

TOUTES LES ÉCOLES OBLIGATOIRES DE MONDE ENTIER enseignent à travers l'esprit antifraternel de la compétition scolaire, du mérite par le bulletin-compareur et trient via la notation-sélectivation avec éthique et équité à part de cela!

*** L’École Obligatoire élitiste s’attaque à des personnes qui ont moins de 18 ans : donc à des mineurs: ...LES PÉDO-ÉLITES.... L’ACADÉMIQUE élitiste COMME PRÉTEXTE qui par une Éducation capitaliste s’attaque à des personnes mineures de 5 à 16 ans... L’État est-il en délit? ! Une Éducation-de-la-compétition qui transformera la bonté naturelle du jeune en un prédateur égoïste, agressif et compétitif.




Le groupe de presse britannique Reuters a annoncé que ses actionnaires avaient approuvé son rachat par le concurrent canadien Thomson, qui va donner le jour au numéro un mondial de l’information financière et au plus grand producteur de livres scolaires, et.....



L'ÉTAT hiérarchiste et du mérite est tenue pour seul responsable de tous ces désespérés qui finissent par tout prendre le fardeau social sur les épaules et se suicident. L’humain est le seul à exiger du sens à la vie. Le suicide n’est en aucune sorte un geste isolé. C’est au moins un geste collectif.

========================================


Extraits tirés des résolutions de la CEQ en 1975


# 55 : «Que la CEQ préconise une évaluation scolaire qui s’insère dans un processus de correction plutôt que dans un mécanisme d’élimination ».

# 56 Que la CEQ favorise une évaluation qui développe l’entraide et la solidarité.

# 63 Que les travailleurs de l’enseignement appuient toutes tentatives des étudiants de se donner des moyens de travail et d’expression collectif.

# 64 La CEQ réaffirme que l’inadaptation scolaire ne trouve pas généralement sa poussée dans des différences intellectuelles génétiquement déterminées, mais surtout dans des conditions d’existence inacceptables que connaissent une partie importante des enfants et dans des pratiques scolaires qui tiennent peu compte de leur réalité.

# 65 Que la CEQ lutte contre des pratiques scolaires et des formes d’organisation pédagogique qui sont conçues en fonction des intérêts d’une minorité et qui ont pour conséquences l’inadaptation et la marginalisation d’une proportion de plus en plus importante d’enfants.

# 66 Des conditions socio-économiques qui nuisent au développement d’une partie importante des enfants et qui font de l’école un instrument au service d’une minorité.

# 67 La CEQ dénonce les formes d’organisation de l’enseignement qui ont pour effet de marginaliser les enfants en difficulté d’adaptation et d’apprentissage et à l’intégration générallisée.


Ce syndicat des enseignants du Québec avait de l'allure dans les années 70, du moins dans ses écrits. Hélas, de nos jours ils sont à l'opposé!


=========================================

MOUVEMENTS FÉMINISTES: retour en arrière


Les «hommes-faciles-à accuser».


Combien de femmes ont fermé les yeux pendant qu’on abusait de leurs enfants ou que le système abusait de leurs époux en les envoyant à des guerres ? Aucun groupement de femmes ne dénoncent l'esprit antifraternel de la compétition partout dans nos sociétés: alors elles s'en font les complices par leurs silences. Durant ''La Journée Mondiale de La Femme'', leurs épais volume de revendications ne parlait nullement de dénoncer les anorchies actuelles à nos fondements (équité, compétition, concurrence, méritocratie, vie de combat, jeux de guerres, films violents.....)

CURRICULUM SCOLAIRE ANTIFRATERNEL POUR DES ENFANTS OBLIGÉS D'ALLER À L'ÉCOLE ÉLITISTE ET BOURGEOISE

L'ÉCOLE OBLIGATOIRE À L'ÉLITISME ENSEIGNE DES IDÉOLOGIES CRIMINELLES À NOS ENFANTS

Éducation: RÉFORMES ET RÉFORMETTES DES ÉLITES POUR NE JAMAIS ENSEIGNER LE PARTAGE ET AUTRES VALEURS FRATERNELLES DANS NOS ÉCOLES

L’Éducation doit assister l’être humain dans le développement de toutes ses potentialités sans pressions sociales afin qu’il puisse déterminer le sens de sa vie et celui de son environnement, condition essentielle du bonheur ! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales.

Un État et des Médias comme Éducation

Transformer en vaste communauté éducative pour permettre à des êtres de qualités de se développer en toute quiétude et dans le respect qu’ils méritent..



Il faut donner au jeune de bonnes habitudes de vie et d'alimentation pacifique, un jugement solide, l’aider à se diriger et se gérer, à trouver par la réflexion et/ou l’action son équilibre moral et intérieur. Ne négliger aucun aspect de la formation générale et globale de la personne humaine.


Les enfants sont tout à fait capables de parler sérieusement des problèmes de l’inégalité sociale, des conditions de travail des ouvriers, du racisme, etc.


L’Éducation doit tendre vers la progression du bonheur humain DE TOUS. La nature dirige elle-même le jeune comme les adultes vers leurs destinées : que l’école n’empêche pas cela!

Que l’École soit comme un jardin !

Architectes : êtes-vous capables de construire des Écoles du Primaire et du Secondaire qui seront de véritables jardins paradisiaques qui émerveilleront et inspireront, et qui seront les prolongements des foyers, de l’esprit de la famille?


L’Éducation doit assister l’être humain dans le développement de toutes ses potentialités afin qu’il puisse déterminer le sens de sa vie et celui de son environnement, condition essentielle du bonheur ! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales.


La personnalité du jeune est à découvrir et à affermir et non à conformer aux mentalités des snobs parvenus.


L’Éducation doit tendre à la commune utilité et exclure toute exploitation d’une partie par l’autre, sinon c’est du vol et du viol de nos droits à une vie décente et évoluée!

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques.…

L’Éducation doit s’inspirer d’abord des considérations humanitaires avant celles d’ordre économiques, être libre de toute allégeance, gratuite, et au service du mieux-être de tous!

Lorsque l’on ne s’apprendra plus qu’à travers l’argent, la compétition sauvage et la comparaison maladive, le travail, la consommation ni ne nous verrons qu’à travers les jeux de sexe, que nous serons tous à l’aise financièrement : là commencera l’émerveillement, l’altruisme, l’amour désintéressé des autres, … les bases d’une vie adéquate pour tous !


Il est certain que l’École occupe une place privilégiée pour favoriser ou non des rapports égalitaires.



La première Éducation pour tous, c’est d’abord la société à travers les médias, la télé, les journaux, les publicités, …


L’École doit enseigner la diversité des êtres et non des modèles !

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques mieux organisés et plus agressifs afin de s’arroger PLUS DE DROITS.…


QUE L’ÉCOLE APPRENNE À VIVRE EN SOCIÉTÉ SANS COMBAT ET LUTTE DES CLASSES

L’éducation doit assister l’être humain dans le développement de toute son affectivité afin qu’il puisse déterminer le sens de sa vie et celui de son environnement, condition essentielle du bonheur ! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales.


ALBERT JACQUARD dénonce le travail, il affirme que ce n'est pas à nous mais à la machine de travailler pour nous..... et que l'École doit nous libérer de toutes formes d'esclavagismes.....

video


L’État, dans toutes ses politiques, doit viser au développement harmonieux de toute la dimension humaine, et non pas seulement celle du travail. Albert Jacquard


Être conçue pour ramener à l’essentiel

L’Éducation doit s’inspirer d’abord des considérations humanitaires avant celles d’ordre économiques, être libre de toute allégeance, gratuite, et au service de l’humain !


Toute l’École doit être solidaire pour s’intégrer à la vie de la personne. Au lieu de la préparer à se soumettre aux valeurs dures et sans sentiment du monde des ‘’exploiteurs-par-le-travail’’, l’École doit offrir d’autres façons et formations pour réussir ses études primaires et secondaires!


L’Éducation doit tendre vers la progression du bonheur humain DE TOUS. La nature dirige elle-même le jeune comme les adultes vers leurs destinées : que l’école n’empêche pas cela!


L’École doit apprendre à la jeunesse à affirmer sa confiance, à exercer son jugement plutôt qu’à se conformer, à douter plutôt qu’à prendre pour acquis, à articuler sa pensée, à exprimer sa créativité et à se tourner vers l’Avenir tout en conservant les leçons de l’Histoire


L’École Nouvelle doit favoriser l’implication sociale réelle et participative. Mais avant de se donner des valeurs de vie en thermes de ‘’Projets d’Être’’ suppose que l’on renonce à partager le monde entre les bons et les méchants, à catégoriser selon les vertus et les vices, à étiqueter des innocents et des coupables, des normaux et des anormaux.


L’École doit être une TRIBUNE DE LA PROMOTION DE LA PERSONNE ET DE LA QUALITÉ DE VIE POUR TOUS. Il est contraire à l’intérêt de toutes sociétés que : (1) de ne pas installer des structures permanentes où les peuples peuvent en tous temps se dire librement (2) de se protéger par des Institutions, des spécialistes et des organismes contre ses citoyens et empêcher ainsi toutes bonnes remises en question (3) … Sortir des remèdes à court terme pour vous faire réélire et qui sont des poisons à long terme (4) …


«Pour le développement naturel et non forcé de chacun». Il faut instruire les gens à se prendre en mains, à devenir autonomes, à participer à la gouverne et à se soucier des autres. La vie n’a pas de prix : nous valons plus que des notes; plus que des fautes de français ou d’anglais, plus que des erreurs de math.


L’École (primaire et secondaire) commet un véritable crime contre les personnalités des jeunes, en amputant d’une part importante leurs possibilités et de celles qui touchent leur affectivité, à l’équilibre, au sentiment profond de réalisation et de puissance.



Le jeune doit développer sa personnalité et pas celle des autres ou pour répondre aux exigences du monde du travail ou encore d’un système-de-la-norme quelconqu


L’École sera le prolongement de la famille ! Les parents vont apprendre, se développer et grandir dans la connaissance et le goût de toujours apprendre, avec leurs jeunes. Les classes y seront hétérogènes. Ils y feront des projets de groupes et familiaux : c’est une excellente façon d’unir, de rassembler et de créer une réelle et belle communication.



L’École doit corriger les inégalités de croissance, de naissance et de fortune : pas les engendrer

Permettre aux jeunes (élèves) d’apprendre le monde; de développer l’intelligence des situations; de créer un climat d’oasis, de paix, propice à l’épanouissement; d’éduquer par le témoignage et non par une règle imposée, par des activités physiques et d’excursions !2) Un engagement actif dans un dossier social permet d’accroître l’estime de soi et des autres. (3) Éliminer leur sentiment d’impuissance en leur permettant de contribuer à amélioration de ce monde. (4) Les aider à s’impliquer socialement. (5) La famille, l’École et surtout la Société (politiques gouvernementales, Médias, …) doit permettre des contextes de vie optimum pour un bon développement des personnes. (6) Être moins envahissant et moins les contrôler.


L’État et ses Gouvernements sont obligés envers nous tous : car ils nous obligent tous à passer par L’École Obligatoire Élitiste à travers le Primaire et le Secondaire. L’État et ses Gouvernements contraignent tous les enfants et les jeunes de passer plus de 17 200 heures à gober le savoir académique des idéologies des dominants: c’est de l’esclavagisme!


Le travail forcé qu’est l’École Obligatoire…. pour cela, les jeunes doivent être rémunérés convenablement ou bien récompensés


L’Éducation, au lieu de faire acquérir des masses de connaissances toujours remises en cause, doit donner aux jeunes l’occasion d’acquérir le jugement qui leur permettra de vivre libres!


Le bonheur et l’épanouissement de tous doit avoir une préséance sur tout, sur les cours, sur les examens, L’École, lieux féerique, doit être une tribune de la promotion de la personne et de la qualité de vie pour tous!


Rendre autonome et responsable socialement


Toute l’École doit être solidaire pour s’intégrer à la vie de la personne.

Au lieu de la préparer à se soumettre aux valeurs dures et sans sentiment du monde des ‘’exploiteurs-par-le-travail’’, l’École doit offrir d’autres façons et formations pour réussir se études primaires et secondaires !


Le jeune doit développer sa personnalité et pas celle des autres ou pour aux exigences du monde du travail ou encore d’un système-de-la-norme quelconque


Rendre autonome et responsable socialement



Instruire ses enfants À COMMUNIQUER ET PARTAGER


Apprendre à vivre en société sans combat ni lutte des classe


Pourvoir une éducation qui mène à l’autonomie de tous, assure la sécurité financière permanente, la qualité de vie POUR TOUS LES GENS DE LA TERRE Allons vers un Système éducatif aux valeurs plus fraternelles… pas en bas de cela!


Apprendre sans la menace de l’échec scolaire, sans le stress des examens, sans la déprime d’un bulletin décisif et incisif, sans le chantage de la note, sans les menaces violentes d’expulsions


Libérer la parole des élèves ; en satisfaisant leur esprit d’initiative et leur curiosité ; en les faisant sortir de l’école pour connaître leurs divers milieux de vie à travers des enquêtes sur la réalité sociale qu’ils réaliseront : en déclenchant donc un processus de prise conscience



Permettre aux jeunes (élèves) d’apprendre le monde; de développer l’intelligence des situations; de créer un climat d’oasis, de paix, propice à l’épanouissement; d’éduquer par le témoignage et non par une règle imposée, par des activités physiques et d’excursions !2) Un engagement actif dans un dossier social permet d’accroître l’estime de soi et des autres. (3) Éliminer leur sentiment d’impuissance en leur permettant de contribuer à amélioration de ce monde. (4) Les aider à s’impliquer socialement. (5) La famille, l’École et surtout la Société (politiques gouvernementales, Médias, …) doit permettre des contextes de vie optimum pour un bon développement des personnes. (6) Être moins envahissant et moins les contrôler.


Ça prend à peine 6 mois pour apprendre à écrire et à lire ! Pourquoi éterniser l’École lorsque le jeune a naturellement le goût de tout apprendre et la curiosité de tout savoir … si ce n’est pour contraindre, programmer et façonner de force à l’image de la société ÉLITES/prolétaires et esclaves


Être le prolongement de la famille ! Les parents vont apprendre, se développer et grandir dans la connaissance et le goût de toujours apprendre, avec leurs jeunes. Les classes y seront hétérogènes. Ils y feront des projets de groupes et familiaux : c’est une excellente façon d’unir, de rassembler et de créer une réelle et belle communication.


Établir des classes circulaires où les jeunes ne se tournent jamais le dos

Et le bureau du prof n’est pas différent que les bureaux des élèves … et cela est très important car on enlève ainsi toutes formes de hiérarchies (vers un design égalitaire)


Assister l’être humain dans le développement de toutes ses potentialités afin qu’il puisse déterminer le sens de sa vie et celui de son environnement, condition essentielle du bonheur ! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales


L’École Nouvelle doit pourvoir une éducation qui mène à l’autonomie de tous, assure la sécurité financière permanente, la qualité de vie POUR TOUS LES GENS DE LA TERRE Allons vers un Syst`me éducatif aux valeurs plus fraternelles… pas en bas de cela!


Nous n’avons pas à échouer ou à réussir, ni à subir le chantage de la note et les menaces violentes de l’expulsion possible : mais à nous développer dans un environnement sain en toute quiétude!


Que l’École permette de construire une société à son goût : pas de reproduire l’indésirable !


L’École nouvelle doit être tantôt mobile, tantôt les parents, tantôt la ville, tantôt de visiter le parent au travail, tantôt la forêt, tantôt la discussion, tantôt le jardinage, tantôt … la musique.



L’ENSEIGNANT DOIT :

Il est le gardien de l’expression, du bonheur et de l’écoute. Si des populations mécontentes sortent dans les rues : il doit les assister tout en veillant à leur sécurité voire les aider à véhiculer leurs messages en hauts lieux. Il veille sur leur bonheur et les aide à revendiquer ce qu’elles souhaitent. Il aime profondément l’humanité et la vie en générale, et il veille à ce que toutes vies, si petites soient-elles soient protégées.

«N’est pas enseignants qui veut». »On en sait jamais assez» tel est son dicton! Il n’a d’autres missions que le mieux-être de tous les gens de la Terre. Il aura à s’assurer que tous aient assez d’argent à chaque semaine pour leurs nécessités, loisirs et projets de vie. Le professeur d’aujourd’hui est un être magnifique, doté de qualités humaines et d’une bonté incroyables ! Il s’assure que La Charte des Droits de l’Humain est bien respectée partout dans le Monde.

--- Dénoncez la production de biens non durables qu’à des fins de profits


Dans ces jardins de la croissance : il n’y a rien de plus naturel que ces jeunes !


La critique sur nos États est la seule compagne qui, tout en dévoilant nos faiblesses, peut en même temps éveiller en nous le désir de nous améliorer. L’incertitude est un bon moteur de recherche pour nous motiver à continuer de s’améliorer.

L’École doit favoriser une implication sociale active des valeurs de vie en termes d ‘être et pacificatrice de la personne. Mais pour y arriver, nous devons cesser de séparer le monde en bons et en méchants, en amis et en ennemis, en normaux et anormaux, en … Pour cela, il faut redécouvrir le champs de l’être et des dimensions qui le compose.

© Le bonheur et l’épanouissement de tous doit avoir une préséance sur tout, sur les cours, sur les examens



VOIES DE FAIT SCOLAIRE

Que les parents d ‘élèves se mobilisent au plus tôt, car leurs jeunes sont victimes d’un piège! C’est l’horreur ! Les jeunes sont victimes d’une violence psychologique inouïe d’une école qui les discrimine et les pénalise pour la vie! Les ‘’déformés’’ de l’Éducation ! L’École nous a tous modifiée !


BRUTALITÉ SCOLAIRE

Protestons contre un état d’inégalités criantes qui caractérise un système d’existence sociale livré à la compétition brutale, et contre des facteurs économiques sans humanité qui prédominent dans les fondements de l’École!


R É F O R M A T E U R S

L’intelligence`c’est la sensibilité aux autres ! Y’a pas d’autres ‘’QI’’ que celui-là.


Apprendre en créant un produit : cela est supérieur à la note et à toutes évaluations!

Au lieu de nous apprendre à nous compétitionner : que l’Éducation nous apprenne donc à nous unir et à partager !


Le ‘’QI’’ doit être fondé sur la sensibilité aux autres !


Quoi enseigner

« L'Imagination est plus importante que le Savoir » Albert Einstein

L’Imaginaire était-là bien avant toutes sciences. Tout commence par l’Imaginaire

Pas de Science sans imaginaire

L’Imaginaire est présent partout : tout ce qui existe a d’abord été rêvé, penser, désirer puis concrétiser.

L’Imaginaire a des lois et des chemins multidimensionnels qui mènent tous au paradis et à ses règles.

L’Imaginaire sain et bienfaisant (outil du paradis), est la pré science, la post science et LA SCIENCE des Sciences.

L’Imaginaire EST EXTRÊMEMENT PRÉSENT PARTOUT. L’Imaginaire est présent durant nos sommeils (nos rêves) à notre insu; lorsqu’on regarde les autres; pour dessiner les plans de ce qui deviendra sa maison; le désir est nourri d’imaginaire…


Rêvez tout haut : affirmez-vous aux autres, concrétisez vos aspirations les plus profondes à une société fraternelle… Croyez que vous n’êtes qu’amour et ne voulez vivre que des moments de douceurs et vous l’aurez !


Tant que vous ne reconnaîtrez pas que vous êtes fait pour une vie douce et sans avoir à combattre comme un animal, pour l’amour et vous créez intelligemment des environnements sans violences : vous souffrire de tellement de maux qu’il vous semblera impossible d’en sortir. Par contre, si vous admettez vos besoins d,une vie paradisiaque à tout instant de votre vie : vous finirez par l’installer partout!



LA NOUVELLE RÉFORME

Ils ne donnent plus de dictées, plus besoin de mettre des accents circonflexes ou des traits d’union…


À ces faiseurs de Réformes qui n’ont jamais rien réformé ! C'est plutôt l’École de réforme !


Que faire avec ces individus suiveux, esclaves et du profit qui pour se remplir les poches ou avoir un job ou un peu d’argent ET DE CÉLÉBRITÉ sont prêts à semer la confusion, la désinformation, l’intimidation, des guerres, … et qui font souffrir les autres?


Le Législateur a pris soin de définir l’Éducation à laquelle tout enfant a droit selon la loi scolaire : il s’agit d’une éducation qui favorise le plein épanouissement de sa personnalité, SANS COMPÉTITION mais dans l'entraide et autres valeurs fraternelles.... Il y a moyen de faire des activités physiques sans se compétitionner tout en s'amusant intelligememnt. Est-ce cela qu’on constate dans nos écoles secondaires ?


Le rôle de l’Éducation devrait être de protéger les jeunes contre la dégradation des conditions d’existence et de la société elle-même qui provoque l’accroissement du chômage et a tendance à la déqualification propre au capitalisme monopoliste.


Ces ‘’empêcheurs’’ de la personne !

La radio annonce que le MEQ fournira des grilles d’évaluations en chiffres pour évaluer les élèves au Primaire.

De plus, le redoublement au Primaire est réaccepté, nous dit Mme Johanne Fortier du syndicat des enseignants. 30-5-7


PRINCIPES DE VIE

qui doivent sous-tendre nos Lois et l'Éducation


« La richesse économique ne consiste dans l’abondance des biens produits que si elle fournit une base de qualité de vie à tous ses membres » on dit les Pape Pie X11 en 1941 et le Pape Pie X1.

Ce n’est pas de savoir qui est le meilleur et est la plus belle, ni qui est plus agressif et mieux syndiqué, et pas plus de savoir qui sait le mieux ramper et se conformer en se pensant bright d’être toujours du côté des plus forts, et on a pas besoin de savoir qui est prêt à marcher sur les autres pour se faire une place : mais de savoir que TOUS ONT DROIT À UNE VIE DÉCENTE, et qu’il est important d’être généreux et de vivre dans un monde pacifique et fraternel.


L’Humain, si il n’est pas conditionné bourgeoisement par l’École ni éduqué à l’esprit de combat et de compétition : sera naturellement doux, sociable, généreux et fraternel, cherchera à aider et ne vivra que pour aimer. Par contre, contraignez-le à subir des États élitistes qui ne récompensent que ceux qui s’y conforment, et vous aurez ce que vous avez aujourd’hui, soit : hiérarchies, inégalités, souffrances et pauvreté inutiles…..


L’HUMAIN n’est pas fait pour être pauvre, pour souffrir, pour exploiter ou être exploité!

La menace de la pauvreté, du Salaire Minimum, de l’Assistance Sociale sur toutes nos têtes sont les pires des injustices : on s’est donné des gouvernements pour remédier à ce genre d’insécurité.


«Tout ce qui vit ne cherche pas la souffrance mais la douceur, la tranquillité, la paix, le bonheur, la sécurité, et… l’Amour».

La souffrance, la compétition, le mérite, et la pauvreté nécessaires sont le discours des profiteurs. La pauvreté, la violence, la compétition, l’égoïsme, la prédation, le sado-masochisme ne sont pas naturels: ils sont les défauts d’un manque d’organisation


La Liberté , le Partage, l’Entraide, l’Égalité, le Bonheur et la Santé sont inversement proportionnels au combat, à la concurrence, aux prisons, à la pauvreté et à la maladie


Avant d’établir quelconques droits et jugements : nous devons d’abord reconnaître ceci :

--- que tous les humains sans exception sont magnifiques, uniques…. Et que tous ont besoin de vivre dans des sociétés fondées sur les Valeurs Fraternelles….. sinon, divers maux apparaîtront et cela donnera l’impression que des humains sont mauvais.


Compétitionner c’est nier les droits fondamentaux et vitaux des autres

Ne transformez plus les jeunes en monstres du profit et de la compétition avec vos écoles capitalistes vendues à l’économie-déshumanisante de la Concurrence/Compétition… des supers superpuissants


R E V E N D I C A T I O N S

L’École Obligatoire, c’est 17 000 heures de travail imposé à chacun des enfants ; c’est 17 000 heures d’efforts et de contributions à sa société, efforts qui doivent être récompensés par ce montant que l’État doit leur donner à leur 16 ans : 187 500 $ (17 000 X 7.50 $/hrs= 187 500$). Ils vous ont donné 17 000 heures pour répondre à votre Jungle Social : gang d’immatures ! Dès l’âge de 16 ans, tous doivent recevoir leur héritage social telle une part égale des argents nécessaires pour bien vivre en toute sécurité financière afin de se permettre les Biens jugés essentiels de base pour tous


Les plus grands économistes comme Jefferson, Keynes, Rawl, Keynes, Adam Smith … réclament les mêmes choses que moi : et ce ne sont pas des arrivistes, PAR EXEMPLE.....


KEYNES, john Maynard, 1883-1946. Ce grand économiste affirme que le Libéralisme (de John Locke) est anti-États. Les néolibéralistes sont contre l’État Providence parce qu’il les empêche de piller partout sans fin


John Rawl, né en 1921. En 1971 il présente un Traité de Justice qui devint une référence en la matière. Il y parle d’assurer à tous un minimum décent sous diverses formes d’allocations.

Dans son traité Des devoirs, Cicéron (mort en - 43) insiste : « La justice nous oblige à maintenir la communauté de toutes les choses que la nature a faites pour le commun usage des hommes » .

« Les citoyens doivent coopérer pour que tous les membres de la société soient heureux » (a dit le Pape Pie X1 en 1934). Quand la Justice aura l’Égalité collée à ses ailes. « La justice évoque l'égalité » évoque Thomas d’Aquin au Moyen Âge


Le Capital n’est pas le travail comme le disaient les Rothschild : mais LE CAPITAL EST LE BIEN DU MONDE ENTIER.


Engel et Marx parlaient du «Capital de Bonheur Humain». Le Capital Mondial ne vient pas d’une autre planète ni d’en haut : il vient de nos épargnes, de notre pauvreté et endettement, du fruit de notre travail ou de notre privation.

Il doit s’établir mondialement L’INDICE HUMAIN À LA QUALITÉ DE VIE POUR TOUS

Il existe déjà une sorte d’Indice Humain mais cela est peu diffusé et les Médias n’en tiennent pas compte. L’INDICE HUMAIN À LA QUALITÉ DE VIE DE TOUS doit s’enseigner dans les Écoles, avoir dans tous les Médias ses Chroniques et ses pages tout comme l’a l’Indice Boursier, et ses émissions de radios et télés : puisqu’il défend tout le monde et est en quelque sorte comme un Projet Commun à atteindre et toujours à améliorer.


« La valeur est autre chose qu’une proportion, qu’un échange monétaire. La valeur c’est ce qui nous sert à tous, ce qui nourrit bien, ce qui amène du confort à tous. La valeur fait de la qualité de vie un droit »!


La MISSION de l’Économie PAR NOS ÉCOLES est que tous aient leurs parts de l’Héritage de la Mondialisation : et voilà la noble tâche des soldats que d’en être les distributeurs.

L’ÉGALITÉ, c’est reconnaître des droits de bases, des droits sociaux et économiques à tous!


Vers une Économie ordonnée à l’humain.

LA TERRE EST À TOUT LE MONDE

LE PARTAGE DE LA TERRE

Transformer l’Économie de la concurrence en une Économie de la qualité/durabilité/et du Partage.

Dans la Nouvelle Économie Mondiale, la puissance économique d’un pays n’est plus liée à sa taille, ou à l’envergure de ses ressources, ou à une localisation favorable dans l’espace comme le montrent L’ordre de Classification des 20 Premières Puissances Économiques.

Rien ne doit être au-dessus des peuples : ni états, ni banque mondiale, ni économie, ni multinationales, ni… rien! Que rien ne soit plus riche ni plus puissant qu’un État: ni multinationales, ni banques, ni groupes financiers, ni quoi que ce soit! La véritable économie: c’est lorsque tous ont assez d’argent pour en profiter, lorsque tous représentent un pouvoir d’achat; où tous deviennent un investisseur, un consommateur, une entreprise en soi!

¨ L’Égalité est ce qu’il y a de plus économique qui soit : parce que l’Égalité permet à la majorité de profiter de tout ! Traitons les autres comme on voudrait qu’ils nous traitent !

Tout dans une Société est là pour contribuer au Mieux-Être de tous : Entreprises, Banques, Élites, Représentants, … telles sont leurs raisons d’être : qu’ils ne l’oublient jamais?

Tous ont droit de profiter des avantages économiques qui découlent du Commerce International entre tous nos États

Le BIEN COMMUN n’est pas seulement ce que l’on réalise ensemble dans une société, c’est aussi notre Territoire et l’Égalité Distributive sur la moitié des profits qui s’y réalisent.


« Les citoyens doivent coopérer pour que tous les membres de la société soient heureux » (a dit le Pape Pie X1 en 1934).


De la manière qu’elles jugent les plus convenables à procurer le bonheur de tous, toutes Collectivités ont le droit de changer des Lois et d’en créer, (Une LOI peut en détruire une autre, un Contrat Collectif peut en détruire un autre) de réformer les structures municipales et politiques locales.


Améliorer nos mentalités d’abord et avant tout ainsi…

L’intelligence`c’est la sensibilité aux autres ! Y’a pas d’autres ‘’QI’’ que celui-là.

Le ‘’QI’’ doit être fondé sur la sensibilité aux autres !

Plus la sensibilité se raffine et plus l'intelligence apparaît (se développe)!

© La sensibilité aux autres et aux petits êtres vivants : c’est la voix à la paix totale

La pitié ne réside pas chez les imbéciles mais chez les sages, disait Euripide. Ne parle pas de compassion aux araignées ni aux pierres.

«Toute offense à la dignité personnelle est une offense à la Justice», J. Proudhon.

L’humain est né pour être vertueux.

B Tout ce qui existe a d’abord été rêvé. Cette maison ou ce fauteuil ont d’abord été rêvé puis construits.

Toutes les victoires, toutes les grandes réalisations ont d’abord débutées par un rêve!

Le rêve est le début de toute personnalité, de toute liberté !

Si tu ne rêves pas : tu devras subir les rêves des autres.

Le présent est le fruit de nos rêves : pour l’améliorer, améliore tes rêves (abandonne tes rêves capitalistes) ! Mais, choisis bien tes rêves et tes désirs, car tu auras un jour à vivre avec!



LE ‘’ C O M M E N T ‘’

« Le rêve fraternel change les choses. Il change la personne qui rêve, il l’installe dans le confort du lit de la douceur et de la générosité. Maintenir son idéal élève : on le devient. La faculté de rêver ne nous a pas été donnée pour rien. Elle cache une réalité… un coup d’œil dans le paradis et nos aspirations légitimes ».


La puissance des rêveurs. il n’y a rien de plus merveilleux que de rêver debout et consciemment. Rêver éveillé nous permet d’aller vers soi, de nous élever vers les autres. Ce sont ces rêveurs qui nous amènent de l’avant et nous enracinent vers des cieux plus clément pour tous.

Nos bonnes pensées sont des cadeaux, des outils que l’on offre aux autres


B Améliorons-nous et devenons de plus en plus sensibles pour ne pas retarder les autres


CONCENTREZ VOS EFFORTS SUR LES CHOSES QUI EN VALENT LA PEINE ET ONT DE L’ENVERGURE.


Voyez les bons côtés d’une personne : et elle les manifestera ! L’amour ne se venge jamais.


La sécurité financière pour tous: est un droit né de l’intelligence et du souci des autres.

Plus la personne est autonome, sécure financièrement et heureuse : et moins elle coûte cher à la société. Et plus les Commerçants et les Producteurs aussi en profitent. C’est une autre Loi économique

LOIS DE LA NOUVELLE ÉCONOMIE VIA NOS ÉCOLES UNIVERSELLES

(1) S’assurer que tous les Pays ont un niveau de qualité de vie décent

(2) Il est néfaste pour tous les pays de participer à cette surenchère mondiale de l’Économie-des-Pilleurs

C’est débile ce qu’on met dans la tête des jeunes..... On leur miroite l’idée qu’ils travailleront à 25 $ ou 50 $ /hrs ; qu’ils pourront s’enrichir sans fin en s’exploitant les uns les autres et que c’est tout à fait correct ; que s’ils ont les compétences appropriées ils auront droit et plus de droits que les autres….. On leur apprend à être égoïstes et individualistes, la vanité et l’orgueil, l’ambition démesurée et le mépris pour les perdants que sont leurs frères et sœurs moins agressifs et plus nobles souvent.



L'État élitiste sait manipuler la majorité des parents par leurs vanités
==========================..

*** L’École Obligatoire élitiste s’attaque à des personnes qui ont moins de 18 ans : donc à des mineurs: ...


LES PÉDO-ÉLITES....


L’ACADÉMIQUE élitiste COMME PRÉTEXTE qui par une Éducation capitaliste s’attaque à des personnes mineures de 5 à 16 ans...


L’État est-il en délit? ! Une Éducation-de-la-compétition qui transformera la bonté naturelle du jeune en un prédateur égoïste, agressif et compétitif.



Apprendre sans la menace de l’échec scolaire, sans le stress des examens, sans la déprime d’un bulletin décisif et incisif, sans le chantage de la note, sans les menaces violentes d’expulsions, …







Le groupe de presse britannique Reuters a annoncé que ses actionnaires avaient approuvé son rachat par le concurrent canadien Thomson, qui va donner le jour au numéro un mondial de l’information financière et au plus grand producteur de livres scolaires, et.....





L'ÉTAT hiérarchiste et du mérite est tenue pour seul responsable de tous ces désespérés qui finissent par tout prendre le fardeau social sur les épaules et se suicident. L’humain est le seul à exiger du sens à la vie. Le suicide n’est en aucune sorte un geste isolé. C’est au moins un geste collectif.


Les criminels : sont les produits directs de la société de Concurrence-Compétition-Profit! Mais des États malades ne peuvent engendrer que des êtres malades! C’est l’État-de-la-violence par son ÉLITISME qui fait les désœuvrés, qui crée la récession, le chômage, l’intolérance envers les moins nantis, qui fabrique les petits criminels, les violeurs, les voleurs, … Difficile de rester sain et non-violent dans un système aussi violent!


La cause de la déviation de comportement est extérieure à l’humain, car ce dernier n’est pas le seul coupable de cette voie criminelle qu’il a prise à un moment donné de son histoire.

========================================

===============================


*** N’oubliez pas que l’enfant de 5 ans a appris à parler sans l’École et sans ses examens stressant et hiérarchisant, sans la compétition débile des résultats scolaires…. Il a appris à parler simplement en observant les grands et dans le plaisir!


MENSONGE ! NOS ENFANTS QU’ON DIT MÉSADAPTÉS : NE LE SONT PAS! Notre Société est mésadaptée et autiste à l’enfance, à la jeunesse, aux valeurs humaines et à la vie. On a pas à ‘’intégrer’’ un jeune au capitalisme sauvage! Ne faites plus de vos enfants des ‘’adaptés’’. S’adapter à ce qui est déshumanisant rend fou, contradictoire, défaitiste, fait de nous des soldats qui protègent ce qui nous ignorent

L’Élitisme est le crime, la cause, le mal… Débarrassons-nous du POISON DE L’ESPRIT MILITAIRE qui est dans la Compétition Sociale, Économique et Scolaire.


==================================

Au-dessus de tout travail et tout profits il y a le Gouvernement et la Propriété Publique qui est le Bien Commun et appartient à tous sans exception.


C’est La Propriété Publique au fond qui paie tout


Vers des régions propriétaires de citoyens souverains, autonomes et sécures financièrement.





VOILÀ CE QUE L'ÉCOLE LIBÉRATRICE DOIT ENSEIGNER

*** UN BON EXEMPLE DE PEUPLES QUI SE PRENNENT EN MAINS pacifiquement : LES ARGENTINS

C’est un mouvement Argentin de l’Entreprise Occupée. Les Argentins ont tant souffert, et que de fois la télé nous montrait nos soldats qui les empêchaient de manifester et de dire qu’ils étaient tannés d’être volés et d’êtres pauvres. Maintenant ce peuple a appris, il parle de démocratie directe et participative, il dénonce les chefs et l’État vendu aux lobbys. Ce peuple, refuse de voter, il se fait confiance, ils s’arrangent facilement entre eux, sans chef, sans militaires, sans polices…. Les Argentins ont commencé à nationaliser la Grande Industrie et à gérer eux-mêmes ces Entreprises.... Et grâce à leur politique d’autorécupération, les entreprises récupérées s’entraident entre elles. De plus en plus d’Usines y sont dirigées par les travailleurs cette fois-ci. Il n’y a pas de patron : chacun d’eux est le patron.

Ce n’est pas voler les riches : c’est l’EXPROPRIATION... L’Etat de l’Argentine, où ses citoyens exproprient Usine par Usine pour se les réapproprier. Faisons de même. Ils ont repris 200 Entreprises et des emplois récupérés... Nous pouvons réclamer le droit de prendre les usines en charge collectivement.


=================================

L'École élitiste nous a appris l'égoïsme, à nous préparer à nous exploiter les uns les autres, ...

ON SE SACRIFIE… POUR NUIRE AUX AUTRES

PETIT RAPPEL
Nos élites souffrent
et sont aussi pénalisés de piller et/ou de contribuer aux pillages sur leurs collectivités
.

“Le monde est dangereux à vivre! -Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, -mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.” Albert Einstein.


*** Le vol est installé et déplorablement légalisé entre nous par la Concurrence, la Compétition, les Hiérarchies, la Valorisation maladive pour conformer, l’Équité, l’Éthique et le Mérite. Rendons-nous en bien compte. Dans l'élitisme, la communauté de haine est la base.


Si cet élitisme a pu revenir en force dans l'humanité, c'est avant tout parce que la seule puissance capable de s'y opposer (médias, penseurs ...), s'est rangé de son côté, elle s'est élitisée.


Les Élites livrent leurs pays aux Commerçants ! La souffrance, la compétition et la pauvreté nécessaires sont le discours des profiteurs et des élites suiveuses. CE N’EST PAS LES GENS QU’IL FAUT CHANGER, MAIS nos Élites et LEURS VALEURS qu’ils imposent À TOUS !


La Concurrence et la bonne Croissance économique sont des mensonges si elles ne servent pas tous les citoyens sans exception: s’il y a encore 2 personnes sur 3 vivant sous le Seuil de pauvreté au cœur de l’Abondanxe, de la Prospérité et de la Technologie!

- Élus et élites, vous n’avez rien fait … tant que vous serez enfermés dans des lignes de parti... - tant que l’Économie de la compétition où les pays riches pillent les pays pauvres : ne devienne enfin une Économie du Partage.

Les gens souffrent de votre impuissance à améliorer des choses et d'améliorer vos mentalités...


===========================

L’HUMAIN a besoin de vivre dans un pays humaniste et sous des lois et une économie fraternelles, loin de la vie de combat et des luttes les uns sur les autres pour arriver à avoir une vie décente et la sécurité financière.

Devenons vertus, des Jésus, des vierges Marie.

Soyons des soleils pour les autres.

Devenons le paradis que nous souhaitons être

''Chacun de nous est un petit paradis et une partie essentielle du paradis des autres'': si on emprisonne une seule personne c'est une partie de nous que nous emprisonnons, et c'est injustement oublier les contextes élitistes antifraternels et hiérarchistes qui poussent les gens à mal agir et qui nous font tous mal paraître.

================================

DE TOUT
AUTOUR DE L'ÉDUCATION GLOBALE


LA SECTE DES ÉLITES n'a fait nul secret de son désir de diminuer la population mondiale (par les vaccinations, par l'insécurité financière....par leurs guerres.... )


Les Dirigeants de ce Monde ont toujours su utiliser les Bandits, les Pirates, les Sadiques, les Mafias, les Motards, les révoltés et exclus….. contre leurs propres populations. Maintenant ils utilisent nos Aînés et leurs actions boursières


===========================

VOIR GRAND POUR AGIR LOCALEMENT


C’est La Propriété Publique au fond qui paie tout salaire. La Propriété Publique est au-dessus de La Propriété Privée et du PRIVÉ de la Reine tels l’OMC et les Multinationales.



L’HUMANISME met les Valeurs Fraternelles à la base de tout !

Il reconnaît les droits de tous au Libre-Choix de travailler ou pas ou d’aller vers des options personnelles ; le droit à la Sécurité Financière afin de passer à autres choses que des problèmes d’argent ; le droit de créer une monnaie sans dette et sans intérêt car tous ont besoin d’argent et l’argent n’est que pour l’échange ; le droit d’avoir un Système scolaire et une Économie fondés sur les Valeurs Fraternelles et non plus sur la concurrence/la compétition/le profit/le mérite/l’élitisme… ; le droit à ne plus payer de taxes ni d’impôts car cela n’est que pour les 3 % de riches et de grandes Entreprises qui devraient ainsi payer leurs justes contributions sociales ; le droit de refuser d’aller à quelconques guerres ; le droit ….

==============================


LES GRANDS PRINCIPES DE VIE

QUI DOIVENT TOUS NOUS GUIDER



1- L’État doit assurer aux parents l’argent nécessaire pour qu’ils soient tous bien en mesure d’élever leurs

enfants et ainsi passer à autres choses que des problèmes d’argent

2- L’horreur des enfants battus. Des médecins sonnent l’alarme et crient au secours au nom de tous les enfants battus au corps brisé par des parents usés, isolés, stressés, débordés par la vie,, … désillusionnés! Journal du Québec.


3- Que le jeune fait des efforts ou non, il mériterait l’appréciation maximale quel que soit le résultat.

Faut-il être arriéré et dérangé pour classifier des enfants de 5 ans, déjà les hiérarchiser?




4- L’École Obligatoire les ont fait tombés trop vite du nid familial ! La réussite scolaire ou la faillite personnelle : vous n’avez pas d’autres choix!


5- «Tous les enfants ont les mêmes besoins vitaux de base». Il ne peut exister aucun motif fondé sur la raison pour qu’un État pourvoit plus aux besoins de certains enfants qu’à d’autres! L’enfant est La 1ère Loi !


6- L’enfant (fruit de l’amour ) est la première règle à suivre, le but, le modèle, une évolution, l’éducateur! Qu’un enfant voit déchirer son semblable : il éprouvera des angoisses subites ; il les témoignera par ses cris ou par ses larmes ; s’il le peut, il secourra celui qui souffre ! (Mais on peut le conditionner, hélas, à dire «À l’attaque» avec des dessins animés comme ‘’Pokémon’’; avant son entré à l’École).

80 % de l’éducation des enfants vient des médias ! L’État doit assurer aux parents l’argent nécessaire pour qu’ils soient tous bien en mesure d’élever leurs enfants. Les jeunes sont sensibles à la pauvreté et à la misère de leurs parents.


7- Le premier droit de l’enfant est celui d’avoir des parents présents et qui ne manquent de rien (des parents qui ont assez d’argent pour bien élever leurs enfants) et qu’il puisse grandir dans un environnement social adéquat qui ne le contraindra pas ni ne l’exploitera (Hélas on en est encore loin). «Pour aider l’enfant : aidons les parents»… Souhaitons pour tous les enfants de naître et de vivre dans une société basée sur le don et le partage, sans combat, sans la compétition et la comparaison maladives, sans l’insécurité financière et qu’on ne le vende plus à l’économie ni au Dieu-Entreprise.


8- «Tous les enfants ont les mêmes besoins vitaux de base». Il ne peut exister aucun motif fondé sur la raison pour qu’un État pourvoit plus aux besoins de certains enfants qu’à d’autres! L’enfant est La 1ère Loi !

9- L’enfant (fruit de l’amour ) est la première règle à suivre, le but, le modèle, une évolution, l’éducateur!



Qu’un enfant voit déchirer son semblable : il éprouvera des angoisses subites ; il les témoignera par ses cris ou par ses larmes ; s’il le peut, il secourra celui qui souffre ! (Mais on peut le conditionner, hélas, à dire «À l’attaque» avec des dessins animés comme ‘’Pokémon’’; avant son entré à l’École).


80 % de l’éducation des enfants vient des médias ! L’État doit assurer aux parents l’argent nécessaire pour qu’ils soient tous bien en mesure d’élever leurs enfants. Les jeunes sont sensibles à la pauvreté et à la misère de leurs parents.



10- Détournés de leur identité, ils n’y survivent qu’au prix de cette froideur émotionnelle ou de la violence! Ils vont souvent chercher à provoquer, pousser à bout pour se faire punir,

11- Le consentement de l’enfant est nécessaire : «Fait-on manger un enfant de force ?».


12- Les ENFANTS ne sont pas du bétail à préparer pour un système d’exploitation des uns sur les autres : pas plus que les adultes ne sont des machines à travailler. Notre Éducation et notre idéologie doivent éviter d’en faire des salariés en séries.


13- Chaque enfant a droit à un avenir assuré et à la sécurité financière pour ses 18 ans. - - > C’est ça une société évoluée ! L’État doit déposer un montant d’AU MOINS $ 8 000 sur le compte de chaque enfant dès sa naissance, et geler ce montant afin que ce jeune, à ses 18 ans, puisse profiter que des intérêts de ce compte gelé (ainsi, on aura plus besoin du chômage ni du ‘’BS’’ car chaque jeune adulte sera rentier et il ne sera plus un esclave de l’État).

14- Il faut prolonger l’enfance ! Ne faisons pas tomber du nid trop tôt les enfants, car ils vont passer leur vie à le rechercher !


15- Les terrains de jeu sont mal pensés ! Ils sont si restreints qu’ils ressemblent plus à la ville irrespirable qu’aux sentiers serpentés de rivières bordées de fleurs et parcourus d’animaux !


16- LA VRAIE ÉDUCATION


LE TRAVAIL DE L,ENFANT EST DE GRANDIR



APPRENEZ AUX ENFANTS À AIMER LES ANIMAUX, à aller en forêt sans armes ni cannes à pêches

Les Baby Boomers se sont attaqués au contrôle des naissances (contre l’invasion démographique : planning familial) et à la jeunesse montante et menaçante. Ils ont élaborés des politiques en faveur de l’avortement, la contraception et de la régulation des naissances à l’échelle planétaire. L’Éducation a été un des moyens de contrôler les pensées.


Les enfants sont purs, ils sont nobles et ont des rêves magnifiques! Mais qui a installé le cauchemar, la peur et l’agressivité chez eux : est-ce la télé à travers les bandes dessinées pas si anodines que ça ? <<À l’attaque!>> : voici ce que les enfants apprennent à dire en écoutant l’émission pour enfants ‘’Pokémon’’.

Les images terrifiantes de ce monde véhiculées à travers les médias traumatisent tout le monde et bien plus les enfants : c’est carrément du viol!


La télé, hélas, amplifie beaucoup de bombes à frustrations amorcées par le système !

L’École obligatoire les ont fait tombés trop vite du nid familial ! La réussite scolaire ou la faillite personnelle : vous n’avez pas d’autres choix!


Plus l’enfant est jeune, et plus il est proche de l’humanité véritable ! L’École doit être une forteresse et non pas une cage !

L’École Obligatoire, c’est 17 000 heures de travail imposé à chacun des enfants ; c’est 17 000 heures d’efforts et de contributions à sa société, efforts qui doivent être récompensés par ce montant que l’État doit leur donner à leur 16 ans : 187 500 $ (17 000 X 7.50 $/hrs= 187 500$)


Ils vous ont donné 17 000 heures pour répondre à votre Jungle Social : gang d’immatures !


(1) L’ÉGALITÉ, c’est reconnaître des droits de bases, des droits sociaux et économiques à tous !

(2) Dès l’âge de 16 ans, tous doivent recevoir leur héritage social telle une part égale des argents nécessaires pour bien vivre en toute sécurité financière afin de se permettre les Biens jugés essentiels de base pour tous

Adultes, députés bons pères et élites bonnes mères : c’est odieux et criminel de donner une monde aussi sauvage (un monde obsédé par le profit, la compétition...) à nos enfants qu’on dit aimer tant et vouloir le meilleur pour eux !


Non, mais vous n’avez pas honte, adultes ! On leur vole leur enfance et leur adolescence, on veut en faire des adultes trop vite pour les rentabiliser ! Un jeune c’est pas juste quelque chose à vendre à ni à engraisser un futur maître ! Sortons de cet ‘’utilitarisme’’ emprisonnant et aliénant pour tous !

Nous avons sorti les enfants des champs et des mines pour les vendre aux Dieux-Entreprises/Économie!

Les jeunes ne sont pas des marchandises à vendre ni des machines à travailler et à donner à un futur maître/employeur!

Ne leur volons plus leur enfance et leur adolescence pour les rentabiliser et en faire les instruments dociles de l’État-Banquier.


Célébrez les bienfaits de l’égalité et du partage entre tous ! La vertu est inséparable au bonheur,et vive versa.




Les P A R E N T S

Les jeunes sont effrayés devant un État qui prive leurs parents de l’essentiel. Il ne peut exister aucun motif fondé sur la raison pour qu’une famille (qu’un enfant) retire moins d’avantages et aie moins d’argent qu’une autre famille pour les besoins vitaux ; que des familles méritent d’avoir une plus belle vie que d’autres. L’idéal serait que les parents soient le plus souvent près de leurs enfants : là est leur véritable travail !


Les parents sont l’héritage des enfants. Pour aider l’enfant : aidons, valorisons et rendons autonomes les parents (d’abord en les sécurisant financièrement)! Ah que le manque d’argent crée des maux : en sortir pour passer à autres choses. Protéger la famille, le parent et surtout protéger l’enfant en venant en aide à ses parents.


Les États par leurs spécialistes, jettent sans cesse le blâme sur les parents, mais jamais sur les États mêmes, évitant ainsi toutes remises en question des Bases du profit et de la compétition. Les Biens des parents doivent être partagés également entre les enfants.

Aucun enfant ne doit jamais être déshérité ou avoir moins que ses frères et sœurs. Il en est de même pour les Biens Collectifs : aucun citoyen ne doit être déshérité de sa collectivité. Comment des parents dévalorisés, endettés et avec peu d’argent peuvent arriver à bien s’occuper de leurs enfants ?


Tous doivent être égaux en moyens, en fortunes et en droits (évitons d’avoir des familles pauvres alors que d’autres ne manquent de rien). Pour la seule vie que nous ayons tous : évitons qu’il y en ait parmi nous qui n’ont pas de qualité de vie !

Adultes, députés bons pères et élites bonnes mères : c’est odieux et criminel de donner une monde aussi sauvage (un monde obsédé par le profit, la compétition...) à nos enfants qu’on dit aimer tant et vouloir le meilleur pour eux !


Non, mais vous n’avez pas honte, adultes ! On leur vole leur enfance et leur adolescence, on veut en faire des adultes trop vite pour les rentabiliser ! Un jeune c’est pas juste quelque chose à vendre à ni à engraisser un futur maître ! Sortons de cet ‘’utilitarisme’’ emprisonnant et aliénant pour tous !


Les jeunes sont sacrifiés à l’Économie-des-Banques, on les vend au Dieu-Entreprise : ne le faisons plus !

La pureté des jeunes peut être compromise, leur équilibre psychologique, leur sens de la vie déformé : n’entrez pas dans leurs petites têtes… ni dans leurs culottes !


Ils sont bombardés de stéréotypes irréels et violents.. Pourquoi ne les protégeons-nous pas de cela ?

L’imaginaire de l’humain est hypothéqué devant l’irréel et un fantastique qui hélas infiltrent la violence, et dont les thèmes sont effrayants et malsains..


La Protection de l’Enfance passe par la Protection des parents, de leurs droits à la sécurité financière, à la dignité et à pouvoir être la majorité du temps près de leurs enfants : tel est la noble tâche de parents.

Voyez les enfants combien ils nous aiment et nous font confiance, combien il est facile de les mener en bateau. Voyez que même lorsqu’ils désespèrent : ils le font en silence et ne se plaignent à peine !


Voyez….

Personne n’a le droit d’obliger un enfant, même lorsqu’on est un enfant. L’enfant a des droits.

Personne n’a le droit, ni notre père, ni notre mère, ni personne : --- de nous obliger à manger un type d’aliments si il ne le veut pas ; --- de faire des choses immorales ; ---


Prenons, nous adultes, conscience que nous avons affaire à des bébés, des enfants, des êtres qui nous aiment et ont confiance en nous. NE TRAHISSONS PAS LA CONFIANCE QU’ILS ONT EN NOUS!


Dorénavant, tous les Droits seront fondés sur l’Amour et les Valeurs Fraternelles, car il guide intensément toutes actions de tous les humains. C’est LA LOI, il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que chaque être humain est animé et guidé par l’amour ! Le Partage, l’amour et les valeurs fraternelles sont les états naturels de tous les êtres vivants. La vie est Liberté car elle offre en abondance nourriture, abris, eau, soleil… et ce gratuitement.


Enfants, Jeunes et Adultes : ne voyez-vous pas les autres qui tout comme vous pleurent devant les films touchants; s’indignent tout comme vous devant l’injustice; s’horrifient devant la souffrance des autres; … Sachez et n’oubliez jamais que l’autre c’est une partie de vous, votre prolongement, votre environnement,… votre idéal! Lorsqu’une personne humaine en tue une autre, c’est une partie de vous qui en tue une autre; lorsque vous enfermez une personne en prison c’est aussi une partie de vous que vous enfermez: ne le faites pas! La vraie prévention c’est éviter que et ayez le courage de travailler en faveur de la majorité (et pas de la minorité gourmande et élitiste).


L’enfant a des droits

Protégeons les enfants des incohérences de notre système

Il faut les aimer et leur donner une société douce et fraternelle loin de la lutte des classes, de la compétition sauvage et de la comparaison maladive, leur éviter de subir les idéologies de l’esprit militaire des honneurs et du combat. Tous les humains veulent aimer et être aimés, avoir une vie douce et magnifique, ont des rêves comme vous et moi, et désirent vivre dans une société qui n’est pas obsédée par le profit, l’argent, la compétition, les honneurs


Toutes Sociétés et Gouvernements doivent être fondées sur les Valeurs Fraternelles. Ils doivent montrer l’exemple à tous. La première Loi est celle d’un État Fraternel qui montre l’exemple par des principes et une morale corrects. .Soyons conséquents et cohérents. Donc, respectons le besoin à tous de vivre dans des contextes de vie fraternels. Érigeons une Charte des Droits FRATERNELS. La nature humaine possède un principe de raison et de générosité universelles : ce qui fait que tous les humains sont bons et doux si leurs contextes de vie le leurs permettent. Ainsi, tous ont besoin de sécurité financière (cela est nécessaire à tous aujourd’hui). Tous désirons invinciblement aimer et être aimés. Nous recherchons tous le bonheur, le confort et la sécurité de vie en tout (politique, financière, sociale…)


Aucun enfant ne doit souffrir, ni souffrir de nos pressions et de nos attentes, ni souffrir du fait que ses parents peinent et sont insécures financièrement, ni souffrir des aberrations de notre monde méritocratique.


L’enfant a le droit de vivre des journées de paix, de douceurs e d’amours

Personne n’a le droit de corriger physiquement un enfant. Attention à la violence verbale et psychologique. Tout le monde sait qu’un chiot ça se dresse avec amour et patience et non par la punition et la correction. Et bien, avec les enfants c’es pareil ! Au lieu d’écraser et d’insulter l’enfant qui agit mal, utilisez les renforcement positifs tels : c’est bien ce que tu fais, la prochaine fois tu fera un peu mieux…. Tu sais que ce n’est pas bien de faire ça, ce n’est qu’à toi que tu t’en prends


© Le droit de refuser d’aller dans des garderies. Je me souviens lorsque j’avais 4 ans, je pleurais tellement dès mon retour de la garderie à la maison familiale que ma mère a cessé de m’envoyer même à la maternelle. J’étais bien chez-moi et je ne voyais pas le pourquoi de m’éloigner du confort et de la douceur de ma mère pour endurer des adultes qui ne m’aimaient pas, ne me connaissaient pas et qui ne s’occupaient de moi non pas par amour mais parce qu’ils étaient payés pour cela.


L’enfant a besoin de la présence continuelle de ses parents : d’au moins l’un des deux. Mais sommes-nous devenus cinglés pour en être rendu à trouver ‘’normal’’ de faire garder des enfants ! Une fois de temps à autre, ça pourrait se comprendre, mais lorsque cela devient un besoin créé par l’utilitarisme et l’obligation de travailler ou de subir l’humiliation de la pauvreté et du BS.


Voilà ce qui épanoui naturellement un enfant : la présence maximale de ses parents; un contexte de vie calme et amoureux; d’être aimé et de sentir qu’il est aimé et apprécié; de se faire expliquer par la douceur et l’intelligence (pour ses mauvais comportements); …Aucune correction n’est justifiée ni ne doit être tolérée. Il suffit de lever le ton au pire aller , ou au mieux : de prendre tout le temps nécessaire pour discuter avec le jeune.


Faites des Lois et des Droits Fraternels : et vous aurez des gens fraternels ! Faites des Lois et des Droits fondés sur le Mérite, la concurrence et la compétition : et vous aurez pauvreté, misère, frustrations, souffrances inutiles….


Personne n’a le droit d’obliger un enfant, même lorsqu’on est un enfant..

Personne n’a le droit, ni notre père, ni notre mère, ni personne : --- de nous obliger à manger un type d’aliments si il ne le veut pas ; --- de faire des choses immorales ; ---


Tous les tribunaux du monde ont le devoir de reconnaître vos droits universels que voici :

Ce n’est pas aux sénateurs ni aux juristes militaires d’élaborer NOS DROITS : cela appartient à nous tous !


Le Droit actuel est fondé sur l’Ancien Testament, sur un système guerrier de récompense/punition, de jugements pour conformer…. Ici, au contraire, nous vous proposons UN DROIT FRATERNEL


Tous les enfants ont le droit à notre protection et qu’on les dispense de reproduire en bas âge notre système ni toutes sociétés qui le briment, les étiquettent, les défavorisent, les comparent, les dévaluent…


C’est toute la Société et l’Éducation qui doivent assister l’enfant dans le développement de sa personnalité : par des contextes sociaux et scolaires doux, fraternels et épanouissants et non violents. Tout dans notre monde doit lui offrir un contexte essentiel au bonheur, et pour qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales au lieu qui nie son enfance et son besoin de vivre dans une société fraternelle.


Ne voyez-vous pas les autres qui tout comme vous pleurent devant les films touchants; s’indignent tout comme vous devant l’injustice; s’horrifient devant la souffrance des autres; … Sachez et n’oubliez jamais que l’autre c’est une partie de vous, votre prolongement, votre environnement,… votre idéal! Lorsqu’une personne humaine en tue une autre, c’est une partie de vous qui en tue une autre; lorsque vous enfermez une personne en prison c’est aussi une partie de vous que vous enfermez: ne le faites pas! La vraie prévention c’est éviter que et ayez le courage de travailler en faveur de la majorité (et pas de la minorité gourmande et élitiste).


Dorénavant, tous les Droits seront fondés sur l’Amour et les Valeurs Fraternelles, car il guide intensément toutes actions de tous les humains. C’est LA LOI, il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que chaque être humain est animé et guidé par l’amour ! Le Partage, l’amour et les valeurs fraternelles sont les états naturels de tous les êtres vivants. La vie est Liberté car elle offre en abondance nourriture, abris, eau, soleil… et ce gratuitement.


Le jeune est fait pour jouer, parler, interroger,… son seul travail est de grandir ! Il doit développer sa personnalité, pas celle des autres, ni celle de l’uniforme social ! Apprenons-lui à exercer son jugement plutôt qu’à se conformer. Aucun d’eux n’ont à subir la menace de l’échec scolaire, ni à correspondre à nos standards capitalistes et psycho-sociaux… ni à subir la honte du doublage ou l’humiliation du rattrapage scolaire. Ils sont sensibles et fiers. Le jeune est un être humain. Il n’est pas un matériau brut à façonner. On ne le forme pas: il SE forme ! On ne le façonne pas pour un usage déterminé par la société : il se développe dans un environnement familial, social et éducatif! LE JEUNE EXPRIME LA NATURE DANS CE QU’ELLE A D’ESSENTIEL


La raison, la volonté et la conscience du jeune s’édifient en suivant des processus spécifiques que l’action de l’adulte ne peut que perturber. Dans tous les domaines de l’enfance, l’adulte doit s’effacer devant l’enfant, et même prendre modèle sur lui.. IL N’EST PAS QU’AVENIR : MAIS NOTRE ACTUALISATION.


©Tous les ENFANTS ont droit à une vie en société sans combat, sécure, … telle une caresse.

Sont considérés comme lésant les droits des enfants : --- un enfant dévalué --- puni par des mauvais résultats

Chaque jeune a le droit de grandir dans la paix, sans stress ni pression scolaire ou sociale que ce ne soient!


Tous les ENFANTS ont droit à des contextes de vie sains et qui épanouissent… à l’espoir d’une place magnifique en ce monde même si ils font moins d’efforts, même si ils sont moins combatifs car plus pacifiques…. La nature dirige elle-même l’enfant vers l’âge adulte!


© Pour nos enfants : nous avons le droit de refuser ---> *** Les cours qui les briment et ce, sans pénalité et d’avoir des formations équivalentes et diversifiées ---> *** À avoir des écoles vivantes avec au moins des aménagements de verdures partout dans les classes et des murs décorés par les jeunes mêmes *** À apprendre sans la menace de l’échec et du bulletin, sans la compétition, …*** À vivre dans une société qui n’est pas obsédée par l’argent et le profit parce que cela, justement ne manque pas à personne car ce sera bien partagé entre tous *** À vivre dans une ville verte *** Les bases du contrat social défendu par nos décideurs *** L’égalité monétaire pour les nécessités de la vie et l’équité pour le travail, les efforts, et le potentiel --- > Des parents valorisés et heureux


Il urge de faire des Lois qui protègent les jeunes d’âges mineurs de l’économie et de nos sociétés marchandes. «Tout maux et tout problème humain remettent en question l’environnement, les valeurs et les idéologies imposées». Que l’Économie Mondiale ne méprise plus les valeurs humaines et les Droits fondamentaux de tous. Protéger les enfants et leurs parents contre l’exploitation économique et sociale Les jeunes pas plus que les adultes ne sont des machines à travailler. Notre Éducation et notre idéologie doivent éviter d’en faire des salariés en séries. Produire des enfants ou des parents travailleurs en puissances pour répondre aux conditions capitalistes, communiste ou socialistes.



Le droit à des espaces de jeux assez grands, boisés et aménagés pour émerveiller


Les terrains de jeu sont mal pensés ! Ils sont si restreints qu’ils ressemblent plus à la ville irrespirable qu’aux sentiers serpentés de rivières bordées de fleurs et parcourus d’animaux !


Tous les jeunes ont le pouvoir en s’unissant d’empêcher toute guerre et d’humaniser tout Système :voilà pourquoi on les a toujours infantiliser et occuper à autres choses et constamment fait taire!


Le droit de décrocher et de paresser. Nous ne sommes pas des oies à gaver ni des troupeaux à exploiter ! Le droit de refuser l’École Obligatoire voire toute éducation tout simplement parce qu’on a besoin de respirer, de passer un peu à autres choses : nous ne sommes pas des esclaves du capitalisme, de l’utilitarisme et de tous les ‘’ismes’’ ! C’est une erreur que de croire que la paresse est un vice qui dénature : bien au contraire, la paresse élève, ennoblit, permet d’apprécier et contempler la nature des choses

La Justice sociale implique que les revenus et la prospérité (pas juste celle des Banques) d’une communauté soient distribués également entre tous les membres d’une société.


Toute société doit d’abord respecter les Droits FRATERNELS de tous et chacun. La nature humaine possède un principe de raison et de générosité universelles : ce qui fait que tous les humains sont bons et doux si leurs contextes de vie le leurs permettent. Ainsi, tous ont besoin de sécurité financière (cela est nécessaire à tous aujourd’hui). Tous désirons invinciblement aimer et être aimés. Nous recherchons tous le bonheur, le confort et la sécurité de vie en tout (politique, financière, sociale,…)


Les enfants des parents non diplômés ou sans travail méritent-ils moins que les enfant des mieux nantis. Peut-on les taxer de paresseux et qu’ils ne font pas assez d’efforts ?


Le droit d’avoir une télé sans violence et sans l’esprit militaire des honneurs et de la compétition. C’est un viol à l’âme qu’un enfant de 5 ans aie appris à dire «À l’attaque» avec l’émission ‘’Pokémon’’.

Tout jeune a le droit d’arrêter toute médication au bout de 3 mois, si ça ne va pas mieux ou que cela empire


Le droit de refuser de ne pas entrer dans les CADETS, ni dans le SCOUTISME car nous n’avons pas besoin d’être conformés, de subir un quelconque uniforme ni d’être drillés comme des soldats. Ô adultes, nous sommes des enfants, vous semblez l’oublier ! Lâchez-nous la paix avec votre ‘’fiarté’’ et ‘’vanité’’ à vouloir faire de nous des doués et des winners.


L’enfance est une période de croissance à tous les niveaux. Les enfants apprennent sans le concours de l’École : ils apprennent à parler en observant les grands…. Mais l’Éducation leur apprendra à se taire. Les diètes ne devraient pas y être acceptées ni les contraintes à rester assis sur les bancs d’écoles. Aucun régime, aucune discipline, ni contrôle maniaque sur tout.

Seule, la Croissance naturelle du jeune : est la discipline et l’éducation naturelles!



Autrefois l’École servait à éduquer à la guerre


Depuis des siècles que les jeunes sont abusés par leurs dirigeants.

ENFANTS Maltraités Par l’État Obsédé par les Mérite/Profit/Combat/Concurrence/Compétition…


ET AUJOURD’HUI ON LES EXPLOITE EN LES FAISANT TRAVAILLER

VOIES DE FAITS DE L’ÉTAT ET DE SES GOUVERNEMENTS fondés sur les anarchies que sont le Mérite, l’Élitisme, l’Équité, la Concurrence et la Compétition… le ‘’démerde-toi’’ et au forçage à nous entre-exploiter les uns les autres.


TOUS COUPABLES DE NON-ASSISTANCES AUX PARENTS APPAUVRIS ET DÉPOUILLÉS PAR LE SYSTÈME DE LEURS DROITS E PARENTS.


Le mot ‘’héthérophobie’’ était connue aux temps de Socrate, on peut certifier que la société helléniste (des pouvoirs gais) ont détruit toutes valeurs familiales….


Voici les mots synonymes du mot ‘’holocauste’’ : Planning familial ; contrôle démographique, avortement, développement économique, compétition, concurrence entre les États, …. GARDERIES et ÉCOLE OBLIGATOIRES et qui sont UN HOLD-UP PAR L’ÉTAT DE NOS ENFANTS

L’horreur.


Je vois à l’université, des jeunes femmes dont je sais qu’elles ont un ou deux enfants : passer leurs journées à étudier. Elles sont en maîtrise. Je devine que pendant ces journées d’études, leurs enfants sont ‘’parqués’’ dans des garderies…. Pendant que ces ‘’mères’’ s’émancipent : leurs enfants ne s’émancipent pas du tout : ils s’ennuient.


*** N’êtes-vous pas en train de dire que les diplômés, LES MIEUX SYNDIQUÉS, les plus agressifs et les mieux organisés ont plus de droits que d’autres; qu’ils ont plus le droit d’être mieux logés et habillés, de mieux pourvoir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants, plus le droit à une vie décente que des gens non-diplômés ou qui ont un héritage familial moins favorisé socialement!

Tous les gens ont les mêmes besoins vitaux de bases…. besoins vitaux qui n’ont rien à voir avec le mérite ou le fait d’être compétent ou compétitif ou d’être mieux syndiqué ou plus agressif à se faire une place. Et les Besoins Vitaux sont prioritaires et l’État doit assurer à tous plus que le Seuil de Pauvreté qui est de 15 000 $ pour les gens sans travail et de 22 000$ pour ceux qui travaillent (le Salaire Minimum doit être à 14 $ de l’heure).


===============================


*** N’oubliez pas que l’enfant de 5 ans a appris à parler sans l’École et sans ses examens stressant et hiérarchisant, sans la compétition débile des résultats scolaires…. Il a appris à parler simplement en observant les grands et dans le plaisir!


MENSONGE ! NOS ENFANTS QU’ON DIT MÉSADAPTÉS : NE LE SONT PAS! Notre Société est mésadaptée et autiste à l’enfance, à la jeunesse, aux valeurs humaines et à la vie. On a pas à ‘’intégrer’’ un jeune au capitalisme sauvage! Ne faites plus de vos enfants des ‘’adaptés’’. S’adapter à ce qui est déshumanisant rend fou, contradictoire, défaitiste, fait de nous des soldats qui protègent ce qui nous ignorent

L’Élitisme est le crime, la cause, le mal… Débarrassons-nous du POISON DE L’ESPRIT MILITAIRE qui est dans la Compétition Sociale, Économique et Scolaire.




Exigez vos Droits : vous allez ainsi tout améliorer!


Ô jeunes, ça va vous en faire des revendications fraternelles à apprendre et à diffuser : mais vous êtes capables de toutes les connaître. Les Droits n’existent que pour garantir à tous une vie décente!


«OH! JEUNES, N’ADOPTEZ PLUS LES MODÈLES DES ADULTES ÉLITISTES des honneurs, du combat, de la compétition…»! *** La gouverne et un gouvernement ne sont pas des actes d’élites mais des décisions et des participations collectives.


O JEUNES, rendez-vous compte que toutes vos pseudos-droits et pseudos-chartes actuels sont capitalistes.


Le jeune est un être humain. Il n’est pas un matériau brut à façonner. On ne le forme pas: il SE forme ! On ne le façonne pas pour un usage déterminé par la société : il se développe dans un environnement familial, social et éducatif! Notre condition fragile d’humain démontre qu’on a besoin d’une vie douce et de protections (sécurité financière et paix sociale par l’Égalité et le Partage).



La raison, la volonté et la conscience du jeune s’édifient en suivant des processus spécifiques que l’action de l’adulte ne peut que perturber. Dans tous les domaines de l’enfance, l’adulte doit s’effacer devant l’enfant, et même prendre modèle sur lui.. IL N’EST PAS QU’AVENIR : MAIS NOTRE ACTUALISATION.


Il vous importe maintenant de revendiquer plutôt des droits fraternels. Ne vous faites plus avoir avec ces adultes qui vous font taire avec des faux droits et la drogue qu’ils vous rendent accessibles (qui passent sous leurs centaines de caméras et de policiers espionnant partout).

Les Droits n’existent que pour garantir à tous une vie décente!


Profs, Orthopédagogues et Psys ;

enseignez que :

Tous les humains veulent aimer et être aimés, avoir une vie douce et magnifique, ont des rêves comme vous et moi, et désirent vivre dans une société qui n’est pas obsédée par le profit, l’argent, la compétition, les honneurs…

«Tous les humains sont naturellement et aspirent à être libres, autonomes, souverains et rentiers»! Les faire travailler à des fins d’exploitations et de profits : c’est inacceptable ! L’Éducation doit assister l’être humain dans le développement de sa personnalité dans un contexte scolaire doux, fraternel et épanouissant. Lui offrant un contexte essentiel au bonheur! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales. La nature humaine éprouve dans tous les instants, le désir d’être bien. «Ce que l’on fait à tous, c’est à nous que nous le faisons», c’est la Loi du retour. Chacun de nous est doué de sensibilité et avons en horreur la douleur, la souffrance et une vie dure. Les attributs sociaux doivent être fondés sur nos différences magnifiques les uns les autres et non sur l’utilité et la contribution de chacun en cette société. Décrocher, paresser, contempler,… sont des droits naturels : ils ne sont pas des défauts mais des qualités !


«Il faut les aimer et leur donner une société douce et fraternelle» loin de la lutte des classes, de la compétition sauvage et de la comparaison maladive, leur éviter de subir les idéologies de l’esprit militaire des honneurs et du combat.


Enfants, Jeunes et Adultes : ne voyez-vous pas les autres qui tout comme vous pleurent devant les films touchants; s’indignent tout comme vous devant l’injustice; s’horrifient devant la souffrance des autres; … Sachez et n’oubliez jamais que l’autre c’est une partie de vous, votre prolongement, votre environnement,… votre idéal! Lorsqu’une personne humaine en tue une autre, c’est une partie de vous qui en tue une autre; lorsque vous enfermez une personne en prison c’est aussi une partie de vous que vous enfermez: ne le faites pas! NOUS NE SOMMES JAMAIS COUPÉS DES AUTRES! La vraie prévention c’est éviter que et ayez le courage de travailler en faveur de la majorité (et pas de la minorité gourmande et élitiste).




Tout étudiant est en droit d’avoir une École qui répond à son rythme d’apprentissage sans qu’il en soit pénalisé, ni ne s’éloigne de son groupe de départ.

LA VIE DE CHACUN est importante pour tous.



Tous les tribunaux du monde ont le devoir de reconnaître vos droits universels que voici :

Ce n’est pas aux sénateurs ni aux juristes militaires d’élaborer NOS DROITS : cela appartient à nous tous !


Le Droit actuel est fondé sur l’Ancien Testament, sur un système guerrier de récompense/punition, de jugements pour conformer….


Ici, au contraire, nous vous proposons UN DROIT FRATERNEL


Les Droits doivent sortir l’humain de son état primitif (d’une vie de combat, de la vie animale, de l’insécurité sociale et monétaire, de la compétition et de la comparaison maladives pour les honneurs et la ‘’méritocratie’’,…) Nous sommes les êtres vivants les plus évolués de la Planète. Nous n’avons plus à copier les modèles les animaux, mais Chaque jeune a le droit de se réaliser et surtout de grandir dans la paix, sans stress ni pression scolaire, familiale ou sociale!


Tout humain a naturellement droit à TOUT ce qui lui est nécessaire pour bien vivre.

À la qualité de vie (Le bonheur de chacun dépend de celui de tous les autres)

A une vie douce (Qui veut une vie de combat, qui veut souffrir ?)

A la sécurité financière (On doit tous être rentiers pour passer à autres choses que des problèmes d’argent.... ET N'AYEZ CRAINTES: pas de problèmes si l'École nous enseigne à vivre sainement et fraternellement)

A la souveraineté citoyenne (donc de participer à la gouverne, aux législations et à l’amélioration de nos sociétés)


Tous les humains, sont soumis quotidiennement à des besoins que l’État doit assurer, ou permettre à tous d’y pourvoir eux-mêmes.



LE DROIT FRATERNEL s’impose en tout. Les Valeurs Fraternelles doivent être les Bases de tous les États, de l’Économie, des Systèmes d’Éducation…..


Tous les jeunes ont droit à une vie heureuse, à se réaliser autant que les plus agressifs, les plus compétitifs, les plus suiveux….


Nulles Lois et nulles idéologies ne doivent porter atteinte à l’intégrité, à la dignité, … de chacun de nous ! Les Lois ne doivent pas méconnaître les droits naturels et la véritable nature et spécificité des humains telles la Loi 112 ou la Loi qui a ‘’légalisé’’ le lobbysme,… L’objet de toute association politique (Lignes de partis, Institutions et Organismes,…), ne doit être que pour le plus grand bien de tous : que pour assurer liberté, autonomie et quiétude de vie à tous, avoir à cœur que tous aient une vie de rêve। ne l’oubliez jamais !<


La VOLONTÉ générale des jeunes est partie importante de l’État. Par sa nature, elle mène à l’Égalité.


Protéger les parents en premier de tout, car «Protéger les parents : c’est protéger les enfants» ! Permettre à tous d’avoir plus que le nécessaire sans la mendicité ni la charité de quelconques organismes que ce soit. L’argent est nécessaire à tous. «La sécurité financière essentielle à la Liberté doit être assurée à tous tout le temps».




Le droit d’avoir des parents sécures financièrement et que l’État y pourvoit. On serait tous rentiers si on savait s’unir et partager. Notre région (Saguenay au Québec) a un PIB de 8 milliards $ (selon le Tableau de l’Imposition Proportionnelle des Revenus) : donc, 75 % de 8 milliards $ - - - > c’est donc 6 milliards $ qui nous revient à nous tous. Il est temps qu’on passe à autres choses que des problèmes d’argent. Le Droit à tous les parents d’avoir assez d’argent et de ne manquer de rien pour bien élever leurs enfants. Et il est du devoir des élus et des sociétés d’y voir ! Les jeunes des parents non diplômés ou sans travail méritent-ils moins que les jeunes des mieux nantis ? Évitons que des parents et leurs jeunes subissent une vie sous le Seuil de pauvreté alors que d’autres ne manquent de rien.


Les jeunes ont le droit d’améliorer ce monde, L’ÉCONOMIQUE, LE POLITIQUE. Remplaçons cette Économie de la Concurrence qui pousse les pays à s’entre piller au lieu de s’entraider (c’est le Tous Contre Tous, c’est une guerre permanente entre les êtres humains) : par une Économie qui aura comme Base le Partage égal des profits et la création des Biens Durables et de Qualité.


De tous temps, nous avons toujours reproché aux jeunes de contester leurs sociétés ‘’préhistoriques’’ et ‘’mytheuses’’ : et ils ont toujours eu raison de le faire! Nous les méprisons parce qu’ils voient juste et clair en nous et dans les valeurs malsaines de notre société! Des jeunes souffrent du détachement né de la profonde douleur ressentie à des attentes vaines, à notre lâcheté d’éviter de remettre en question l’École actuelle, à l’impuissance de leurs parents,…


Le CacaPipiTataLismes a toujours exploité les femmes et les enfants! Le capitalisme est l’illusion destructrice qu’on peut tous s’enrichir au détriment de tous. Le capitalisme c’est le vol et l’exploitation d’autrui légalisés ! Tous courent après la richesse, à accroître à l’infini la monnaie qu’il possède. Hors et dehors les gens et les groupes sans conscience sociale : qui n’ont que le pouvoir et l’économie en tête! La gouverne et un Gouvernement ne sont pas des actes d’élites mais des décisions et des participations collectives (LA DÉMOCRATIE DIRECTE ET PARTICIPATIVE grâce aux Tribunes Populaires Permanentes). La véritable Souveraineté c’est lorsque les citoyens participent à la gouverne et aux législations. La VOLONTÉ générale est Loi, est l’État, et par sa nature, elle mène à l’égalité


Assurer les moyens de diminuer les maux, les difficultés de la vie en société, … les souffrances et les inquiétudes inutiles. Améliorez la société: ne nous la faites pas subir!


Les jeunes ont droit d’avoir UNE POLICE DE LA JEUNESSE qui les protégeront et les diffuseront en hauts lieux. Cette Police des Jeunes fera le tour des Écoles et récoltera leurs plaintes et leurs suggestions. C’est par devoir, par amour et par respect qu’on obéit, non par la force.


La Charte des Droits & Libertés du Québec dit :

Article 7-A) LE DROIT À LA VIE 7- B) LE DROIT À LA SÉCURITÉ 7- C) LE DROIT À LA LIBERTÉ

Donc, des jeunes qui ont des parents appauvris : sont en fait violés et dépouillés de leurs droits, puisque sans argent, on n’a pas de qualité de vie, ni de sécurité ni de liberté. La Charte des Droits de la Personne est la Charte de l’homme capitaliste ; de l’homme individualiste ; de l’homme égoïste ; … Elle y est malencontreusement imprégnée que de l’esprit militaire tels la compétition, les honneurs, la gloire, le combat, la concurrence, le profit, le travail/valorisation…


Élus, Féministes, Médias, Banquiers, vous brimer les droits des gens à la qualité de vie, à la sécurité et au droit à la liberté… : en ne priorisant ni ne préconisant pas vivement des Lois antiappauvrisseurs et antipauvreté en Hauts lieux!


LE DROIT QUE NOS MILITAIRES DECIDEURS NE NOUS DIVISENT PLUS ENTRE NOUS POUR MAINTENIR LE POUVOIR : qu’ils s’y prennent plus intelligemment et fraternellement.


Le droit à des États de l’Aisance pour tous, de la vie agréable et saine, et du magnifique…. Mais pourquoi nos sociétés ne seraient-elles pas des sociétés de l’émerveillement, de la vie heureuse pour tous, sans luttes et sans classe, du libre choix à travailler ou pas en autant que cela nous épanouisse, ….


Connaissez-vous une seule fois dans l’Histoire où un peuple aurait été au Pouvoir, qu’il aurait pris le temps de se rêver et de concrétiser ses valeurs, et de plus qu’il en aurait été secondé de ses élus , de ses élites et de ses spécialistes ?


ÉLUS, AUJOURD’HUI, QU’EST-CE QUI VOUS EN EMPÊCHE, êtes-vous prêts à utiliser votre position pour écouter, diffuser et permettre aux gens d’améliorer par eux-mêmes leur milieux de vie, les valeurs et les fondements de la politique ?


ÉLUS, ÊTES-VOUS PRÊT À FAIRE CE CADEAU À L’HUMANITÉ ? Sinon, qu’est-ce qui vous en empêche ?


Tous les jeunes ont droit à une vie heureuse, à se réaliser autant que les autres.


Tous les jeunes ont le droit à la protection contre tout système où toutes sociétés qui le brime, l’étiquette, le défavorise, le compare, le dévalue, …


Le Droit à La qualité de vie POUR TOUS (La Charte des Droits & Libertés et son‘’droit à la vie’’ c’est bien mais ça ne suffit pas : il faut y ajouter le droit à la qualité de vie). Un État (ou une région) où il y a des pauvres est un État injuste, mou et lâche… qui a peur de légiférer en faveur de tous, préférant s’acoquiner avec les groupes influents, le monde des Affaires et les organismes. « Le bonheur de chacun dépend du bonheur de tous les autres ». TOUS SONT UTILES. `« On ne doit pas faire souffrir les autres » (c’est une pensée de Mme Nicole Bédard, mère du député Stéphane Bédard)


Les Lois doivent conduire au bonheur de tous, à la sécurité, à l’autonomie de tous, …, à une vie magnifique pour tous !


Nous appelons ‘’souverain’’ celui qui a le droit de faire des Lois : et toute collectivité a ce droit !


LE DROIT À ‘’L’ÉCONOMIE POUR TOUS’’. Car la véritable Économie c’est lorsque tous ont assez d’argent pour y participer ; lorsque tous représentent un bon Pouvoir d’Achats ; lorsque chacun devient une Entreprise en soi, un investisseur ou ne serait-ce qu’un consommateur ! Déclarons que l’Économie, la Technologie, les Ressources Planétaires sont les bien de tous. Plus tu donnes au moins nantis de l’argent et plus l’argent sors des banques et profit à tous ! Le plus grand créateur d’emplois est d’assurer à tous assez d’argent pour représenter un pouvoir d’achat, et ainsi d’être en mesure de contribuer librement à leur société. Le droit d’avoir une Économie régionale plutôt centrée sur le partage, le don et l’entraide. Le développement d’une région doit se préoccuper à ce que tous aient une vie épanouissante. Le droit à une Économie fondée sur l’Entraide et le Partage entre les Pays et non plus sur la concurrence.


Le TIP, en ramenant l’argent toujours (à la base) pour tous, va assurer une Rente Citoyenne d’au moins 40 000 $ par an à chacun d’entre nous. On va y répartir 75 % de l’argent des impôts récoltés également entre nous tous (20% ira aux Conseils des Villes et 5% aux régions dans le besoin). Nous établirons ‘’Les Principes de Vie à Prioriser’’ avec lesquels nous pourrons établir notre Constitution.


Nul n’a plus de droits que d’autres ! Nul n’a plus le droit à la sécurité financière et de vie qu’un autre ! Nul n’a plus le droit à la qualité de vie, à profiter de la liberté et de la consommation qu’un autre ! Nul n’a plus le droit d’être plus en moyens financièrement de pourvoir à ses enfants qu’un autre ! Tous ont ces droits !


Les plus beaux comme les plus sordides penchants des gens, ne sont pas le fruit de quelque ‘’nature humaine’’ biologiquement immuable. Ils sont le produit d’un processus social décadent et instruisent le procès d’une Économie au service d’idéologies destructrices et déshumanisantes du combat et de la compétition!.



Transformer l’Économie de la concurrence en une Économie de la qualité/durabilité/et du Partage.

Viser le développement harmonieux de toute la dimension humaine, et non pas seulement celle du travail. Le libre-choix de travailler ou pas ou d’aller vers des options personnelles. Ne plus se battre à 100 personnes pour 20 miettes d’emplois. Sortons de cet utilitarisme et de la réalité des suiveux!



TOUS AVONS LE DROIT DE VIVRE DANS UN ÉTAT HUMANISTE

Savez-vous qu’il y a autres choses que le Capitalisme, le Communisme ou le Socialisme?

Le savez-vous ? Alors, si vous le savez : mais dites-moi qu’y a-t-il donc d’autres ?

IL Y A L’HUMANISME !


Et sauriez-vous en quelques mots différencier le Communisme de l’Humanisme ?

Vous le savez que le Communisme axe sur la classe laborieuse du travail (le prolétariat) pour la mettre au service de l’Industrie.L’HUMANISME met les Valeurs Fraternelles à la base de tout ! Il reconnaît les droits de tous au Libre-Choix de travailler ou pas ou d’aller vers des options personnelles ; le droit à la Sécurité Financière afin de passer à autres choses que des problèmes d’argent ; le droit de créer une monnaie sans dette et sans intérêt car tous ont besoin d’argent et l’argent n’est que pour l’échange ; le droit d’avoir un Système scolaire et une Économie fondés sur les Valeurs Fraternelles et non plus sur la concurrence/la compétition/le profit/le mérite/l’élitisme… ; le droit à ne plus payer de taxes ni d’impôts car cela n’est que pour les 3 % de riches et de grandes Entreprises qui devraient ainsi payer leurs justes contributions sociales ; le droit de refuser d’aller à quelconques guerres ; le droit …. Vous commencez maintenant, à entrevoir toutes les différences entre l’HUMANISME comme Gouvernement du «POUR TOUS» et les autres doctrines actuelles qui nous asservissent au lieu de nous servir !

==================================

Au-dessus de tout travail et tout profits il y a le Gouvernement et la Propriété Publique qui est le Bien Commun et appartient à tous sans exception. C’est La Propriété Publique au fond qui paie tout


=================================

L'École élitiste nous a appris l'égoïsme, à nous préparer à nous exploiter les uns les autres, ...

ON SE SACRIFIE… POUR NUIRE AUX AUTRES


- Élus et élites, vous n’avez rien fait … tant que vous serez enfermés dans des lignes de parti... - tant que l’Économie de la compétition où les pays riches pillent les pays pauvres : ne devienne enfin une Économie du Partage.

Les gens souffrent de votre impuissance à améliorer des choses et d'améliorer vos mentalités...


C'est malheureux tous ces conformés nous matraquent du système si agressivement avec leur cassettes sociales.... et viennent rabaisser les autres voire les éliminer.... de toutes possibilités de qualité de vie.Ces ''ENDORMIS'' viennent à leurs tours tenter d'endormir les autres....

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

Un universitaire suiveux me dit : ''Mais ça te donne quoi de savoir tout ça, tu vas aller où avec ça, es-tu heureux à faire cela.....'' et son langage de conformé n'en finissait plus de me matraquer imbécilement, il défendait férocement ses chaînes, ses maîtres, ses exploiteurs, ses abuseurs...... ''¨Ca te donne quoi'' me dit-il.....

Et bien, il est de la responsabilité à tous de: ---- se protéger mutuellement ---- ouvrir les yeux et le guet afin de protéger les enfants de ces adultes lâches et suiveux qui vivent comme des autruches la tête dans le sable en s'imaginant qu'on ne les voit pas pisser dans leurs culottes de peurs..., de peur de devoir penser par eux-mêmes; de réfléchir et de s'impliquer sainement et intelligemment à l'amélioration des contextes de vie; .....

G-8, ou G-honte.... G-honte d'être entouré de moumounes qui se pensent forts à s'enrôler dans les 'forces'' armées, à se compétitionner dans le sport, à se croire invincible après avoir ingurgité de la bière ou entre deux joints..... LES INSIGNIFIANTS ..... Ces faibles qui ne cessent d'avouer leur impuissance à changer des choses parce qu'ils sont en fait incapables de s'améliorer eux-mêmes.... Mais alors qu'ils arrêtent de chiâler, de se plaindre et de manifester à la moindre occasion ou prétexte qu'ils ont de la difficulté à rejoindre les deux bouts et qu'ils sont tannés d'avoir des fins de mois difficiles et, même si ils travaillent.....

Je suis dégoûté (et G-honte) de voir des minables et des antifraternels venir jouer aux héros (héros des bourgeois), aux winners (champions ridicules du ballon et de la rondelle), aux ''forts'' à tuer d'autres êtres humains (fantassins étant bien cachés qui tuent des gens dans le dos)....

G-8 .... G-HONTE DE NOUS .... DE TOUS CES CONFORMÉS AVEC LEUR RÉALITÉ DE SUIVEUX QUI NOUS FONT LA PROPAGANDE DU SYSTÈME, CES ''CASSETTES SOCIALES'' antifraternelles ----> Les anti-sociaux cacapipitatalistesA

COMMENT NOUS EN SORTIR TOUS ENSEMBLE, ET NON DÉSESPÉRÉMENT CHACUN DE SON CÔTÉ ?

===========================

L’HUMAIN a besoin de vivre dans un pays humaniste et sous des lois et une économie fraternelles, loin de la vie de combat et des luttes les uns sur les autres pour arriver à avoir une vie décente et la sécurité financière.

Devenons vertus, des Jésus, des vierges Marie.

Soyons des soleils pour les autres.

Devenons le paradis que nous souhaitons être

================================



PAUVRETÉ DES VALEURS SOCIALES. «Quand ce qui a de la valeur attire le mépris et ce qui est méprisable prend de la valeur : alors on a là une société qui commence à sombrer». Nous avons tout ce qu’il faut pour rendre la vie d’aujourd’hui plus facile que celle de jadis. Pourtant, la misère est plus grande que jamais. Cette misère, elle a changée de formes, et elle est mortellement virulente : elle s’attaque à l’essentiel, aux racines humaines, à l’âme, à la dignité, à tout ce qu’il y a de plus noble! La méritocratie entraîne un effet pervers : l’autodéception ! c’est le sentiment qui s’installe lorsqu’il devient impossible de répondre aux attentes. L’autodéception se traduit par le développement d’une image négative de soi.

Cette société nous oblige à avoir une personnalité sociale qui nous soumet aux profiteur$. Les ami(e)s cupides et vaniteux, la famille du conformisme social, la société élitiste et hiérarchiste ..... les avaient condamnés bien avant qu'ils se suicident.
Il faut se réapproprier sa vie. Notre vie n’est pas celle des autres.

Quelle vision horrible du monde laissons-nous à nos enfants? Celle d’une vie qui n’est pas mieux que le système prédateur-proie que l’Économiee-des-Profiteurs de la Finance impose à tous les gens du Monde entier?


Les gens, sont conscients de la gouverne malsaine des élus, mais ils essaient d’y survivre. Et s’ils ne dénoncent rien c’est qu’ils s’y sentent impuissants! Ils sont coincés entre l’acceptation de la réalité sociale (adapte-toi ou crève) ou le risque d’en être exclu et ainsi, leurs maux seraient encore plus nombreux.


Il n'y a que l'esprit élitiste qui peut créer des pauvres au coeur de l'abondance. Le suicide est un homicide d'États-hiérarchistes déguisé! Maintenir vos populations pauvres et insécures financièrement sont d'une extrême violence, cela déprime et sèment les pensées suicidaires : alors les gens cessent de faire des enfants, le sentiment d'impuissance et de défaitisme minent leurs vies..... ils meuren en silence.


Nos idéologies Politiques poussent au suicide... FAITES DES LOIS FRATERNELLES ET VOUS AUREZ DES GENS FRATERNELS. «Faites des lois pour une vie de combat/compétition/utilitarisme/de mérite: et vous aurez misère, pauvreté, frustrations, violences, vengeances…suicides». On ne peut juger l’humain d’aujourd’hui ! Avant de le juger, permettons-lui au moins de développer ses talents, sa personnalité, de développer ses dimensions sans luttes avec les autres!


C’est dans l’abus, la drogue, l’alcool, le jeu de hasard, … que nous compensons notre manque de liberté social.


Les populations sont constamment menacées de toutes sortes de choses : la menace possible d’une guerre nucléaire, la menace militaire omniprésente si le peuple se soulève, la menace d’être pauvre si elles ne travaillent pas, la menace, la menace du Sida, la menace d'une pandémie, …


Les suicidés ne sont pas des sots ni des imbéciles: ils sont des victimes de l’indifférence, du désamour humain, de l’égoïsme des Élites embourgeoisées qui trahissent leurs citoyens pour un job ordinaire et un peu d'argent!

Que pouvons-nous faire sous les coups de l’adversité, sous la violence des jugements et des fausses accusations, sous les pressions de l’endettement, face à la perte d’un être chère, lorsque l’on ne s’aime pas parce que tout nous oblige à nous conformer aux valeurs utilitaristes à la mode? ...


Quand notre vie est profondément malheureuse d’abord en raison de la rareté des joies, que les problèmes d’argent nous écrasent et minent le quotidien, et la peur de vieillir dans ces mêmes conditions, quand l’amour n’existe plus que dans son mot, … Agir différemment c’est peut-être lâcher prise sur tout, c’est s’oublier et oser être irresponsable pour déconnecter momentanément de ce qui nous agresse, …


JE SUIS RESPONSABLE D’AMÉLIORER LA SOCIÉTÉ, L'Économie, le Politique et les mentalités élitistes pour des mentalités fraternelles OU DE LES SUBIR TOUTE MA VIE !

Alfred Adler, fut excommunié par Freud pour avoir ciblé l’État comme responsable de tout. Que faites-vous pour les victimes de votre idéologie du profit-compétition qui subissent quotidiennement la honte d’en être exclu ? Ne prenons pas la colère, la frustration, la déception et la dépression pour des crises émotives passagères. Ce sont des sentiments profonds, des décisions affectives face à des agents stressants, à un monde et à une vie déçoivent et que l’intimé souhaiterait voir s’améliorer.


On pleure, on souffre, on violente et se violente (drogue, suicide), on s’invente des ennemis et des guerres … on décroche ou on cherche à contrôler et prédater : c’est toujours une demande d’amour, de paix, de bonheur et de sécurité de vie!

Ne vous détruisez pas et ne laissez pas les autres et les fausses valeurs de ces sociétés vous détruire : VOUS ÊTES SI PRÉCIEUX! Restez-en vie pour vous venger de ce monde dépersonnalisant en l’améliorant malgré lui : suicidez-le ce monde infâme pour qu’il renaisse en une vie intéressante pour tous.

Jugés et exécutés par leurs environnements de vie bien avant qu’ils ne se suicident. C’est la société-du-profit qui a donné le coup de grâce bien avant que la personne ne se donne la mort!Dans tous les suicides, il y a des choses qui ne changent pas, on y retrouve bien des points communs comme :

· Un mécontentement de la société · Un manque de but · Un détachement de tout, même des siens · La recherche de quelque chose de mieux ...

L’âme des humains préfèrent souvent mourir que de tomber dans la déraison où à la merci d’une société sans merci!



Sous l’emprise d’une société vide de sens, que font nos jeunes ?

· Ils se déconnectent peu à peu.

· Ils se jettent dans les excès.

· Ils brûlent d’apprendre l’univers.

· Ils fument et se droguent.

· Ils boivent et vident verre sur verre : ils se défoncent.

· Ils se défendent par l’agressivité et des élans de violence- appel- à- plus- de- respect- de- leurs- besoins.


Il est criminel de couper le jeune de sa lignée et de sa destinée pour en faire l’instrument docile de l’État!

¨Ca prend une vie au complet pour se mettre au monde. Ne nous avortons pas avant que l’on ne soit bien achevé!


POUR LES SAUVER DU SUICIDE ..... Acquiescer à leurs demandes d’une vie fraternelle, sans combat, sans pauvres, sans se diviser les uns les autres par les maladives concurrence/compétition…


FAVORISER DES POLITIQUES DU BONHEUR . . .POUR AMÉLIORER TOUS LES CONTEXTES SOCIAUX . . . À NOS YEUX, LE SENS DU BONHEUR EST LA VÉRITABLE EXPRESSION DE LA VIE VRAIMENT VÉCUE.



S T A T I S T I Q U E S

Il y a 3 suicides pour chaque meurtre.

Sur 10 suicides, il y a 9 personnes du sexe mâle qui se suicident.

80% des gens avouent avoir songé au suicide.

20 000 personnes se suicident aux USA chaque année.

À l’Université Laval, au Québec, il y a 10% d’étudiants qui se suicident sur une période de 4 années, de dire Cathy Brassard, ce 22-10-2001

Le Japon a le taux de suicide le plus élevé au monde pour les suicides chez les jeunes

L’augmentation du nombre de suicides témoigne du désarroi collectif qui s’empare des esprits. Suivant un mécanisme bien connu, cette angoisse fait le lit de la violence.


CAUSES sociales du suicide

Une Société rendue malade de son Économie et ses Politiques fondées sur des idéologies déshumanisantes du mérite, de l’utilitarisme, de l’élitisme, du diviser pour régner…. du chacun pour soi


- Un monde qui ne donne de la valeur qu’à ceux qui travaillent et qui sont solvables

- Des choix politiques comme de vider des régions ressources (prendre leurs ressources naturelles et humaines -> exode des jeunes) pour favoriser les grands Centres

- Les pressions de toutes sortes (familiales, scolaires, sociales)

- Les déceptions amoureuses. L’École devrait nous apprendre que personne ne nous appartient.

- NOS POLITIQUES SOCIALES

- MONDE BASÉ SUR L’AVOIR

- LES CIRCONSTANCES ÉCONOMIQUES

- LES TYPES DE CIVILISATIONS

- UNE SOCIÉTÉ INADAPTÉE AUX RÉELS BESOINS DES GENS

- DES CONTEXTES DE VIE QUI PRÉDISPOSANT

- DES POLITIQUES PATHOLOGIQUES

-----------


Il nous faut oser repenser et redéfinir entièrement l’éducation

Comment apporter d’authentiques améliorations à la qualité de vie des êtres humains à travers des développements responsables et conséquents. Comment l’éducation peut y contribuer ?

Le Droit International doit être fondé sur l’EGALITY et non plus sur l’EQUITY. L’Égalité devrait être le Fondement de tout Droit et tout système de Justice, et de tout Système Scolaire.... pas seulement l’égalité en Droit juridique mais en Droits Collectif et économique.


La première étape, la première revendication de l’Équité Sociale c’est celle de l’ÉGALITÉ : car l’Égalité est le Fondement de l’Équité, et il ne pourra y avoir de véritable équité sans l’assise qu’est l’Égalité! Construire les murs et le toit d’une maison (équité) sans une fondation solide (égalité) ce serait mal travailler.


=====================================

S U I C I D O N S

L'ÉQUITÉ GUERRIERE


LA MAJORITÉ EXCLUE

Soumettre aux valeurs d’hier et actuelles (les valeurs actuelles découlent aussi de la poussée répétitive du passé guerrier des conquêtes) des possédants n’est pas satisfaisant pour la majorité des gens.


SUICIDÉS

C’est la structure du travail actuelle qui mène aux défoulements immoraux !


Un suicidé n’en finit jamais de mourir en ceux qui l’aimaient!

Ne va pas à l’encontre de l’affirmation de la liberté et de ta personnalité.

NE TE RÉVOLTE PAS PAR LE SUICIDE. En te tuant, tu tues les gens qui t’aiment, tu tues ceux qui t’ont mis au monde, tu tues l’espoir pour les autres, tu tues tout ce qu’il y a de bon en toi avec, tu tues toute chance pour l’humanité de se racheter! Ce n’est pas en se tuant qu’on renaît mais en mourant à soi, à nos illusions, à …


ÉTERNELS INSATISFAITS DE LA TÉLÉ.

Ne fais pas l’ange par le suicide : tu y feras plutôt la bête!

La vie a plein de sens : ce sont nos contextes de vie qui sont assez absurdes. N’en veux pas à ta vie pour des Gouvernements à améliorer.


CPS (Centres de Préventions du Suicide) intervenez

( LES POUSSÉS AU SUICIDE )

Où commencent la violence, le suicide? Par une société inadéquate? Faites des Lois fraternelles et vous aurez des gens fraternels et heureux de vivre!


Les bourgeois hiérarchistes pour justifier leurs privilèges taxent les pauvres de ‘’paresseux’’ pour les conformer, ils poussent les ‘’exclus’’ à s’isoler, à l’angoisse, … au suicide.


Trop de personnes humaines vivent un cauchemar qui va du sentiment d’échec vis-à-vis de ses pairs au sentiment de rejet en passant par la hantise d’être blâmés par les autres et méprisés par ceux qui y performent et suivent.


Personne ne se suicide sans qu’on l’aie d’abord condamnée et tueéementalement. On l’a tué dans l’âme, dans tout espoir.


CPS intervenez

( LES POUSSÉS AU SUICIDE )


Où commencent la violence, le suicide? Par une société inadéquate dict.e par des Gouvernements embourgeoisés qui hiérarchisent et oubliant que nous sommes tous complémentaires et solidaires?


Personne n’est l’agent de son propre décès. Les hiérarchistes pour justifier leurs privilèges taxent les pauvres de ‘’paresseux’’ pour les conformer, poussent les ‘’exclus’’ à s’isoler, à l’angoisse, … au suicide. Trop de personnes humaines vivent un cauchemar qui va du sentiment d’échec vis-à-vis de ses pairs au sentiment de rejet en passant par la hantise d’être blâmés par les autres et méprisés par ceux qui y performent.


IL EST GRAND TEMPS DE CLARIFIER L’HORREUR des mensonges sur le SUICIDE

Jugés et exécutés par leurs environnements de vie bien avant qu’ils ne se suicident.

Le suicidé avait déjà été juge et tué par son entourage!


LES PERSUADÉS DE LEUR INUTILITÉ SOCIALE.

Le suicidé a cru rendre service aux autres ainsi, car les contingences sociales l’ont persuadé qu’il est un fardeau familial et social. C’est une forme psychologique de l’homicide plus fréquente qu’on ne croit. Nous ( les cadres, les familles, les religions, … ) les poussons à croire qu’ils n’ont plus de place, qu’ils sont de trop, qu’ils nous sont coûteux, nous gênent et son un fardeau social. Et c’est pour cela qu’ils vont même refuser toute aide, car ils savent bien que cette aide est fausse et qu’elle est conditionnelle!


Les suicidés de l’Éducation élitiste Obligatoire.

Le suicide est la première cause de décès chez les jeunes!

Il y a un taux élevé de suicide dans la clientèle des Centre-Jeunesse !


Quel gaspillage de talents, de rêves et de vies humaines sacrifiées aux noms du profit, de la compétition et de l’économie!


Ne dites plus jamais de ceux qui se suicident : - ils sont fous – ils sont malades, dépressifs,… - ou, bon débarras! Plusieurs qui avaient ce même genre de pensées avant de mettre fin à leurs jours!

Une personne qui se donne la mort, n’avait guère d’autres choix. La plupart des gens, s’ils avaient à vivre les mêmes conditions de vie que les suicidés : ils auraient fait de même, et ce, même ceux qui se disent profondément contre le suicide! On commence à accepter l'idée d'EUTHANASIE pour des personnes âgées souffrant trop et vivants en légumes: pourtant euthanasier c'est aussi tuer et permettre un suicide.


AVERTISSEMENTS DES SUICIDÉS. Démystifions humainement et socialement cette société inadéquate qui en pousse plusieurs au découragement voire au suicide.


L’ I L L U S I O N

D’ U N E

F I N

En arrière de tout suicide il y a la cause qui continue : la société. Cette cause, personne n’ose la remettre en question, tellement la machine est grosse! (euthanasie = ÉtatNazie)


Le suicide répond à des agressions extérieures et à des fardeaux trop lourds à supporter.

Rappelons que lorsqu’il existent de très grande unités urbaines débouchant sur une concentration humaine excessive, les tendances suicidaires se convertissent en incitations à l’attentat politique.



Quand un jeune envisage avec légèreté l’échec : c’est qu’il peine trop pour vivre!


Partout dans le Monde : Un Ado Sur 4 A Des Pensées Suicidaires!


Ici, dans la région 02 : un ADO tente de se suicider à chaque jour!

Un à deux adolescents se suicident à tous les mois ici dans notre belle région!

C’est en plein cœur de l’abondance qu’un adolescent se suicide à chaque jour, au Québec. C’est plutôt l’abondance du manque de valeurs humaines, l’abondance de la souffrance, de la déprime et de la détresse!


Sous l’emprise d’une société vide de sens, que font les gens ?

· Ils se déconnectent peu à peu.

· Ils se jettent dans les excès.

· Ils brûlent de se mesurer à l’univers.

· Ils fument et se droguent.

· Ils boivent et vident verre sur verre : ils se défoncent.

· Ils se défendent par l’agressivité et des élans de violence- appel-à-plus- de- respect- de- leurs- besoins.


L’ÉCOLE-COMPLICE DE L’ÉTAT-DES-BANQUES-ET-DE-L’ÉCONOMIE-DES-AMÉRICAINS. QUI POUSSENT DES JEUNES À SE SUICIDER ?


Tout le monde veut vivre et avoir une vie heureuse.


Plusieurs mettent fin à leurs jours, car ils n’arrivent pas à avoir la vie qu’ils désirent.

Le suicide est une maladie sociale, c’est un symptôme dont la cause remonte aux choix politiques malsains. Le suicide n’est pas naturel, il est une conséquence d’un désordre, d’idéologies qui vont à l’encontre de la nature humaine et de ses besoins réels et normaux. Démystifions cette société inadéquate qui en pousse plusieurs au découragement voire au suicide.


Nous méritons tous de vivre dans une société qui n’est pas obsédée par le profit, l’économie et l’argent !

TOUS CHERCHENT UNE AUTONOMIE QUE LA SOCIÉTÉ NE PERMET PAS D’AVOIR : et c’est le glissement vers le suicide! Le SUICIDE est la manifestation de Libertés Brimées



C’est la docilité et la bonté naturelle des humains qui en font des proies faciles : voilà la cause des causes !


Prévenir c’est défendre et enseigner les droits et besoins de bases à tous. C’est aussi protéger les gens contre un État et des Lois qui contraignent les humains à une vie en société à s’exploiter et à lutter entre eux comme des animaux! CPS intervenez!


Le suicide est un meurtre sur nos proches. Votre mort brisera les autres à tout jamais. Un suicidé n’en finit jamais de mourir en ceux qui l’aimaient!


LE SUICIDE était COURANT DANS LA ROME ANCIENNE. Il n’y avait pas de terme pour définir le suicide à l’époque

Le peuple est toujours violenté par le désordre des guerres civiles qui viennent s’ajouter aux difficultés qu’il a déjà à vivre dans cette ville surpeuplée. Rappelons que lorsqu’il existent de très grande unités urbaines débouchant sur une concentration humaine excessive, les tendances suicidaires se convertissent en incitations à l’attentat politique.


INTERVENANTS: comment pensez-vous diminuer le taux de suicide en évitant de vous en prendre à ce qui le génèrent ? ‘’le manque d’argent’’ : voilà la plus grande cause des maux sociaux. Responsables du CPS, c’est votre devoir d’exiger au Gouvernement de mieux pourvoir aux besoins financiers de base des gens voire, de l’accuser publiquement de «non-assistance financière» en perpétuant que plus de 40 % des gens vivent sous Le Seuil De Pauvreté (soit 2, 8 millions de Québécois qui ont moins de 15 000 $ par année) !


CPS, Tél AIDE… Écouter les gens c’est bien, mais c’est pas avec ça qu’ils vont trouver l’argent pour payer leur nourriture, ou se payer une thérapie dans un centre de désintoxication.


Que faites-vous pour les 40% de gens qui ont moins que le Seuil de pauvreté pour vivre et qui veulent mettre fin à leurs souffrances quotidiennes? Aimeriez-vous être pauvre, être sur le BS, être sans travail ? Mais alors pourquoi permettez-vous ou laissez-vous faire des politiques qui créent encore de telles aberrations, et avec tous les maux inutiles qui s’en suivent? Protégez vos citoyens de cette Société qui les contraignent à l’insécurité financière, à une vie de combat!


INTERVENANTS des CPS et Travailleurs Sociaux - - - > Prévenir, c’est éviter que les maux n’apparaissent; c’est faire en sorte que la vie en société pour tous soit plus agréable et sécure.


Comment pensez-vous aider une personne qui n’a plus sa dignité, qui est constamment humiliée, qui se fait rappeler partout sa marginalité et le fait qu’elle n’arrive pas à s’intégrer (à se laisser conformer) dans le système ?


Il est dangereux et des plus néfaste que de brimer l’élan collectif. La mélancolie collective s’installe pour envahir la conscience des gens jusqu’au développement morbide du sentiment d’impuissance généralisé, du défaitisme et du découragement qui mène à la déprime et au suicide. Nous aspirons à une contact vrai avec la nature, sans règlements contraignants… L’âme a besoin de se retremper dans une atmosphère où l’être entier peut s’engager, où les relations humaines ne sont pas subordonnées aux rigueurs de hiérarchies quelconques. Faut-il être arriéré et dérangé pour établir une hiérarchie entre les gens, et la certitude que certains sont meilleurs et méritent plus que d’autres.


Intervenants, vous négligez de vous en prendre à ces Idéologies anti-fraternelles : «Vie de combat, méritocratie» que tous disent ‘’normal’’! COMPÉTITIONNER C’EST S’ESCLAVAGISER, c’est encourager l’exploiteur et l’appauvrisseur! La compétition nous ramène à nous-mêmes, nous vide et nous éloigne des autres ! On ne doit pas s’affirmer aux dépens d’autrui pour épater autrui justement !

Les suicidés de l’École. Dénonçons cette vieille vanité, cette vieille ostentation, ce sordide besoin de bâtir son bonheur sur le marché d’autrui.. La violence terrible de la frustration de ces ‘’suiveux’’ qui poussent les ‘’exclus’’ à s’isoler, à l’angoisse… au suicide. NOS POLITIQUES ASSASSINES. Ce monde «De La vie de Combat» pousse les gens à mener des vies dépouillées de toutes qualités, de toutes espérances personnelles. Les originaux sont ligotés, muselés et limités par la démocratie de la masse suiveuse, par la moralité du salaire. Notre civilisation cultive l’insécurité et l’insatisfaction. Elle nous y installe à coups de propagande, elle nous accoutume à ne plus rechercher les solutions neuves. Lorsque les gens sentent qu’ils n’ont plus d’avenir, ils capitulent et s’abandonnent à l’idée de mourir. Les suiveux poussent les exclus à la déprime voire au suicide.


Pouvons-nous prévenir «Collectivement» tel un Agora qui permettrait aux intéressés de s’unir, de s’exprimer et d’élaborer ensemble divers documents qui pourraient être remis aux Élus?


Les gens naïfs, mal informés et qui ignorent les jeux de pouvoirs: jettent tout le blâme sur eux-mêmes, ils accusent à tort la société au lieu de l’État-de-l’inégalité


Effort ou pas, les jeunes méritent tous des appréciations maximales quel que soient leurs résultats scolaires.

En brimant la personnalité qui est le propre de chacun de nos jeunes, ne génère-t-on pas une violence et une frustration latente telle qu’elle risque tôt ou tard de déboucher sur des conséquences et/ou un acte irrationnel comme un suicide?

SOLUTIONS À CETTE SOCIÉTÉ À CONTRE-COURANT HUMAIN

FACE AUX CYCLONES DE LA VIE

MOYENS POUR ÉCHAPPER A LA SOUFFRANCE

Il urge de leur offrir d'autres façons d'apprendre et de réussir leur secondaire !

Tu dis que tu ne t’es jamais aimé : alors pourquoi ne commencerais-tu pas à le faire! Fais-le! Aimes-toi envers et contre tous! Aimes-toi même dans une monde à l’envers : ce ne sera que plus beau, que plus vrai!


Vous êtes trop exigeants envers vous, donnez-vous une chance. Rendez-vous votre liberté en étant moins difficile envers vous. Lâchez prise sur tout sur les convictions qui vous poussent à la déprime Vous souffrez et tout vous coince. Décrochez de tout, pensez autrement. L’amour est le plus puissant des remèdes : alors aimez au lieu d’attendre d’être aimé! L’AMOUR C’EST LE DON DE SOI!


Vivre c’est exercer son droit à une qualité de vie pour soi et pour tous

Sache découvrir un sens à ta vie. Ta vie en sera d’autant plus intéressante par les petits but que tu lui donneras!


La vie a plein de sens : ce sont nos contextes de vie qui sont assez absurdes. N’en veux pas à ta vie pour des sociétés à améliorer.

Vous avez le droit de vivre. Personne n’a le droit de vous tuer. Vous avez aussi droit à un contexte de vie et de société adéquats et propices à un développement sain, sans compétition ni combat. C’est à vous et aux élus d’y voir!


L’altruisme sauve de la pensée suicidaire

Trouve un sens à ta vie au lieu de lui échapper et que tu ne sois inachevé dans ta personnalité.


AUX CPS -> 100 SOLUTIONS POUR LES SAUVER DU SUICIDE

La plupart des gens ne vivent plus après qu’ils ont franchi le seuil de la maturité. Ils laissent la société trop sérieuse ès pousser à commettent un suicide partiel en mettant fin à leur développement et en renonçant à la joie de s’épanouir. Ils s’ensevelissent littéralement dans les traditions établies et les vieilles routines, ils étouffent en eux toute curiosité, ils se ferment à toute expérience nouvelle. C’est l’intrusion de la mort par une $ociété obsédée par le pouvoir et le profit.


Un projet qui met à contribution l’implication et la créativité de la personne la sauve du suicide ! Cela vaut mieux que toutes les thérapies additionnelles !


Suggestions :

Instaurer une véritable démocratie.. Sortir les gens du sentiment de dévalorisation et d’impuissance par un volet ‘’Exprimez-vous’’ qui leurs permettraient, en plus de se donner des valeurs de vie intéressantes, de s’impliquer concrètement à l’amélioration de leur vie et de ce monde.

Ce sera les peuples qui vont se donner des valeurs de vies intéressantes, ce ne sera plus seulement les riches qui vont nous imposer leurs visions et valeurs de ce monde!



Le Comment. Les jeunes ont droit d’avoir une Tribune de la Jeunesse en permanence où ils peuvent faire part par écrit ou verbalement de leurs critiques, de leurs points de vue ainsi que de proposer des solutions et des alternatives (Cet Agora Jeunesse n’existe pas encore)… Il est contraire à l’intérêt de toutes sociétés que :


(1) de ne pas installer des structures permanentes où les peuples peuvent en tous temps se dire librement


(2) de se protéger par des Institutions, des spécialistes et des organismes contre ses citoyens et empêcher ainsi toutes bonnes remises en question


(3) … Sortir des remèdes à court terme pour vous faire réélire et qui sont des poisons à long terme

(4)


Le droit de s’exprimer sur tous les thèmes sociaux nous concernant tous avant du droit de voter

LE Droit de SE représenter soi-même et non pas par un député … car la seule solution d’être représenté seulement par un député ou un autre est du viol du droit de parole que doit avoir tout citoyen car le citoyen existe aussi même sans le député sachez-le! Ton droit de parole ne le donne pas en votant pour qui que ce ne soit

On ne fait jamais taire les jeunes : on leur fait confiance et on leur donne la parole publiquement !


LA PRÉVENTION EST UN DROIT NÉ DE L’INTELLIGENCE ET DE L’EXPÉRIENCE. Prévenir c’est économique, c’est prolonger la qualité de vie, … c’est sauver des vies --- >>> Remplaçons cet Ère du Clientélisme par les Préventionnisme comme base de toutes les Institutions et les Organismes


Suggestions :

Ainsi, 4 tables installées en permanence dans des lieux publics pour recueillir les réflexions des gens afin de monter divers documents qui serviront de réquisitoires qui seront remis aux élus et aux décideurs.

Chacun ici bas est un être unique irremplaçable ! Irremplaçable dans sa singularité existentielle de son destin rigoureusement personnel.

Personne n’est de trop même si notre entourage fait tout pour nous écraser et nous pousser à nous sentir coupable d’être différent.

Avez-vous remarqué que lorsque l’on ne pense qu’à soi, on risque toujours de connaître plein d’échecs et de déceptions. Par contre, lorsque notre famille n’est pas seulement celle du sang mais planétaire et qu’on vie dans l’intérêt commun : dès lors on est jamais déçu et toujours plein de soi et des autres!



Le droit d’avoir des émissions de télé sans violence VOIRE À AVOIR UNE TÉLÉ SANS VIOLENCE et sans l’esprit militaire des honneurs et de la compétition. C’est un viol à l’âme qu’un enfant de 5 ans aie appris à dire «À l’attaque» avec l’émission ‘’Pokémon’’.


Droit à notre intelligence personnelle naturelle … «Il n’y a pas lieu de laisser prévaloir l’instruction et l’intelligence sur le sentiment». L’intelligence artificielle et élitique de l’École nous éloigne de l’Intelligence naturelle diversifiée de chacun. La personnalité de chaque personne représente une valeur irremplaçable pour l’Univers. Tous sont utiles : oisifs comme travailleurs, et tous ont droit aux nécessités de la vie (suffisamment d’argent), car tous concourent à leurs façons à l’évolution de l’univers. IL URGE DE FAIRE DES LOIS QUI PROTÈGENT D’UNE ÉCONOMIE FONDÉE SUR L’EXPLOITATION DES UNS SUR LES AUTRES


Les jeunes ont le droit de dénoncer cela: «Les Multinationales nous désindustrialisent et nuisent aux PME locales. Pour chaque emploi qu’on croit qu’elles créent: c’est 1 000 emplois qu’on perd ! (L’EXODE ---> LES RICHES CHASSENT LES PAUVRES).Elles désindustrialisent les régions et détruisent nos PME locale : ces dix dernières années c’est 9 000 PME d’ici qui ont fait faillites.


Le droit d’exiger qu’ALCAN noua rembourse les Impôts Reportés Cumulés qu’elle nous doit : soit 1 milliards 160 millions $ ou qu’elle nous paie des intérêts de 10% (160 millions$ par an qui nous reviendraient) jusqu’à remboursement… ou la saisir pour impôts impayés, par ex. : de NATIONALISER LES BARRAGES D’ALCAN (Les Barrages de Shipshaw, d’Îles Malignes, de Chutes des Passes…). Cela nous rapporteraient en Hydroélectricité plus de 2 milliards $ par an! Avec l’Hydroélectricité, nous avons là une énergie inépuisable qui nous rendrait tous rentiers si on sait nous en partager les profits!


Tout jeune a le droit d’arrêter toute médication au bout de 3 mois si cela lui fait plus de torts que de biens et si il juge que son état ne s’améliore pas, et s’il le désire évidemment. À moins que ces médicaments lui soient vitaux.. mais ce seront aux médecins à le démontrer de façons évidentes et satisfaisantes.


La vie est abondance pour tous. Par contre pour les prédateurs, elle est plus difficile. La liberté est l’état naturel de tous les êtres vivants et la brimer c’est une extrême violence. La vie est Liberté car elle offre en abondance nourriture, abris, eau, soleil, … et ce gratuitement - - - > Comment nos États pourraient au moins arriver à nous offrir aussi cela ? Le droit de ne pas subir la pauvreté. Les animaux n’ont pas d’États, pourtant ils ne connaissent pas la pauvreté et ne manquent de rien : la Nature-chef pourvoit à tout - - - > air, nourriture, eau, abris, … LA TERRE DÉBORDE DE RICHESSES ET IL Y EN A SUFFISAMMENT POUR TOUT LE MONDE ---


Le Droit de vivre dans un Monde en paix

Le Droit de refuser de participer à toutes guerres dignement, sans pénalité, à l’abri de tous dangers er emprisonnements


Le droit de travailler ou pas, ou d’aller vers nos options personnelles

LE TRAVAIL OBLIGÉ N’EST PAS NATUREL. Si les animaux ne le font pas : c’est un indice sérieux!

Les animaux font tout par plaisir, l’exception est pour les prédateurs (De la chasse aux guerres. Du carnivorisme au capitalisme).

L’Humain n’est pas fait pour travailler, ni pour avoir des chefs ou pour souffrir ou être pauvre.


Un enfant, un adulte c’est pas juste quelqu’un à instruire et à engraisser pour des futurs maîtres ! Par notre seule existence nous améliorons déjà ce monde! Nous sommes tous des buts, des projets de vie, des galaxies, … des destinées !


La Fierté est un mot de manipulation. la Langue, les Drapeaux.....


LE DROIT DE TOUS À LA PROPRIÉTÉ et les Droits naturels et territoriaux des Collectivités. Le Droit à la propriété n’est que pour les riches propriétaires et les multinationales qui peuvent revendiquer ce Droit pour empêcher qu’on les nationalise. Le Droit à la propriété est un piège, une arnaque : il viole LE DROIT DE TOUS À LA PROPRIÉTÉ et les Droits naturels et territoriaux des Collectivités car il n’est pas égalitaire mais hiérarchique. Il doit être amendé en fonction du DROIT DES AUTRES à ne pas subir les abus des propriétaires et l’injustice de plusieurs qui voudraient être propriétaires mais qui n’y arriveront jamais. Le Droit à la propriété est la hiérarchie instituée et viol les Droits De Tous au bonheur et à la jouissance des biens collectifs. Nous offrons mieux que les Droits à la propriété ou les Droits de l’Homme : les DROITS DE TOUS


MOTIVATEURS


APPRENEZ À AGIR DIFFÉREMMENT

Agir différemment c’est peut-être lâcher prise sur tout, c’est s’oublier et oser être irresponsable pour déconnecter momentanément de ce qui nous agresse, …

«Donner pour donner : c’est la seule raison de vivre -> c’est la seule façon d’aimer»! Aimer c’est donner! L’amour n’est pas un prêt pour recevoir de l’amour et ce que l’on veut de l’autre.

Soyez bons avec les gens que vous rencontrez car la vie est dure pour tout le monde.

Vivre sa vie jusqu’au bout juste pour voir. Ce monde en souffrance a besoin de vous.

Tu veux faire un choix, alors CHOISIT DE VIVRE envers et contre tous.


MOURREZ PLUTÔT À VOS PROBLÈMES : OUBLIEZ-LES

Mourir pour des problèmes. Se suicider est le pire des problèmes. Se suicider c’est le seul véritable problème. SUICIDEZ PLUTÔT VOS PROBLÈMES!

Les gens ne savent pas qu’ils peuvent changer des choses. Et devant leurs sentiments d’impuissance, que font-ils? Ils se déconnectent peu à peu de ce monde, ils se suicident peu à peu dans la gloutonnerie, la beuverie, les loisirs décadents, … Ils retournent sur eux le fardeau d’une société qui les méconnaît et les consomme!


Vous pouvez changer des choses. Cesses d’être négatifs et ne dites plus : «On est pas capable» ; «C’est impossible : on ne peut rien changer» ; «¨Ça prend de l’argent pour…»….


Après avoir fait du mieux que vous pouvez : ne nourrissez pas des attentes pour vous faire souffrir inutilement


Quand est-ce que vous allez vous décider à prendre le temps?

Ceux qui veulent mourir ne sont peut-être jamais né. Pensez donc à naître : mettez vous au monde! Faites le monde comme vous aimeriez qu’il soit! mais avant, devenez ce que vous aimeriez être même sans la participation de monde : c’est possible.


Vous êtes l’impossible et vous pouvez tout!

Réalisez-le et faites-le réaliser aux autres! Rien qu’en existant vous témoignez de cet impossible et UNIQUE vie qu’est vous! Votre défi est de vous afficher, de vous imposer et de réussir à amener les autres à ne pas vous fuir : car si vous vous fuyez c’est que les autres vous fuient. S’ils ont peur de vous c’est qu’il y a des choses en vous qu’ils ont tant besoin et qu’ils se refusent : ne les ne privez pas!


AYEZ CONFIANCE QUE VOUS ÊTES LÀ JUSTEMENT POUR TOUT AMÉLIORER. Notre civilisation cultive l’insécurité et l’insatisfaction. Elle nous y installe à coups de propagande, elle nous accoutume à ne plus rechercher les solutions neuves. Sociétés névrosées qui sèment le désespoir


VOTRE VIE VAUT PLUS QUE TOUS LES PROBLÈMES DU MONDE. Vous valez plus que des problèmes, plus qu’eux! VOUS N’ÊTES PAS RIEN. Déconnectez de tout ce qui vous fait souffrir. Ne donnez plus trop d’importance à l’apparence et aux choses artificielles. Lisez beaucoup et développez le goût d’apprendre et de tout savoir sur le plus de sujets possibles..

Ta qualité est d’abord en toi : tu es qualité !


Sur quelques 500 000 spermatozoïdes en pleine course pour féconder l’ovule, c’est vous le gagnant! Vous êtes plus fort que vous ne pouvez l’imaginer. Vous êtes capable d’en prendre et de faire face à n’importe quoi. Vous êtes ce que vous voulez être! Devenez ce que vous voulez être!

Il n’y a pas d’autres façons d’arriver à être réellement content de soi! En aimant même ceux qui nous persécutent et marchent sur nous, c’est à nous finalement que l’on fait le plus de bien! Pour AIMER Dieu : il faut aimer tous les humains.


Restons intègre, soyons nous-mêmes !

N’essayez pas de ressembler aux autres et sortez de la pression de ce qu’ils attendent de vous, dégagez-vous, allégez-vous : sinon, changez de milieu.


L’Univers a besoin de vous

Ce serait un crime et tellement déplorable que vous priviez l’humanité de ce que vous êtes. L’Univers vous a rêvé et enfanté. Vous n’êtes pas le fruit du hasard. Globalement, c’est toute la planète quia besoin de vous!

Votre vie vaux tellement plus que leurs jugements sur vous.


Vous avez la capacité de réécrire votre propre existence. N’empêchez pas ces sociétés obsédées par le profit et le matérialisme vous empêcher dans votre quête de ce qui est beau et essentiel pour vous! Ne laissez jamais personne vous détourner de vous-mêmes et vous imposer des valeurs qui ne le sont pas les vôtres, qui ne sont pas vous! Ne subissez pas les idéologies des autres et leurs valeurs qui ne leurs sont souvent même pas propre à eux!


Développons une approche multiple et différenciée de se voir et de voir la vie.

Ne pas être satisfait de sa vie et de ce monde : ce n’est pas anormal. Oui, il est bien de dénoncer ce qui fait souffrir inutilement : mais il nous faut déjouer ce qui nous limite pour les amener à répondre à nos besoins


Lorsque les gens sentent qu’ils n’ont plus d’avenir, ils capitulent et s’abandonnent à l’idée de mourir.


Rois et Reines de Londres par l’Industrie à travers l’Économie, ont fait de l’humain son esclave.


Les États, les riches influents, les dirigeants militaires, les milliers d’Organismes Religieux, nos élus et nos élites, bref, tous les gens qui ont le pouvoir de changer des choses : sont tenus pour seuls responsables de tous ces désespérés qui finissent par tout prendre le fardeau social sur les épaules et se suicident?


La souffrance, la compétition et la pauvreté nécessaires sont le discours des profiteurs. Nos sociétés administratives fabriquent l’insécurité qui engendre : la vengeance, la haine, la méfiance, les beaux défoulement dans l’alcool, les mille et un exutoires à la recherche du plaisir et toutes les belles façons de fuir la réalité décevante.


Mais cela ne veut pas dire d’établir des stratégies à long terme pour tenter d’améliorer sa situation ou son contexte de vie.


Si les SUICIDÉS pouvaient nous parler dans le portrait. Démystifions humainement et socialement cette société inadéquate qui en pousse plusieurs au découragement voire au suicide.


Les animaux aussi peuvent se suicider! Il est des chiens qui refusent de se nourrir quand ils ont perdu leur maître!


Sortir de l’attente d’un miracle, de la facilité mensongère qui font tant souffrir. LA CHANCE C’EST CE QU’ON NE MÉRITE PAS! Récolter le fruit de ses efforts veut aussi dire que LE FRUIT EST DÉJÀ DANS L’EFFORT. Le fruit c’est la satisfaction perçue durant les efforts, alors n’espérez pas plus car NOURRIR DES ATTENTES DE QUOI QUE CE SOIT C’EST FORCER L’AVENIR, C’EST JOUER AU DEVIN. Espérer ce qui est peu probable de se produire ou espérer la bêtise humaine en autant que cela fasse notre affaire?


Ces ‘’réduits’’ à l’indignité de ce mal social. Le suicidé condamne la société et ses élus

Comment faire en sorte que la vie soit intéressante pour tous et surtout pour ceux qui dépressionnent et souffrent jusqu’au point de vouloir mettre fin à leurs jours?

Ils se tuent parce qu’ils ont l’impression que la vie ne vaut plus la peine d’être vécue, pour des idées ou les ILLUSIONS qui leur donnaient une raison de vivre.


On se croit libre mais on pense comme tout le monde! On est esclave de notre orgueil mal placé, de notre caractère, de notre vanité, de nos vices, de notre renoncement aux autres, de notre haine… On est esclave des autres et de ce qu’ils aimeraient qu’on pense et qu’on soit! On est esclave de vouloir constamment jouir et vivre intensément! On est esclave de ce système de fausses valeurs et de consommation!


Quelle est la chose la plus importante, pour vous, dans la vie? Être en santé, ne pas avoir de maladie incurable, être aimé ou simplement VOUS? Oui, C’EST VOUS LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE DANS LA VIE!


Par votre suicide vous vous montrerez dure envers vos proches

Personne n’est parfait, pas plus vous que ceux de votre famille que vos ami(e)s. le suicide est le pire des jugement : et pourtant ce sont justement les jugements que vous tentez de condamner et qui vous dépriment autant. Alors, ne commettez pas la même erreur que les autres font à votre égard : vous n’en auriez rien compris ni résolu!


QUAND L’ARGENT DOMINE TOUT

Quand seul la mort peut alléger sa déception de ce monde!

Sur une planète ‘’argent’’, tout ce qui y vie est forcément sous sa Loi, sous sa dominance. C’est ainsi que d’avoir peu d’argent peu devenir la source de nombreuses tension, souffrances et détresse.


Quels choix de vie, nos sociétés dictées par l’Économie, offrent-elles aux gens, aux familles, aux jeunes? Les peuples, ont-ils le choix à une vie pacifique et sans combat?

Bien non, on ne leur laisse aucun autre choix que de déboucher sur Le Monde du Travail-des-exploiteurs qui est l’univers du temps/argent-dans-les-poches-des-Profiteurs!

C’est cette affirmation des désirs profonds, d’expression et ce besoin de liberté et de bien-être qui fait que des personnes réagissent ainsi.


L’AMOUR PERDU

Personne ne nous appartient, ni femme, ni enfants, et même notre corps nous est prêté pour la durée de cette vie! Nous sommes un cadeau que la vie s’est donnée.

Lorsqu’on aime réellement quelqu’un, on souhaite son bonheur plus que tout : avec nous ou avec une autre personne. L’important c’est le bonheur de la personne aimée. C’est ça l’amour, c’est ça savoir aimer et respecter l’autre!


Ça nous concerne tous.

LE SUICIDE EST UN PROBLÈME DE SOCIÉTÉ

TOUT LE MONDE A DES PROBLÈMES


Freud a peu parlé du suicide, peut-être à cause qu’il était lui-même suicidaire et/ou que plusieurs de ses patients se soient suicidés en cours de traitement.

Cessons ces traitements palliatifs qui font porter des étiquettes (comme de dépressif, de schizophrène,…)! Albert Camus



Pierre de Locht
Si un grand nombre de gens n’ont pas de travail, si le salaire des travailleurs ne leur permet pas de couvrir leurs besoins essentiels ou est inférieur au salaire minimum légal, s’il n’y a pas de sécurité de travail, pas de liberté syndicale, pas de sécurité sociale, que peut-il arriver d’autre aux enfants de ces travailleurs que de chercher eux aussi à couvrir leurs besoins fondamentaux par n’importe quel moyen?


« Est-il permis de voler dans le cas de nécessité ? » se demande Thomas d'Aquin . Il commence par rappeler que les lois humaines ne doivent pas aller à l'encontre du droit naturel. Or la division des biens de la terre et leur attribution aux individus sont l'œuvre des hommes. Si donc cette division et cette attribution empêchaient quelqu'un de subvenir à ses nécessités, elles iraient à l'encontre du droit naturel de chacun à sa part des biens mis à la disposition du genre humain. En réponse à sa question, on s'attendrait à ce que Thomas d'Aquin dise qu'il est permis de voler dans les cas d'urgente nécessité. Plus subtilement, il répond qu'il n'y a pas alors de vol. Le droit naturel (de posséder, si vous voulez), antérieur au droit de propriété, permet de prendre, quand personne ne le donne, ce qui est nécessaire pour subvenir aux besoins urgents. Ce n'est pas du vol, car, en semblables circonstances, la propriété a cessé d'être un droit.



EN PLEIN DOGME DU PROFIT

Ils n’acceptent pas leurs conditions de vie : alors permettons-leurs d’avoir la vie qu’ils désirent afin d’éviter tous ces drames si facilement évitables!


Les suicidés de l’Éducation capitaliste.

Quel gaspillage de talents, de rêves et de vies humaines sacrifiées aux noms du profit, de la compétition et de l’économie!


L’École génère-t-elle la violence? N’est-ce pas plutôt, l’école, par ses évaluations discriminatoires et pénalisantes qui pousse nos jeunes à décrocher? … à décrocher même de la vie?


VOTRE MORT BRISERA LES AUTRES À TOUT JAMAIS et ne changera rien en nos idéologies débiles


LE SUICIDE EST UN MEURTRE SUR NOS PROCHES

Lorsqu’il y a des vies en jeu, ignorer et laisser faire est un crime aussi grave que l’assassinat !

Derrière une façade souriante et charmeuse se cache souvent un jeune profondément triste et démuni!


Derrière l’agressivité et la violence se cachent souvent les visages de la tristesse, de la déception et d’une détresse profonde.

Pour échapper à leurs peurs, à nos violences : n’ont-ils d’autres ressources que de faire peurs aux autres?


Un suicidé n’en finit jamais de mourir en ceux qui l’aimaient!

Des jeunes qui sont en réalité envahie par des peurs de toutes sortes et remplient de terreur qui se réfugient dans la violence envers autrui ou envers eux (pensées ou gestes suicidaires)!

Souvent, le suicide ou la tentative de suicide apparaît comme une tentative ultime désespérée et paradoxale de restaurer ce sentiment qu’est l’identité propre!


Tous les suicides sont des appels aux changements!

Les religions et le suicide sont voisins et jumeaux !


Trouvons notre place dans cette société

Les gens sont pacifiques, et ils préfèrent se faire violence que de le faire à autrui!


L’École, par ses cours obligatoires : crée-t-elle des états de déprime et de stress; des pensées suicidaires; la démotivation; le décrochage; les classes sociales … chez nos jeunes ?

Il serait important de faire des enquêtes pour démontrer le pourcentage de suicides chez nos jeunes qui seraient liés à l’École, à sa performance et à son chantage de l’échec !

Il n’est rien de plus primitif!


Les suicidés désirent montrer aux survivants combien les choses sont mauvaises.

En plus des mauvais traitements que des jeunes subissent dans leur enfance : l’École, vient leur donner le coup de mort, en leur bloquant toute porte de sortie, tout avenir !


Les êtres humains n’aiment pas la violence!

Nous préférons même nous faire violence par le suicide que de faire violence aux autres !

Ne prend pas des parties (des problèmes) pour un tout (pour hypothéquer ta vie au complet)

L’agressivité et les pensées suicidaires de l’élève est souvent le fruit de la menace scolaire de l’échec, le forçage bestial à la confrontation et à la compétitivité, une anticipation devant l’échec qui s’en vient!


L’Éducation du mérite violente en poussant au décrochage, en fabriquant des chômeurs instruits et en semant la lutte des classes!

Tous envoyés au dépotoir par une société qui dépersonnalise !


C’est en plein cœur de l’abondance qu’un adolescent se suicide à chaque jour, au Québec. C’est plutôt l’abondance du manque de valeurs humaines, l’abondance de la souffrance, de la déprime et de la détresse!


Quand un jeune envisage avec légèreté l’échec : c’est qu’il peine trop pour vivre!

Qu’est-ce que les gens essaient de nous dire à travers leurs contestations, leurs modes, leur agressivité, leurs gestes de violence et leurs suicides ? Tout cela nous expriment leurs personnalités étouffées, leurs déceptions,


Les suicidés ne sont pas des sots ni des imbéciles.

Ils sont des victimes de l’indifférence, du désamour humain, de l’égoïsme de la société! Celui qui dépressionne ne veut pas nécessairement mourir, et celui qui veut mourir ne dépressionne pas nécessairement! Ils nous mettent en face de l’injustice souvent inutile et possiblement évitable du monde d’aujourd’hui! Ils sont juste tannés de souffrir, de ces maux qui n’en finissent pas, d'un monde qui souffre inutilement mais qui laisse faire et endure tout.


Par le suicide, nous fuyons la violence à soi, aux autres et des autres !


SE FAIRE DONNER LA MORT OU SE DONNER LA MORT.

Plusieurs admettent l’euthanasie lorsque la vie, la souffrance et la perte d’autonomie dépassent des limites acceptables pour la personne qui en est affligée. Pourtant, le suicide est une forme d’euthanasie mais effectuée par la personne seulement!


Je ne suis pas pour l’euthanasie si pour le suicide sauf que si on coince un humain comme si il était entouré de flammes et qu’il avait le choix de sauter par une fenêtre pour mourir plus rapidement sans souffrir…..


EUTHANASIE -> Pour soulager la vraie souffrance physique, d’un mal incurable, …

SUICIDE -> Pour soulager une vie sans espoir de bonheur apparent pour l’intimé. C’est le sentiment de souffrir inutilement et que la vie ne semble leur offrir aucun espoir de sécurité financière et affective.

Faudrait-il plutôt euthanasier ou suicider la société malade de son élitisme?


Si on le veut, il ne nous est pas impossible d’arriver à transformer cette société comme nous la souhaitons!

Par leurs suicides, ils condamnent cette société!


Nous avons la possibilité de disposer de notre existence en nous donnant la mort. Nous n’avons pas choisit d’exister et l’on voudrait nous empêcher encore de choisir de ne plus être. Même si nous savons que nous pouvons choisir l’heure fatale,


La personne suicidaire donne généralement des indices et messages annonçant son intention dans l’espoir plus ou moins conscient de recevoir de l’aide; elle est hésitante et indécise face à la mort et elle peut changer d’idée en tout temps.


PEUT-ON PARLER D’INFANTICIDE SOCIALE INAVOUÉ ET INAVOUABLE, LORSQU’ON SAIT QUE :

Le suicide c’est plus qu’une punition qu’on s’inflige ou qu’on inflige!

Croient-ils trouver ailleurs ce qu’ils n’ont pas trouver ici?


Cette planète triste et impitoyable représente pour une multitude de braves gens l’enfer.

Le suicide est une révolte (mais la révolte devrait déboucher vers un mieux-être), un exercice de liberté (mais la liberté n’est pas la mort). Pourquoi donc la vie, si je n’en suis pas maître!


POUR VOUS AIMER -> AIMEZ LES AUTRES.

Ceci permet de s’oublier et d’oublier momentanément ce qu’on ne peut résoudre rapidement, et de reprendre de l’énergie humaine en aidant les autres le temps qu’il faut pour, le temps arrivé, transformé ce qui nous violente en profondeur. Aimer les autres va donner un véritable sens à votre vie. Dès lors vous serez toujours gagnant et bien dans votre peau car tout ce que vous ferez sera bien et noble : puisque vous vivrez à rendre les gens heureux. Plus d’échec, que des réussites!


Le suicide c’est une voix qui s’élève, le dernier recours à l’éveil de la conscience des autres; pour inquiéter ceux qui vivent dans l’égoïsme, l’indifférence et l’ignorance; l’affirmation de l’incapacité de changer des choses ou la société; une récrimination contre un contexte de vie insatisfaisant; …


Tous les médecins, avocats, financiers, ouvriers et carriéristes interrogés sur la question du droit de se suicider, ont avoué que si la vie devenait insupportable pour eux : qu’ils pourraient envisager au suicide!


Pour sortir de la torture sociale, lorsqu’on est incapable de fabriquer un véritable bilan existentiel, parce qu’on ne fait plus sens pour personne, …


Le suicidaire c’est un décrocheur né. Même marié ou en plein bonheur la solitude des êtres revient en lui. Il refuse l’enchantement et l’illusion de la communication. Même en plein amour, il sait qu’on le reconduira un jour à sa solitude. Il vit cette vie comme tout le monde, mais avec l’illusion en moins : mais il se suicide lorsque l’espoir n’est plus et qu’il ne peut plus aller vers les autres..... Il n'y a que de vivre fraternellement qui permette aux couples un bonheur sain, solide et véritable.


Personne ne veut mourir : juste arrêter de souffrir !


La mort volontaire est le plus souvent la fin d’une souffrance impartageable ou inutile pour un être humain. Impartageable parce que l’on me laisse seul.

Les maladies du corps qui mènent à la mort.


Ces désespérés qui se mettent à mort

Nos limites physiques : c’est pour nous enseigner à vivre raisonnablement! Notre magnifique fragilité et notre vincibilité sont pour nous apprendre à exiger protection, vie douce et fraternelle.

Les moyens de communication n’ont jamais été aussi nombreux mais nous nous en servons uniquement pour l’échange économique, pour exploiter l’autre, pour le devancer, pour le réduire à une marchandise.

Le suicidaire refuse d’être une vie inutile.


LA MORT VOLONTAIRE OU LA MORT DÉLIVRANCE

L’incapacité de trouver un sens à sa vie. Ce monde qui désespère. Le suicidaire est épuisé, il n’a pas la force de l’optimisme, il n’a plus cette naïveté de croire. Il n’a plus la foi en demain.


CETTE TERRIBLE FATIGUE

Un suicidé n’en finit jamais de mourir en ceux qui l’aimait!

Le suicide n’est pas un choix véritable mais le seul que l’on arrive à entrevoir. C’est justement lorsqu’on a plus de choix qu’on entrevoit ce gouffre de l’impossibilité de choisir!


Cette société nous bourre d’obligations, de pressions de toutes sortes, de devoirs sociaux, … Mais pour justifier le devoir social il faut envisager la communauté idéale des humains vivant sous le signe de la Personne souveraine.

Et pourquoi veut-on tant que je travaille pour une société qui a faite une convention sans moi? Et qui m’empêche de renoncer à cette société lorsqu’elle me devient trop onéreuse?


LES EXCLUS DE CE MONDE SE FONT ISOLER PAR LUI, ACCUSER ET

Tant que l’État engendre, au-delà du destin, des contextes de vie malsains, toutes sortes de misères matérielles et morales : il serait bien imprudent de lui donner encore le droit de condamner ceux qui se soustraient, par la mort, à sa domination.


Défoulez-vous, ne vous laissez plus jamais faire, ne vous laissez plus jamais humilier, n’acceptez plus les remarques désobligeantes, … !


Le suicidant est seul en face de lui-même, aux prises en face de son destin. Il est victime d’un drame qu’il prend personnel où nul ne peut intervenir, où rien ne peut compter de ce qui est étranger à son essence solitaire. Que cette solitude soit réelle ou imaginaire, il importe de considérer plutôt la cause qui est d’ordre sociale.


Nous ( les cadres, les familles, les religions, … ) les poussons à croire qu’ils n’ont plus de place, qu’ils sont de trop, qu’ils nous sont coûteux, nous gênent et son un fardeau social. Et c’est pour cela qu’ils vont même refuser toute aide, car ils savent bien que cette aide est fausse et qu’elle est conditionnelle!


Immergé par l’immense armée qui monte du fond des âges et des espaces et l’isole tel un condamné, un sacrifié!


PAR SON SUICIDE, AUSSI IL SE VENGE. IL CROIT SE VENGER DE SES ACCUSATEURS ET DE LA SOCIÉTÉ QUI L’Y ONT CONTRAINT!


JUSTE L’EFFET DE VIVRE ET NOUS SOMMES UTILES

Les suicidaires (exclus) se sentent liés à ces communautés qui les nient parce qu’ils n’arrivent pas à se soumettre aux styles de vies et aux idéologies dominantes.


La souffrance, quand elle a atteint une certaine intensité ou une certaine durée, dépossède la personne de son autonomie. Se suicider pour éviter de souffrir ce n’est pas un acte libre! La destruction de soi est loin d’être cette manifestation de liberté. C’est par le devoir et le sens commun qu’on accède à la liberté supérieure.


Ne succombez pas au suicide, ce qu’il faut c’est conjurer votre sort en lui faisant face, en le transformant, en…

Ne te prive pas de la vie pour une question d’argent, pour des gens qui n’en valent pas la peine, pour une société injuste, pour …

Nous sommes peut-être plongés dans une société absurde, mais nous ne devons pas capituler devant elle.


Que faire lorsque cette vie ne nous plait pas, que tous les jours on s’ennuie et souffre davantage, qu’on espère plus rien de bien de la vie, contre l’injustice à notre égard, lorsqu’on se sent des plus humilié, qu’on subit l’intolérable, … ? Alors, oeuvrons-nous bénévolement pour les autres, chacun à sa façon; montons des projets altruistes, créons des blogs qui proposent des solutions, écrivons dans les journaux, créons des vidéos et des films humanistes......


ÉLUS, résolvez par vous-mêmes ceci : - Que feriez-vous pour aider une femme (qui a un enfant) qui a fait l’effort de s’instruire pour essayer de s’en sortir et qui a dû pour cela énormément s’endetter. Par contre, elle n’arrive pas à travailler suffisamment pour payer ses dettes scolaires ni même pour avoir une vie de qualité. Vous faites quoi pour cette famille monoparentale? Tout ce que cette femme veut, c’est simple : ce n’est pas un travail sur appel mais un emploi convenable qui lui assurerait une vie décente! Elle ne veut pas de l’écoute mais DE L’ARGENT!

MAIS NOS CENTRES DE PRÉVENTION DU SUICIDE FERMENT LES YEUX et continuent obstinément à nous faire croire que l'ÉCOUTE suffit et est LA SOLUTION et non pas l'intervention collectiviste favorisant des améliorations dans les mentalités et des changements fraternels dans nos lois pour UNE MEILLEURE RÉPARTITION DE LA RICHESSE COLLECTIVE et du Trésor Public.


Et nous faisons quoi pour l’aider?

L’hostilité d’un monde, d’un entourage qui les déçoit. Tous les humains ont constamment besoin d’être biens : sinon ils le rechercheront dans la boisson, dans la drogue… ils se vengeront !

Vivez votre vie jusqu’au bout et sans tricherie.


Le suicide est laid comme toute espèce de meurtre.


Mourir par orgueil.


ÉLUS : comment pensez-vous aider une personne qui n’a plus sa dignité, qui est constamment humiliée, qui se fait rappeler partout sa marginalité et le fait qu’elle n’arrive pas à s’intégrer dans le système ?

Que faites-vous pour les victimes de votre idéologie du profit-compétition qui subissent quotidiennement la honte d’en être exclu ?

Que faites-vous pour le tiers de la population qui a moins que le seuil de pauvreté pour vivre et qui n’a que le suicide en tête comme seule solution pour mettre fin à sa souffrance quotidienne ?

Mais voici, tout le monde veut vivre et aimerait avoir une vie heureuse. Et c’est justement pour cela que plusieurs mettent fin à leurs jours car ils n’ont pas la vie qu’ils désireraient.

Ce qui est difficile, ce n’est pas de se suicider mais de vivre!


Cela requiert de la force d’âme d’admettre sa faute, d’accepter l’humiliation, de supporter des remords, …

L’âme des humains préfèrent souvent mourir que de tomber dans la déraison où à la merci d’une société sans merci!


Souvent le devoir de vivre est ressenti comme une condamnation.

Il faut voir le bien à cette vie et non ses maux!

Il est sensé qui ne personne veuille arrêter de vicre lorsqu’elle souffre trop, qu’elle est très malade, qu’elle est dans la servitude et la dépendance, qu’elle ploie sous les dettes, miné par le désespoir… !

Il y a des moments où ils veulent mourir et d’autres où ils parviennent à moins y penser.


Ne prenons pas la colère, la frustration, la déception et la dépression pour des crises émotives passagères. Ce sont des sentiments profonds, des décisions affectives face à des agents stressants, à un monde et à une vie déçoivent et que l’intimé souhaiterait voir s’améliorer.

Mais qu’est-ce qui rend donc la vie si insupportable? Est-ce une société trop dominé par le profit, et qui pour cela, va accepter d’accroître la dépendance, la pauvreté avec toutes les souffrances inimaginables qui viennent avec?


Se tuer témoigne d’une profonde insatisfaction de la vie que les politiques sociales nous contraignent de vivre.


Offrir sa vie pour libérer de la honte qu’ils ont de nous, ou encore pour une société qui nous fait sentir que l’on est de trop, ou encore que l’on est devenu un témoin gênant d’une société antisociale..


La mort n’est pas un bien égal à la vie.

Ne pas se détruire et rester en vie pour défendre les autres et dénoncer ce monde du culte du profit.


Ne va pas à l’encontre de l’affirmation de la liberté et de ta personnalité.

Si ce monde te fait autant souffrir, ne lui rend pas le service de t’en évincer, fais lui face, amuse-toi à le confronter, venge-toi autrement qu’en te faisant violence : répons-leur avec amour mais répons-leur au moins!


Manifestez votre dissidence, exprimez-vous, sortez de l’isolement, affichez votre personnalité : existez, existez s’il le faut même dans l’adversité mais existez!

Abréger sa vie, oser détruire dans sa propre personne le sujet de la moralité, c’est, faire disparaître du monde la moralité : ne le faites-pas!


Trop de gens se sauvent ainsi de leurs responsabilités sociales et universelles.


Ce n’est pas en se tuant qu’on renaît mais en mourant au faux, à nos illusions de conformés, à …

Qu’est-ce qu’on fait : ces réduits à la pauvreté on les aide ou on les abandonne … au suicide!

Impuissant à détruire le monde ou les conditions qui nous violentent : on finit par se nier en soi-même et se rendre la vie insupportable.


Ne fais pas l’ange par le suicide : tu y feras plutôt la bête!

Si tu dis que le monde n’a pas de sens : alors donne-lui en un -> TOI … c’est toi le sens !

Le suicide lui-même est un élan vers des valeurs!


PRÉCEPTES AU SUICIDE :

Le suicide n’est en aucune sorte un geste isolé. C’est au moins un geste collectif.


===========================

C’est La Propriété Publique au fond qui paie tout salaire. La Propriété Publique est au-dessus de La Propriété Privée et du PRIVÉ de la Reine tels l’OMC et les Multinationales.


L’HUMANISME met les Valeurs Fraternelles à la base de tout !

Il reconnaît les droits de tous au Libre-Choix de travailler ou pas ou d’aller vers des options personnelles ; le droit à la Sécurité Financière afin de passer à autres choses que des problèmes d’argent ; le droit de créer une monnaie sans dette et sans intérêt car tous ont besoin d’argent et l’argent n’est que pour l’échange ; le droit d’avoir un Système scolaire et une Économie fondés sur les Valeurs Fraternelles et non plus sur la concurrence/la compétition/le profit/le mérite/l’élitisme… ; le droit à ne plus payer de taxes ni d’impôts car cela n’est que pour les 3 % de riches et de grandes Entreprises qui devraient ainsi payer leurs justes contributions sociales ; le droit de refuser d’aller à quelconques guerres ; le droit ….

==============================
ÉDUCATION OBLIGATOIRE AUX MENTALITÉS ANTIFRATERNELLES DES ÉLITES BRITANNIQUES


Les gens des Pays s'identifient à des sport qui n'ont pas été écrits ni élaborés par eux. Non seulement Londres conduit des autos à l'envers des autres pays mais ils ont tout inversé... On ne fait plus travailler les animaux ,ais encore les humains: on ne fait plus courir les animaux mais des humains encore.....

Sports manipulés par Londres


La prostitution des citoyens qui s’offrent aux idéologies bourgeoises de la compétition et du mérite afin de survivre.

Cessons d’être achetables... Les exploiteurs, jadis laissaient leurs esclaves danser le soir pour se défouler, mais ce n'était que l'illusion de la liberté, Et les ''slaves'' ainsi ''dopés'' d'illusions et d'auto-mensonges recommençaient vaillamment chaque jour à consolider ce Commerce d'Esclaves..

La beauté c'est la bonté. Les attributs sexuels sont des pièges. Les papillons utilisent la couleur pour séduire le mâle, les araignées feignent la douceur pour dévorer le mâle..... Oui, les organes sexuels sont des appâts pour la reproduction primaire et primitive. Le ''SEXE'' donne la vie, cela semble bien en autant qu'il ne donne pas des esclaves aux 500 milliardaires de la Planète.

Bravo !

Bravo pour vos guerres glorieuses.

Bravo pour vos sports de la compétition !

Bravo, pour vos Jeux Olympiques et votre Concurrence mondiale imposée par l’Économie du G-20 --- cela nous retourne en arrière de 2 500 ans, à Athènes où l’on enseignait la guerre même aux enfants en les y préparant par des exercices de luttes… et avec tout l’art narcissique, la vanité des gagnants et la cupidité à l’honneur ---


Des États Humanistes donneront un monde fraternel


Complots que Britanniques contre l'Humanité


Preuves irréfutables : --- par les secrets des Chevaliers de Malte, les secrets militaires, les sociétés secrètes toutes mises en place par Londres via ses 1000 Lors et 12 500 Chevaliers de Malte.....

Bonjour,
Ces sites vous offrent l'autre côté de la médaille sur des sujets comme:
--- de l'économie de la concurrence à l'économie du partage entre les pays --- de l'école capitaliste à l'éducation aux valeurs fraternelles --- guerre des climats --- commerce international des drogues par Londres et son G-8 --- homo-parentalité et hétérophobie --- santé orthobionomique ---- vaccins comme Contrôle Démographique --- bourgeois achetables --- sport comme diversions --- crises financières pour ne pas éliminer la pauvreté et diminuer la production --- Dieu seul est la Religion --- Bien Commun déprivatisé ---


SOLUTIONS MONDIALES

http://gouvernementmondial.blogspot.com/

http://assassinats.blogspot.com/

http://solutionprevention.blogspot.com/

http://fruitspourtous.blogspot.com/

http://viesaineetpacifique.blogspot.com/

http://comprendretout.blogspot.com/

http://informationshumanistes.blogspot.com/

http://crimescontrenous.blogspot.com/

http://causesresolues.blogspot.com/

http://denonconslestraitres.blogspot.com/

http://faitsconstats.blogspot.com/

http://sedemeler.blogspot.com/

http://mentalitesdeplorables.blogspot.com/

http://violencedeselites.blogspot.com/

http://scandalesinternationaux.blogspot.com/

http://sujetsinedits.blogspot.com/

http://alcanrio.blogspot.com/

http://poesiehumour.blogspot.com/

http://vosreponses.blogspot.com/

http://gifanimeviny.blogspot.com/


SOLEIL POUR TOUS

http://dwanrg.blogspot.com/ (Humanité Reine)

http://soleilpourtous.blogspot.com/

http://cielpourtous.blogspot.com/

http://concurrencepourdiviseretvolerlespays.blogspot.com/

http://vinyeden.blogspot.com/

http://paradispourtous.blogspot.com

http://rentepourtous.blogspot.com/

http://lexica-viny.blogspot.com/

http://lexika-eden.blogspot.com/

http://solutionsprioritaires.blogspot.com/

http://fruitpourtous.blogspot.com/

http://vinyeden.blogspot.com/



VERGERS PARTOUT ET

FRUITS GRATUITS POUR TOUS


http://vergerspartoutdansnosvilles.blogspot.com/


*** Extraits de notre immense document ‘’LEXYKA ou HUMANITÉ REINE’’, où y sont développés plus de 2 000 thèmes à travers plus de 100 000 pages.

Ces 3 BLOGS vous offrent plus de 2000 thèmes uniques au monde afin de vous donner des informations pour vos projets et vous argumenter solidement.

http://solutionmondiale.blogspot.com

http://vergerspartout.blogspot.com

http://soleilpourtous.blogspot.com


ÉDUQUER À DIEU COMME ''SEULE RELIGION''

Je suis Croyant,

JE CROIS EN DIEU

p. s. Je crois en Dieu, mais je ne suis d’aucune religion. Par contre, je prends ce qui me semble être bien dans certains écrits des livres religieux : il y a du bon en tout et il faut savoir aller le récolter au travers des herbes impropres à la consommation humaine.

Il y a toujours un maudit fanatique religieux qui vient nous matraquer de sa prison et tenter de nous imposer les mêmes chaînes que lui dès qu'il est chatouillé par notre liberté d'expressions, lui qui n'en a plus puisqu'il est obligé de penser exactement comme sa bible ou son coran ou... sa secte militaire (clans, Ordres,....). Les religieux et les RELIGIONS souffrent d’un manque de solidarité envers tous les humains sans exception. Les religions sont anti-fraternelles et anti-solidarités car elles nous font accepter l’idée que certains seront sauvés et pas d’autres! Elles ne sont pas inclusives mais ne font qu’exclurent



p. s

LIBERTÉ d’EXPRESSION DE CHACUN

Article 19: "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

Partagez-nous vos critiques, vos SCOOPS, et vos solutions pour que nous en publiions l’essentiel en cliquant ici soleilpourtous@hotmail.com

Voici mes e-mails

soleilpourtous@hotmail.com

ou

solutionseconomiques@hotmail.com


Aucun commentaire: