Nombre total de pages vues

samedi 30 juillet 2011

VIOLENCES DE L'ÉDUCATION À LA COMPÉTITION


CE N'EST JAMAIS LA PERSONNE MAIS LE CONTEXTE ÉLITISTE QUI CAUSE TOUT

Prenez une personne humaine, multipliez-la par 10, et mettez ces 10 personnes jumelles dans 10 familles différentes et vous aurez 10 jumeaux qui n'auront rien de commun â part leurs apparences .....
''Le monde est dansgereux non pas seulement à cause des criminels mais surtout à cause de ceux qui savent et qui ne font rien'', EINSTEIN

LES CLASSES BOURGOISES, non seulement se sont endurcies à exploiter les autres et surtout les classes aux-dessous d'elles, mais en plus les méprisent et les accusent de tout...... de se laisser faire, de les croire ......


Belle morale et belle éthique sociale que de croire que les plus forts méritent plus que les plus doux et les plus raisonnables ; que les plus agressifs et les mieux syndiqués, les réalistes-suiveux et les plus compétents méritent plus que les normaux

DROITS FRATERNELS DES JEUNES

L’intelligence`c’est la sensibilité aux autres ! Y’a pas d’autres ‘’QI’’ que celui-là.

L’Imaginaire EST EXTRÊMEMENT PRÉSENT PARTOUT. L’Imaginaire est présent durant nos sommeils (nos rêves) à notre insu; lorsqu’on regarde les autres; pour dessiner les plans de ce qui deviendra sa maison; le désir est nourri d’imaginaire…

Rêvez tout haut : affirmez-vous aux autres, concrétisez vos aspirations les plus profondes à une société fraternelle…

La valeur morale ne peut pas être remplacée par la valeur intelligence et j'ajouterai: Dieu merci”, Albert Einstein

voir l'image en taille réelle

BUVARDS BAVARDS qui défendent férocement leurs dépendances, leurs chaînes, leurs maîtres ......
voir l'image en taille réelle
La Couronne d'Angleterre et ses 1009 cousins germains de par le Monde (autres monarchies: ducs, comtes, barons....) mettent tous nos Élus en place et nous font voter pour nous laisser croire que ces Élus nous représentent et ne sont pas au solde des Confréries Internationales de Londres
voir l'image en taille réelle

TOUTES LES ÉCOLES OBLIGATOIRES DE MONDE ENTIER enseignent à travers l'esprit antifraternel de la compétition scolaire, du mérite par le bulletin-compareur et trient via la notation-sélectivation

voir l'image en taille réelle
Pour monter en politique il faut faire semblant qu'on croit en toutes les religions voire qu'on en aie des adeptes ..... l'hypocrisie et l'humilité sont de mises pour que les gens pensent que leurs représentants sont humbles, gentils, nobles, respectueux..... QUE DES MENTEURS
Ne soyez plus des buvards bavards de vos chaînes et de vos maîtres
voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle
Regardez bien le gif animé suivant, il est très instructif, parlez-en avec vos ami(e)s

voir l'image en taille réelle


voir l'image en taille réelle

VIDÉO DÉNONÇANT L'ÉCOLE-DE-LA-VIOLENCE
Ouvrez les yeux .... du cœur
Violences DE l'Éducation à la compétition-élitiste et hiérarchiste
video
Musique originale composée par Régis Girard
voir l'image en taille réelle

Belle morale et belle éthique sociale que de croire que les plus forts méritent plus que les plus doux et les plus raisonnables ; que les plus agressifs et les mieux syndiqués, les réalistes-suiveux et les plus compétents méritent plus que les normaux

Londres, par ses religions et leurs cardinaux, s'introduit dans tous les pays

voir l'image en taille réelle


DROITS FRATERNELS DES JEUNES



Le ‘’QI’’ doit être fondé sur la sensibilité aux autres !

Quoi enseigner

« L'Imagination est plus importante que le Savoir » Albert Einstein

L’Imaginaire était-là bien avant toutes sciences. Tout commence par l’Imaginaire, 4-2-8

Pas de Science sans imaginaire

L’Imaginaire est présent partout : tout ce qui existe a d’abord été rêvé, penser, désirer puis concrétiser.

L’Imaginaire a des lois et des chemins multidimensionnels qui mènent tous au paradis et à ses règles.

L’Imaginaire sain et bienfaisant (outil du paradis), est la pré science, la post science et LA SCIENCE des Sciences.

Pour accéder à des dizaines de sites audacieux vous partageant des centaines de SCOOPS et faits cachés, et qui épateront vos ami(e)s

Vergers Partout


L’enfant de 5 ans, avant d’entrer à l’École sait déjà très bien parler ! Et ce n’est pas l’École qui le lui a appris : l’Éducation lui apprendra plutôt è se taire. Et oui, l’enfant a appris à parler par l’exemple, en observant les grands, dans l’amour et sans pression. Tous les enfants ont appris à parler sans la compétition, sans les examens évaluateurs et stressant, sans le chantage de la mauvaise notre, sans les menaces et l’humiliation du bulletin-compareur ! Maintenant, espérons que vous avez tous bien compris que votre Système scolaire doit cesser d’enseigner l’esprit de valorisation maladive et de compétition à des ‘’mineurs’’. L’Éducation ‘’élitiste’’ et du ‘’Mérite’’ s’attaque à des enfants, des mineurs de 5 à 16 ans : et elle n’a as le droit, c’est tout bêtement cinglé de la part des adultes de laisser faire encore cela. Laissez-les être des enfants, foutez-leurs la paix : prolongez l’enfance et l’adolescence, n’essayons pas d’en faire des adultes trop vite ni de les rentabiliser ou d’en faire des valeurs marchandes d’économie ou de les vendre au Dieu-Entreprise…. Nous prétendons que c’est le Langage qui nous différencie des animaux et pourtant ce n’est pas l’Éducation qui nous a appris à parler : et de plus tous les humains savent apprendre à parler en douceur et rapidement sans aucun prof autres que les parents.

DROITS HUMANISTES DES JEUNES


video

SOLUTIONS


DES ÉCOLES QUI N’AURAIENT QU’UN SEUL BUT : LE BONHEUR ET L’ÉPANOUISSEMENT. LE DÉVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITÉ EST LE BUT SUPRÊME DE LA VIE. Les jeunes doivent suivre leur chemin sur terre, et non celui de l’éducateur. Que l’École permette de construire une société à son goût : pas de reproduire l’indésirable !

La première éducation pour tous, c’est d’abord une Société Fraternelle à travers des médias humanistes, la télé sans violences ni méritocratie, les journaux dénonçant tout ce qui est antifraternel, … bref, que tout soit égalitariste et humaniste. L’École sera le prolongement de la famille saine et pacifiste !

Établir des classes circulaires où les jeunes ne se tournent jamais le dos. Et le bureau du prof n’est pas différent que les bureaux des élèves … et cela est très important car on enlève ainsi toutes formes de hiérarchies (vers un design égalitaire)

L’Éducation doit s’inspirer d’abord des considérations humanitaires avant celles d’ordres économiques, être libre de toute allégeance, gratuite, et au service de l’humain !


L’École nouvelle doit être tantôt mobile, tantôt les parents, tantôt la ville, tantôt de visiter le parent au travail, tantôt la forêt, tantôt la discussion, tantôt le jardinage, tantôt … la musique.

L’École doit viser le développement harmonieux de toute la dimension humaine, et non pas seulement celle du travail – comme cela va l’être malheureusement avec l’approche par champs de compétences!

Que l’École soit comme un jardin ! Architectes : êtes-vous capables de construire des écoles secondaires qui seront de véritables jardins paradisiaques qui émerveilleront et inspireront, et qui seront les prolongements des foyers, de l’esprit de la famille?

L’Éducation doit assister l’être humain dans le développement de toutes ses potentialités afin qu’il puisse déterminer le sens de sa vie et celui de son environnement, condition essentielle du bonheur ! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales.

La personnalité du jeune est à découvrir et à affermir.

L’Éducation doit tendre à la commune utilité et exclure toute exploitation d’une partie par l’autre, sinon c’est du vol et du viol de nos droits! L’École doit corriger les inégalités de croissance, de naissance et de fortune : pas les engendrer!

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques.…

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques mieux organisés et plus agressifs afin de s’arroger PLUS DE DROITS.…

QUE L’ÉCOLE APPRENNE À VIVRE EN SOCIÉTÉ SANS COMBAT ET LUTTE DES CLASSES
Le jeune doit développer sa personnalité et pas celle des autres ou pour répondre aux exigences du monde du travail ou encore d’un système-de-la-norme quelconque

Le bonheur et l’épanouissement de tous doit avoir une préséance sur tout, sur les cours, sur les examens, L’École, lieux féerique, doit être une tribune de la promotion de la personne et de la qualité de vie pour tous! «Pour le développement naturel et non forcé de chacun».

Nous n’avons pas à échouer ou à réussir, ni à subir le chantage de la note et les menaces Justifierviolentes de l’expulsion possible : mais à nous développer dans un environnement sain en toute quiétude!

Il faut instruire les gens à se prendre en mains, à devenir autonomes, à participer à la gouverne et à se soucier des autres. La vie n’a pas de prix : nous valons plus que des notes; plus que des fautes de français ou d’anglais, plus que des erreurs de math.

L’École doit apprendre à la jeunesse à affirmer sa confiance, à exercer son jugement plutôt qu’à se conformer, à douter plutôt qu’à prendre pour acquis, à articuler sa pensée, à exprimer sa créativité et à se tourner vers l’Avenir tout en conservant les leçons de l’Histoire

L’École doit être une TRIBUNE DE LA PROMOTION DE LA PERSONNE ET DE LA QUALITÉ DE VIE POUR TOUS. Il est contraire à l’intérêt de toutes sociétés que : (1) de ne pas installer des structures permanentes où les peuples peuvent en tous temps se dire librement (2) de se protéger par des Institutions, des spécialistes et des organismes contre ses citoyens et empêcher ainsi toutes bonnes remises en question (3) … Sortir des remèdes à court terme pour vous faire réélire et qui sont des poisons à long terme (4) …

Apprendre sans la menace de l’échec scolaire, sans le stress des examens, sans la déprime d’un bulletin décisif et incisif, sans le chantage de la note, sans les menaces violentes d’expulsions, …

Libérer la parole des élèves ; en satisfaisant leur esprit d’initiative et leur curiosité ; en les faisant sortir de l’École pour connaître leurs divers milieux de vie à travers des enquêtes sur la réalité sociale qu’ils réaliseront : en déclenchant donc un processus de prise conscience !

Permettre aux jeunes (élèves) d’apprendre le monde; de développer l’intelligence des situations; de créer un climat d’oasis, de paix, propice à l’épanouissement; d’éduquer par le témoignage et non par une règle imposée, par des activités physiques et d’excursions
!2) Un engagement actif dans un dossier social permet d’accroître l’estime de soi et des autres.
(3) Éliminer leur sentiment d’impuissance en leur permettant de contribuer à amélioration de ce monde.
(4) Les aider à s’impliquer socialement.
(5) La famille, l’École et surtout la Société (politiques gouvernementales, Médias, …) doit permettre des contextes de vie optimum pour un bon développement des personnes.
(6) Être moins envahissant et moins les contrôler.







DROITS FRATERNELS DES JEUNES



V I D É O
DROITS DE TOUS LES ENFANTS DU MONDE ENTIER


video

SOLUTIONS


DES ÉCOLES QUI N’AURAIENT QU’UN SEUL BUT : LE BONHEUR ET L’ÉPANOUISSEMENT. LE DÉVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITÉ EST LE BUT SUPRÊME DE LA VIE. Les jeunes doivent suivre leur chemin sur terre, et non celui de l’éducateur. Que l’École permette de construire une société à son goût : pas de reproduire l’indésirable !

La première éducation pour tous, c’est d’abord une Société Fraternelle à travers des médias humanistes, la télé sans violences ni méritocratie, les journaux dénonçant tout ce qui est antifraternel, … bref, que tout soit égalitariste et humaniste. L’École sera le prolongement de la famille saine et pacifiste !

Établir des classes circulaires où les jeunes ne se tournent jamais le dos. Et le bureau du prof n’est pas différent que les bureaux des élèves … et cela est très important car on enlève ainsi toutes formes de hiérarchies (vers un design égalitaire)

L’Éducation doit s’inspirer d’abord des considérations humanitaires avant celles d’ordres économiques, être libre de toute allégeance, gratuite, et au service de l’humain !


L’École nouvelle doit être tantôt mobile, tantôt les parents, tantôt la ville, tantôt de visiter le parent au travail, tantôt la forêt, tantôt la discussion, tantôt le jardinage, tantôt … la musique.

L’École doit viser le développement harmonieux de toute la dimension humaine, et non pas seulement celle du travail – comme cela va l’être malheureusement avec l’approche par champs de compétences!

Que l’École soit comme un jardin ! Architectes : êtes-vous capables de construire des écoles secondaires qui seront de véritables jardins paradisiaques qui émerveilleront et inspireront, et qui seront les prolongements des foyers, de l’esprit de la famille?

L’Éducation doit assister l’être humain dans le développement de toutes ses potentialités afin qu’il puisse déterminer le sens de sa vie et celui de son environnement, condition essentielle du bonheur ! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales.

La personnalité du jeune est à découvrir et à affermir.

L’Éducation doit tendre à la commune utilité et exclure toute exploitation d’une partie par l’autre, sinon c’est du vol et du viol de nos droits! L’École doit corriger les inégalités de croissance, de naissance et de fortune : pas les engendrer!

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques.…

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques mieux organisés et plus agressifs afin de s’arroger PLUS DE DROITS.…

QUE L’ÉCOLE APPRENNE À VIVRE EN SOCIÉTÉ SANS COMBAT ET LUTTE DES CLASSES
Le jeune doit développer sa personnalité et pas celle des autres ou pour répondre aux exigences du monde du travail ou encore d’un système-de-la-norme quelconque

Le bonheur et l’épanouissement de tous doit avoir une préséance sur tout, sur les cours, sur les examens, L’École, lieux féerique, doit être une tribune de la promotion de la personne et de la qualité de vie pour tous! «Pour le développement naturel et non forcé de chacun».

Nous n’avons pas à échouer ou à réussir, ni à subir le chantage de la note et les menaces Justifierviolentes de l’expulsion possible : mais à nous développer dans un environnement sain en toute quiétude!

Il faut instruire les gens à se prendre en mains, à devenir autonomes, à participer à la gouverne et à se soucier des autres. La vie n’a pas de prix : nous valons plus que des notes; plus que des fautes de français ou d’anglais, plus que des erreurs de math.

L’École doit apprendre à la jeunesse à affirmer sa confiance, à exercer son jugement plutôt qu’à se conformer, à douter plutôt qu’à prendre pour acquis, à articuler sa pensée, à exprimer sa créativité et à se tourner vers l’Avenir tout en conservant les leçons de l’Histoire

L’École doit être une TRIBUNE DE LA PROMOTION DE LA PERSONNE ET DE LA QUALITÉ DE VIE POUR TOUS. Il est contraire à l’intérêt de toutes sociétés que : (1) de ne pas installer des structures permanentes où les peuples peuvent en tous temps se dire librement (2) de se protéger par des Institutions, des spécialistes et des organismes contre ses citoyens et empêcher ainsi toutes bonnes remises en question (3) … Sortir des remèdes à court terme pour vous faire réélire et qui sont des poisons à long terme (4) …

Apprendre sans la menace de l’échec scolaire, sans le stress des examens, sans la déprime d’un bulletin décisif et incisif, sans le chantage de la note, sans les menaces violentes d’expulsions, …

Libérer la parole des élèves ; en satisfaisant leur esprit d’initiative et leur curiosité ; en les faisant sortir de l’École pour connaître leurs divers milieux de vie à travers des enquêtes sur la réalité sociale qu’ils réaliseront : en déclenchant donc un processus de prise conscience !

Permettre aux jeunes (élèves) d’apprendre le monde; de développer l’intelligence des situations; de créer un climat d’oasis, de paix, propice à l’épanouissement; d’éduquer par le témoignage et non par une règle imposée, par des activités physiques et d’excursions
!2) Un engagement actif dans un dossier social permet d’accroître l’estime de soi et des autres.
(3) Éliminer leur sentiment d’impuissance en leur permettant de contribuer à amélioration de ce monde.
(4) Les aider à s’impliquer socialement.
(5) La famille, l’École et surtout la Société (politiques gouvernementales, Médias, …) doit permettre des contextes de vie optimum pour un bon développement des personnes.
(6) Être moins envahissant et moins les contrôler.


La reine averti Berlusconi et Obama.....
video



===========================

Site en développement

Revenez bientôt

Pour accéder à des dizaines de sites audacieux vous partageant des centaines de SCOOPS et faits cachés, et qui épateront vos ami(e)s

Vergers Partout

===========================


Partagez-nous vos scoops/scandales écono-socio-politiques/ Crimes Contre l'Humanité et vos solutions: nous en diffuserons l'essentiel


Voici notre e-mail

soleilpourtous@hotmail.com



DROITS FRATERNELS DES JEUNES

SOLUTIONS


DES ÉCOLES QUI N’AURAIENT QU’UN SEUL BUT : LE BONHEUR ET L’ÉPANOUISSEMENT. LE DÉVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITÉ EST LE BUT SUPRÊME DE LA VIE. Les jeunes doivent suivre leur chemin sur terre, et non celui de l’éducateur. Que l’École permette de construire une société à son goût : pas de reproduire l’indésirable !

La première éducation pour tous, c’est d’abord une Société Fraternelle à travers des médias humanistes, la télé sans violences ni méritocratie, les journaux dénonçant tout ce qui est antifraternel, … bref, que tout soit égalitariste et humaniste. L’École sera le prolongement de la famille saine et pacifiste !

Établir des classes circulaires où les jeunes ne se tournent jamais le dos. Et le bureau du prof n’est pas différent que les bureaux des élèves … et cela est très important car on enlève ainsi toutes formes de hiérarchies (vers un design égalitaire)

L’Éducation doit s’inspirer d’abord des considérations humanitaires avant celles d’ordres économiques, être libre de toute allégeance, gratuite, et au service de l’humain !


L’École nouvelle doit être tantôt mobile, tantôt les parents, tantôt la ville, tantôt de visiter le parent au travail, tantôt la forêt, tantôt la discussion, tantôt le jardinage, tantôt … la musique.

L’École doit viser le développement harmonieux de toute la dimension humaine, et non pas seulement celle du travail – comme cela va l’être malheureusement avec l’approche par champs de compétences!

Que l’École soit comme un jardin ! Architectes : êtes-vous capables de construire des écoles secondaires qui seront de véritables jardins paradisiaques qui émerveilleront et inspireront, et qui seront les prolongements des foyers, de l’esprit de la famille?

L’Éducation doit assister l’être humain dans le développement de toutes ses potentialités afin qu’il puisse déterminer le sens de sa vie et celui de son environnement, condition essentielle du bonheur ! Et qu’il soit également en mesure de planifier un univers plus conforme à ses aspirations fondamentales.

La personnalité du jeune est à découvrir et à affermir.

L’Éducation doit tendre à la commune utilité et exclure toute exploitation d’une partie par l’autre, sinon c’est du vol et du viol de nos droits! L’École doit corriger les inégalités de croissance, de naissance et de fortune : pas les engendrer!

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques.…

L’École doit enseigner la vie, à bouger, à s’impliquer aussi pour l’amélioration des contextes sociaux, à se solidariser altruistement et toujours dans l’intérêt commun, et non pas pour former des clans et des cliques mieux organisés et plus agressifs afin de s’arroger PLUS DE DROITS.…

QUE L’ÉCOLE APPRENNE À VIVRE EN SOCIÉTÉ SANS COMBAT ET LUTTE DES CLASSES
Le jeune doit développer sa personnalité et pas celle des autres ou pour répondre aux exigences du monde du travail ou encore d’un système-de-la-norme quelconque

Le bonheur et l’épanouissement de tous doit avoir une préséance sur tout, sur les cours, sur les examens, L’École, lieux féerique, doit être une tribune de la promotion de la personne et de la qualité de vie pour tous! «Pour le développement naturel et non forcé de chacun».

Nous n’avons pas à échouer ou à réussir, ni à subir le chantage de la note et les menaces Justifierviolentes de l’expulsion possible : mais à nous développer dans un environnement sain en toute quiétude!

Il faut instruire les gens à se prendre en mains, à devenir autonomes, à participer à la gouverne et à se soucier des autres. La vie n’a pas de prix : nous valons plus que des notes; plus que des fautes de français ou d’anglais, plus que des erreurs de math.

L’École doit apprendre à la jeunesse à affirmer sa confiance, à exercer son jugement plutôt qu’à se conformer, à douter plutôt qu’à prendre pour acquis, à articuler sa pensée, à exprimer sa créativité et à se tourner vers l’Avenir tout en conservant les leçons de l’Histoire

L’École doit être une TRIBUNE DE LA PROMOTION DE LA PERSONNE ET DE LA QUALITÉ DE VIE POUR TOUS. Il est contraire à l’intérêt de toutes sociétés que : (1) de ne pas installer des structures permanentes où les peuples peuvent en tous temps se dire librement (2) de se protéger par des Institutions, des spécialistes et des organismes contre ses citoyens et empêcher ainsi toutes bonnes remises en question (3) … Sortir des remèdes à court terme pour vous faire réélire et qui sont des poisons à long terme (4) …

Apprendre sans la menace de l’échec scolaire, sans le stress des examens, sans la déprime d’un bulletin décisif et incisif, sans le chantage de la note, sans les menaces violentes d’expulsions, …

Libérer la parole des élèves ; en satisfaisant leur esprit d’initiative et leur curiosité ; en les faisant sortir de l’École pour connaître leurs divers milieux de vie à travers des enquêtes sur la réalité sociale qu’ils réaliseront : en déclenchant donc un processus de prise conscience !

Permettre aux jeunes (élèves) d’apprendre le monde; de développer l’intelligence des situations; de créer un climat d’oasis, de paix, propice à l’épanouissement; d’éduquer par le témoignage et non par une règle imposée, par des activités physiques et d’excursions
!2) Un engagement actif dans un dossier social permet d’accroître l’estime de soi et des autres.
(3) Éliminer leur sentiment d’impuissance en leur permettant de contribuer à amélioration de ce monde.
(4) Les aider à s’impliquer socialement.
(5) La famille, l’École et surtout la Société (politiques gouvernementales, Médias, …) doit permettre des contextes de vie optimum pour un bon développement des personnes.
(6) Être moins envahissant et moins les contrôler.




===========================

Site en développement

Revenez bientôt

Pour accéder à des dizaines de sites audacieux vous partageant des centaines de SCOOPS et faits cachés, et qui épateront vos ami(e)s

Vergers Partout

===========================


Partagez-nous vos scoops/scandales écono-socio-politiques/ Crimes Contre l'Humanité et vos solutions: nous en diffuserons l'essentiel


Voici notre e-mail

soleilpourtous@hotmail.com



DROITS FRATERNELS DES JEUNES

Aucun commentaire: