Nombre total de pages vues

mercredi 2 septembre 2009

VACCINATIONS ET SIDA ET L'AZT POUR ACHEVER LES SIDATIQUES CRÉÉS PAR LES VACCINS BRITANNIQUES

Pour mieux comprendre les maux actuels, il nous faut considérer ceci .....
Désinformation massive . . . VACCINS comme CONTRÔLE DÉMOGRAPHIQUE
et qui sortent des labos militaires
voir l'image en taille réelle

- En 1987, des laboratoires des U.S.A. et le D.B.T. (Département de Biotechnologie) Indien ont signé un accord autorisant les essais de vaccins de fabrication génétique sur la population de l'Inde. Cet accord suscita de vives protestations car il donnait accès aux profils d'épidémiologie et d'immunité de la population.
Ces données sont extrêmement importantes sur le plan militaire, et sont d'autant plus précieuses que les Indes n'ont jamais été affectées par la fièvre jaune et ne connaissent pas (pas encore ... ) un seul cas de SIDA. Les laboratoires américains (privés) proposaient d'effectuer en Inde des expériences sur des produits qu'ils n'avaient pas le droit de tester au sein de leur propre nation! Et les autorités indiennes ont signé l'accord!


Les infirmières savent bien les dangers des vaccinations, MAIS, ne se gênent pas pour vacciner les enfants des autres afin d'avoir leurs payes tous les Jeudi...... et elles dorment sans aucun remords, sans conscience professionnelle, ELLES SE TAISENT et elles sont complices par leurs silences d'irresponsables envers leurs citoyens..... ''Je rêve du jour où des personnes honnêtes et courageuses se lèveront debout et parleront sans peur, et dénonceront les magouilles telles des ''Robins des villes''..... et même si pour cela elles perdent leurs emplois, elles auront peut-être par leurs gestes humanistes sauvé des centaines, des milliers, des millions de personnes humaines.''

4 000 ans de guerres pour dépeupler. Nous avons tous entendu lorsque nous étions sur les bancs des Écoles que bien des pays et des tyrans s'entendaient entre eux pour jouer aux ennemis, c'est-à-dire pour créer sciemment des guerres entre eux afin d'éliminer ou de cannibaliser leurs plus faibles ..... et voler leurs femmes et se faire ainsi d'immenses harems ....... De nos jours, en ouvrant un les yeux on se rend compte que nos États agissent encore ainsi mais avec de nouvelles stratégies afin que personne ne s'en rendent compte ..... Le G-8 est eugéniste et ses Élus l'avouent....

voir l'image en taille réelle

''N'aidons pas les faibles et les pauvres car ce serait briser la Sélection Naturelle (sélection des animaux très primitifs)'' se disent la majorité des Élites et des Élus de tous les Pays..... Les 1009 cousins germains avec la Couronne Britannique (princes, ducs, comtes, barons.....) s'attaquent à l'Humanité: ils parlent de ''Surpopulation'' pour plutôt se laver les mains de ne pas nous aider et pour ne rien partager..... Ce sont les ennemis de l'Humanité: mettons-les sous surveillances en permanence ou .....

Plus d'un siècle de dogmes autour des vaccins et de la médecine allopathique, maintenues en place par les dirigeants religieux, scientifiques, étatiques et industriels, grâce à l'ignorance et la peur.

HISTORIQUE DES VACCINS TUEURS

pour dépeupler


1. En 1868, 1873 et 1881 les vaccinations contre la variole aux Etats-Unis ont entraîné une extension alarmante de la lèpre comme le rapporte le Board of Health (Conseil de Santé).

2. En 1883, un document intitulé : Dossier d’une catastrophe vaccinale fait état de 400 décès après vaccinations.

3. En 1900 le Syndicat Rockefeller et JP Morgan a acheté l’Encyclopedia Britannica. Toute information et références défavorables aux vaccinations ont été éliminées de l’Encyclopédie.

4. En 1917, au cours de la première guerre mondiale, des soldats américains qui avaient été vaccinés avant de s’embarquer pour l’Europe tombaient subitement morts à la suite d’un syndrome bizarre qui semblait n’affecter que les jeunes personnes.

5. Le 27 août 1928 la Société des Nations [qui a précédé les Nations Unies] a publié un rapport sur l’encéphalite (inflammation du cerveau) qui stipulait : « L’encéphalite post-vaccinale qui nous occupe est devenue un problème en soi… C’est un nouveau risque précédemment inconnu et insoupçonné qui est lié à la vaccination… »

6. Le Secrétaire à la Guerre, Henry L. Simpson a publié un rapport en 1942 qui précisait : « la dernière expérience que nous avons eue du vaccin à l’armée contre la fièvre jaune nous a valu 28.505 cas d’hépatite et 62 décès.

7. L’expérimentation de l’Ecole Willowbrook en matière de vaccins s’est déroulée de 1950 jusqu’à 1972. Au cours de cette période des enfants handicapés mentaux ont été délibérément infectés par l’hépatite dans le but de pouvoir mettre au point un vaccin.

8. En 1957 The New York Times a signalé que près de 50% des cas de polio chez des enfants âgés de 5 à 14 ans se produisaient chez des enfants qui avaient été vaccinés contre la polio.

9. En 1972, au cours d’une audition devant le Sous Comité du Sénat, l’inventeur du vaccin anti polio, Jonas Salk, devait témoigner que presque toutes les poussées de polio depuis 1961 étaient le résultat ou avaient été provoquées par le vaccin polio oral.

10. The Lancet a signalé en 1976 que les vaccins ne protégeaient pas efficacement contre la coqueluche et que près d’un tiers des personnes qui avaient fait une coqueluche avaient bel et bien été complètement vaccinées.

11. The Lancet a rapporté en 1977 qu’aucune protection contre la coqueluche n’avait été démontrée chez les nourrissons.

12. La revue Science a signalé en 1977 que 26% des enfants qui recevaient la vaccination contre la rubéole développaient de l’arthrite.

13. Dans le journal médical Archives of Disease in Childhood de 1984, Vol.59, n°2, pp.162-65 on peut lire : Depuis la diminution du nombre de vaccinations contre la coqueluche, [sic], les admissions à l’hôpital et les taux de décès faisant suite à la coqueluche ont décliné d’une manière inattendue… La gravité des attaques et des taux de complications des enfants admis à l’hôpital n’a virtuellement pas été modifiée.

14. En 1986, le Congrès Américain a voté le « Vaccine Injury Compensation Act. » (Acte visant à dédommager les victimes des vaccinations).

15. C’est en 1988 que le « Vaccine Injury Compensation Program » a été financé.

16. En 1994 The Lancet a signalé que l’asthme était cinq fois plus fréquent chez les enfants vaccinés que chez les enfants non vaccinés.

17. La Manuel de 1996 de Merck a publié : Des maladies auto immunes peuvent être provoquées par les encéphalites qui peuvent faire suite à la vaccination contre la rage. Des réactions auto immunes croisées pourraient probablement être provoquées par du tissu cérébral animal qui se trouve dans le vaccin.

18. En 1999 The Lancet publie un article qui fait état de 15.229 cas de diphtérie en Russie, alors que la plupart des enfants étaient complètement vaccinés.

19. Selon le NIH (Institut National de Santé), une étude japonaise de 2002, « Développement de la politique Vaccinale au Japon », explique que le nombre des enfants qui sont devenus autistes varie en proportion directe du nombre d’enfants qui ont été vaccinés chaque année.

Annoncés froidement par Bill Gates :
10 milliards de dollars pour amplifier la dépopulation, par les nouveaux vaccins « service de santé », réducteurs de population.

Soyez opportunistes Voilà la recette du crime parfait à la Hitchcock
Ne prenez pas le risque d’assassiner les gens que vous n’aimez pas, que vous ne supportez plus, qui vous pourrissent la vie – voire aussi celle des autres….simplement, recommandez-leur chaudement de se faire vacciner pour tout……et c’est un médecin qui fera le boulot
De plus, Bill Gates vous félicitera en tant que bienfaiteur social.

En vertu de l’article 34 de la loi « informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification ou de suppression des données qui vous concernent. Merci de bien vouloir écrire au journal si le cas se présente.

TERRORISME VACCINAL DE LONDRES conte l'Humanité



Ce sont les enfants et les personnes âgées qui sont en premier visés par ce Contrôle Démographique Mondial qui vise à réduire la Croissance démographique en augmentant le taux de maladies et de mortalités.....

En politique, la communauté des haines fait presque toujours le fond des amitiés. Alexis de Toqueville

LES 10 PLUS GROS MENSONGES BRITANNIQUES: (1) La Monarchie nous représente (2) L'Armée nous défend (3) le néolibéralisme (4) Le socialisme de droite = le communisme de la guache bourgeoise = le capitalisme des 50 000 navires marchands de Londres (5) les hôpitaux nous soignent au lieu de nous éliminer (6) Les Ordres et Organismes de bienfaisances come façades (7) Les vaccinations comme armes biologiques de contrôles démographiques (8) crises financières pour ralentir la surproduction qui risquerait d'éliminer la pauvreté (9) les Médias du conformisme des Lords (10) Les Lois de l'Équité ne sont pas de l'ÉGALITÉ économique et en Droits Collectifs ........

video
Comme nous sommes en ''Surproductions Mondiales'': alors pour ne pas donner les Surplus Financiers à leurs pauvres ils créent des guerres, des Crises Financières. des grippes sortant dans labos militaires. . . Ainsi, on ne dirige pas les FONDS INTERNATIONAUX pour ÉIMINER MONDIALEMENT LA PAUVRETÉ mais pour des problèmes secondaires et créés sciemment pas l'ÉconoMONARCHIE hiérarchiste et qui a besoin pour fonctionner que la majorité soit endettée et pauvre.

video
- En 1988, au cours d'une interview à la radio, un ambassadeur du Sénégal rapportait les ravages du sida dans son pays où des villages entiers sont décimés. Quelques années auparavant, des équipes scientifiques et médicales étaient venues vacciner leurs habitants contre l'hépatite B. La maladie touchait les personnes vaccinées.

video

''En vertu du Code criminel de 1892, le contrôle des naissances est obscène et « incite à la corruption morale ». Si un accusé ne peut prouver qu'il a agi dans « l'intérêt public du DROIT DE TOUS À UNE VIE DÉCENTE», l'homme ou la femme est passible d'une peine d'emprisonnement de deux ans''.


- EN ÉTÉ 1999 LE PRÉSIDENT THABO MBEKI A UNE RÉUNION PRIVÉE AVEC AL GORE, VICE-PRÉSIDENT DES ÉTATS UNIS, QUI VOULAIT LUI VENDRE LES RESTES DE LA DROGUE AZT À DES PRIX RÉDUITS.

PRÉCISONS:

L´AZT N´EST PAS UN NOUVEAU MÉDICAMENT CONTRE LE SIDA. IL A ÉTÉ PROPOSÉ COMME CHIMIOTHÉRAPIQUE DU CANCER IL Y A PLUS DE 20 ANS, ET A ÉTÉ REFUSÉ PAR LA FDA CAR IL ÉTAIT TROP TOXIQUE, BIEN QUE TOUTES LES CHIMIOTHÉRAPIES LE SOIENT. POUR LE SIDA IL A ÉTÉ ACCEPTÉ.

POURQUOI ? JE VOUS INVITE À LE DEVINER.

L´AZT : MÉDICAMENT PROPOSÉ CONTRE LE SIDA, PROVOQUE : IMMUNODÉPRESSION (SIDA), ANÉMIE, LYMPHOMES, HÉPATITE, TOXÉMIE, ETC. (VOIR Nº 33-34, 43, 45)

L´AZT EST REMIS EN QUESTION EN OCCIDENT ET IL EST DE PLUS EN PLUS ABANDONNÉ. MAIS ON ESSAYE D'EN REVENDRE LES RESTES AU TIERS MONDE.

- EN OCTOBRE LE PRÉSIDENT THABO MBEKI DÉNONCE LA TOXICITÉ DE CETTE DROGUE DANS UNE CONFÉRENCE AUX LEADERS DES PROVINCES ET AFFIRME QUE "UN GRAND VOLUME DE LITTÉRATURE IDENTIFIE SA TOXICITÉ QUI EST UN DANGER POUR LA SANTÉ."

EN PLUS IL REMET EN QUESTION L´HYPOTHÈSE OFFICIELLE VIH = SIDA.

- EN NOVEMBRE CLINTON PROMET QUE LES EU. "AIDERONT" LES PAYS COMME LA RÉP.SUD-AFRICAINE À "OBTENIR" LES DROGUES ANTI-VIH.

L'ONU COMMENCE UN PROGRAMME DESTINÉ AU TIERS MONDE POUR DONNER L'AZT AUX FEMMES SÉROPOSITIVES ET À LEURS ENFANTS.

EN DÉCEMBRE, LES NATIONS UNIES LANCENT L'ALARME SUR L´ÉPIDÉMIE EN AFRIQUE. L'UNICEF S'ALIGNE SUR LE MÊME DISCOURS.

LE 9 JANVIER 2000, LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L´ONU, AVEC SES 15 MEMBRES, SE RÉUNIT POUR LA PREMIÈRE FOIS DANS UNE SESSION EXTRAORDINAIRE POUR DÉBATTRE UN PROBLÈME SANITAIRE: LE SIDA ET SES CONSÉQUENCES EN AFRIQUE.

AL GORE PRÉSIDE LA RÉUNION: L´ADMINISTRATION SOLLICITE AU CONGRÈS UN SUPPLÉMENT DE FONDS POUR LE SIDA EN AFRIQUE.

CURIEUSEMENT, DURANT LE MÊME MOIS, MBEKI A PRIS CONTACT AVEC LE GROUPE DE SCIENTIFIQUES DISSIDENTS "REAPPRAISING AIDS", ET LES INVITE À UN DÉBAT DANS SON PAYS.

EN FÉVRIER IL ANNONCE LE DÉBAT SUR LE SIDA OÙ IL DONNERA LA PAROLE AUX DISSIDENTS ET PROPOSE D'ORGANISER UNE CONFÉRENCE AVEC DES SCIENTIFIQUES DISSIDENTS.

IL ENVOIE DES LETTRES AUX AUTRES PAYS.

3 ABRIL. MBEKI ÉCRIT À CLINTON ET À D´AUTRES PRÉSIDENTS DU MONDE, UNE LETTRE SUR SA PRISE DE POSITION AU SUJET DU SIDA OÙ IL DÉNONCE ET CRITIQUE LA CENSURE QUI SE FAIT À L'ENCONTRE DES SCIENTIFIQUES DISSIDENTS.

16 ABRIL. LE PROGRAMME "SEARCH FOR SOLUTIONS" EST ÉMIS POUR TOUTE L´AFRIQUE (44 PAYS) DANS "CARTE BLANCHE DE M-NET". IL INCLUT UNE INTERVIEW AVEC THABO MBEKI ET DES FRAGMENTS D´AUTRES PROGRAMMES RÉALISÉS PAR JOAN SHENTON ET SON EQUIPE DE MEDITEL, SUR LE SIDA EN AFRIQUE, CONTRE L´HYPOTHÈSE OFFICIELLE.

19 ABRIL. LE "WASHINGTON POST" CRITIQUE AVEC VIRULENCE L´ATTITUDE DU PRÉSIDENT, EN PREMIÈRE PAGE.

30 ABRIL. LA RÉPONSE ARRIVE... BIEN QUE LES MASS MEDIA OCCULTENT QUE CE SOIT UNE RÉPONSE, CLINTON DIT:

" LE SIDA EST UNE MENACE POUR LA SÉCURITÉ NATIONALE DES EEUU." LA DÉCLARATION SERAIT BASÉE SUR UNE RELATION DU CONSEIL DE SÉCURITÉ NATIONALE ET SUR UN DOSSIER DES SERVICES D´INFORMATION.

IL ANNONCE UNE AUGMENTATION DE "L´AIDE"

LA DÉCLARATION MENAÇANTE INCLUANT LE SIDA COMME "UNE MENACE POUR LA SÉCURITÉ NATIONALE DES EEUU.", LE FAIT PASSER AU MÊME DEGRÉ QUE LE TERRORISME.

IL Y A QUELQUES ANNÉES UN AUTRE SUJET AVAIT ÉTÉ CONSIDÉRÉ COMME "UNE MENACE POUR LA SÉCURITÉ NATIONALE DES EEUU.":

L´AUGMENTATION DE LA POPULATION DANS LE TIERS MONDE...

CE SONT DES FAITS TRÈS IMPORTANTS, ET LES MASS MEDIA EN ONT OCCULTÉ LA RELATION...(VOIR PLUS LOIN).

6-7 MAI. RÉUNION DES SCIENTIFIQUES ORTHODOXES ET DISSIDENTS A PRETORIA, RÉP. SUD-AFRICAINE. UN GROUPE D´EXPERTS SE CONSITUE DE CHAQUE CÔTÉ.

LE DÉBAT CONTINUERA PAR INTERNET ET ON PRÉPARE UNE NOUVELLE RÉUNION EN JUILLET.

9 MAI. LES MULTINATIONALES DÉCIDENT DE RÉDUIRE LES PRIX DE SES MÉDICAMENTS SUPPOSÉS CONTRE LE SIDA, POUR L´ AFRIQUE ET LES AUTRES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT. ON NE PEUT PAS LAISSER MOURIR LES AFRICAINS SANS QU´AVANT ILS AIENT CONSOMMÉ LES PRODUITS TOXIQUES QUE LES MULTINATIONALES ONT CHAQUE FOIS PLUS DE DIFFICULTÉS À VENDRE DANS LES PAYS RICHES, QUELLE CHARITABLE ATTITUDE !

LES SCIENTIFIQUES PRO VIH PRESSIONNENT POUR QUE SOIT ANNULÉE LA CONFÉRENCE BISANUELLE INTERNATIONALE SUR LE SIDA PRÉVUE POUR LE 6 JUILLET À DURBAN, RÉP.SUD-AFRICAINE.

COMMENT SE FAIT L´INVENTION DE L´ÉPIDÉMIE DE SIDA EN AFRIQUE.

Avant qu'elle ne soit infiltrée par les CDC (Centres de Contrôle des Maladies), l'OMS pensait qu'il n'existait aucune pandémie de Sida en Afrique ni dans aucun autre pays pauvre.

En octobre 1985, le Dr Serguei K. Litvinov, épidémiologiste russe spécialiste des maladies africaines transmissibles, occupait le poste de secrétaire adjoint du directeur général de l'OMS à Genève et dirigeait les principales divisions et sous-divisions de l'OMS chargées de la surveillance, du contrôle et de la prévention supposée de toutes les maladies transmissibles, y compris le Sida. A cette époque, le Dr Litvinov déclarait:

"C'est le pays d'où provient le Sida, les Etats-Unis, qui est à l'origine de la panique et de l'exagération."

A cette même époque, le Dr. F. Assad, qui dirigeait alors la section de lutte conte le Sida au siège de l'OMS à Genève, déclarait également:

"Ce que je pense à propos de la peur du Sida, c'est que ceux qui ne sont pas habitués à certaines pratiques ne peuvent pas être atteints. Le plus important, c'est d'être bien informé, de savoir qu'il faut éviter certaines pratiques sexuelles et certains types de drogues. C'est tout! C'est le type de maladie au-devant de laquelle il faut aller pour en être atteint. Il est difficile de la contracter, il faut "travailler" dur pour y arriver. Le monde entier peut bien spéculer, il est libre de le faire, mais les gens responsables devraient se contrôler. Nous ne devrions pas nous laisser envahir par la panique."

Le Dr. T.A. Bektimirov travaillait à l'OMS en tant qu'adjoint du Dr. Litvinov , alors principal responsable du contrôle et de la recherche sur le Sida et autres maladies transmissibles.

En octobre 1985, il était suspendu de son poste à l'OMS.( Priorité population. L'épidémie mondiale du Sida comme facteur de déstabilisation. Priorité Revue des Renseignements Nº 2 , Mai 1987.)

A la même époque, l'OMS commence à parler de pandémie.

Ce changement d'attitude coïncide précisément avec la suspension à l'OMS du Dr. Bektimirov, la nomination du Dr. Jonathan Mann, scientifique des CDC et le congrès de Bangui, organisé par un autre agent des CDC (CDC: Centre de Controle des Maladies, Atlanta, USA).

1-SOUS LA PRESSION DES SERVICES D´INFORMATION D´ÉPIDÉMIES DES CDC, EIS (LA CIA MEDICALE) LES CDC D'ATLANTA EN 1985, L´OMS ADMET UN DIAGNOSTIC SANS TEST POUR LES PAYS SOUS-DÉVELOPPÉS, SUR DES CRITÈRES CLINIQUES APPELÉS DÉFINITION DE BANGUI, COMME AVOIR 2 DES 3 CRITÈRES MAJEURS SUIVANTS: PERTE DE POIDS DE 10%, DIARRHÉE, FIÈVRE, PENDANT UN MOIS, ET UN CRITÈRE MINEUR D´UNE LISTE QUI COMMENCE PAR: TOUX!!

( VOIR DETAIL DANS LE Nº 59 - Cómo se inventa la epidemia de sida en el tercer mundo. ALFREDO EMBID )

2- LES TEST DONNENT FAUX POSITIFS AVEC LA MALARIA, LA TUBERCULOSE, LES MALADIES INFECTIEUSES, LA DÉNUTRITION, LES HÉPATITES, ETC...

LE TEST ELISA DONNE PLUS DE 80 % DE FAUX POSITIFS. DOCUMENTATION PUBLIÉE DANS LA PLUS IMPORTANTE REVUE DE MÉDECINE OFICIELLE, NEW ENGLAND JOURNAL OF MEDECINE, POUR SEULEMENT CITER UN ARTICLE.

QUESTION DONC ¿ POURQUOI CONTINUER A FAIRE UN TEST DONT LES RÉSULTATS SONT IRRECEVABLES ?. RÉPONSE : IL FAUT LES VENDRE.

LE TEST DE CONFIRMATION WESTER BLOTT PRÉSENTÉ COMME VALIDE À 100% , EST NON-SPÉCIFIQUE COMME LE DÉMONTRENT DÈS 1993 LES TRAVAUX DES SCIENTIFIQUES AUSTRALIENS, QUI ONT ÉTÉ PUBLIÉS EN JUIN 1993 DANS BIOTECHNOLOGIE, UNE DES REVUES LES PLUS IMPORTANTES DU MONDE, DU GROUPE NATURE: BIOTECHNOLOGIE (DOCUMENT QUE NOUS AVONS PUBLIÉ DANS LE Nº 36 ), SANS CONSTESTATION ULTÉRIEURE.

VOIR AUSSI SUR LA NON-SPÉCIFICITÉ DES TESTS LE Nº 47 .

3- L´INTERPRÉTATION DU WESTERN BLOTT DIFFÈRE DANS LES DIVERS PAYS. EXEMPLE: IL FAUT 4 BANDES POUR ÊTRE DIAGNOSTIQUÉ POSITIF EN AUSTRALIE, MAIS SEULEMENT 2 EN AFRIQUE.

C´EST SCIENTIFIQUEMENT INSOUTENABLE.

ON NE PEUT ÊTRE CLASSÉ COMME SÉROPOSITIF DANS UN PAYS AFRICAIN ET COMME SÉRONÉGATIF EN OCCIDENT AVEC LE MÊME TEST.

4- LA PROPORTION DE SÉROPOSITIFS EST EN AFRIQUE DE 50% HOMMES ET 50% FEMMES. PAR CONTRE LA PROPORTION AUX ÉTATS UNIS RESTE DE 90% HOMMES ET 10% FEMMES. CECI REMET EN QUESTION QUE LE SIDA SOIT UNE MALADIE INFECTIEUSE ET DE TRANSMISSION SEXUELLE, ET AUSSI QUE CE SOIT LA MÊME MALADIE. MAIS D´AUTRE PART, LA DISTRIBUTION SEXUELLE DU SIDA EN AFRIQUE A L´AVANTAGE DE CONFIRMER L´HYPOTHÈSE OFFICIELLE.

NOUS AVONS PUBLIÉ DANS LES NOS. 33-34 40 44 47 DE LA REVUE DE MÉDECINES COMPLÉMENTAIRES D´AUTRES TRAVAUX SUR LE SIDA EN AFRIQUE

CONCLUSIONS:

- CES FAITS (ENTRE AUTRES) DÉMONTRENT QUE L´ÉPIDÉMIE AFRICAINE A ÉTÉ INVENTÉE ET N´EXISTE PAS.

- LES MALADIES DU SOUS-DÉVELOPPEMENT, CROISSANTES DANS LE TIERS MONDE SONT DÉLIBÉRÉMENT REDÉFINIES COMME SIDA.

POURQUOI?

C´EST TRES SIMPLE.

- RÉDUCTION DES AIDES POUR LES MALADIES ENDÉMIQUES DE LA PAUVRETÉ, PUISQUE PAR DÉFINITION DES SERVICES D´INFORMATION D´ÉPIDÉMIES DES CDC AMERICAINS ELLES ONT ÉTÉ CONVERTIES EN SIDA.

* CONSÉQUENCE: PLUS DE MORTALITÉ.

- AUGMENTATION DES AIDES POUR LE SIDA:

OÙ SONT INVESTIS CES DOLLARS?

DANS DES PROJETS DE TERRORISME INFORMATIF SUR LE SEXE ET LA RÉPARTITION MASSIVE DE CONDOMS.

* CONSÉQUENCE: MOINS DE NAISSANCES.

SI NOUS ADDITIONNONS LES DEUX VARIABLES, MÊME UN STUPIDE COMPRENDRAIT LEUR SIGNIFICATION:

= CONTRÔLE ET RÉDUCTION DE LA POPULATION DE LA PLANÈTE.

= ET BIEN SÛR DE L´IMNMIGRATION (PLUS DE 50 PAYS REFUSENT L´ENTRÉE AUX SÉROPOSITIFS POUR DES CONSIDÉRATIONS "SANITAIRES" BIEN SÛR HORS DU DÉBAT POLITIQUE).

SI VOUS PENSEZ QUE NOUS ÉCRIVONS DE LA SCIENCE FICTION AU LIEU D´UN ARTICLE SCIENTIFIQUE, CONSIDÉREZ LES DONNÉES SUIVANTES:

L´EXEMPLE DE L'OUGANDA:

L'OUGANDA INVESTIT SEULEMENT 36.000 $ POUR LA MALARIA.

LA MALARIA EST ENDÉMIQUE ET, COMME LA TUBERCULOSE, INDIFFÉRENCIABLE MAINTENANT DES CRITÈRES DE DIAGNOSTIC DU SIDA (FIÈVRE, PERTE DE POIDS ET DIARRHÉE), DONC ELLE N´EXISTE PLUS ET NE SERA PAS TRAITÉE, CAR PAR DÉFINITION LES PERSONNES QUI L´ONT SONT REDIAGNOSTIQUÉES COMME ÉTANT MALADES DU SIDA.

DANS LA VIDEO DE MEDITEL "LE SIDA EN AFRIQUE" (NON ÉMISE DANS NOS PAYS) VOUS POUVEZ VISITER LES HÔPITAUX DE RAKAI ( A L´ÉPICENTRE DE LA FAUSSE EPIDEMIE) VIDES, CAR LES PERSONNES ONT ÉTÉ PRIVÉES DES MÉDICAMENTS GRATUITS QUI LEUR ÉTAIENT PRÉCÉDEMMENT OFFERTS POUR TRAITER LES MALADIES ENDÉMIQUES QUI LES TUENT ET QU´ELLES DEVRAIENT PAYER MAINTENANT, CE QUI EST BIEN SÛR IMPOSSIBLE (VOIR AUSSI Nº 40)

L'OUGANDA, EN SINISTRE CONTREPARTIE, INVESTIT DES MILLIERS DE $ POUR LE SIDA AVEC 700 ONG CONTAMINANT LE PAYS, ET L´HYPOTHÈSE ORTHODOXE QUI SE TRADUIT EN TERRORISME SEXUEL ET CONDOMS.

IL FAUT ÊTRE CLAIR:

CHAQUE DOLLAR INVESTI DANS L´HYPOTHÈSE OFFICIELLE DU SIDA DANS LE TIERS MONDE, ASSASSINE DES MILLIERS DE PERSONNES.

AU-DELÀ DE CES FAITS, NOUS PROPOSONS L´HYPOTHÈSE QUE L´INVENTION DU SIDA EN AFRIQUE ENTRE DANS LA STRATÉGIE DE L´ORDRE MONDIAL DE CONTRÔLE DE LA POPULATION SPÉCIALEMENT DANS LE TIERS MONDE, DONT NOUS AVONS DES DONNÉES PRÉCISES QUI JUSTIFIENT CES FORTES AFFIRMATIONS (CF.DOSSIER Nº59):

DES DOCUMENTS DU CONSEIL DE SÉCURITÉ NATIONALE DES ÉTATS UNIS ÉLABORÉS ENTRE 1974 ET 1977, ET MAINTENUS SECRETS PENDANT DE NOMBREUSES ANNÉES, AFFIRMENT QUE LA CROISSANCE DE LA POPULATON DANS LE TIERS MONDE EST UNE MENACE À LA SÉCURITÉ NATIONALE DES EEUU. (MONDO E MISIONE, INSTITUT PONTIFICAL DES MISSIONS ÉTRANGÈRES.ET EIR, VOL. 9, Nº 1, ENERO 1992).

EN 1988, UN DOCUMENT DU CENTRE D´ÉTUDES INTERNATIONALES ET STRATÉGIQUES "TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES MONDIALES, IMPLICATIONS POUR LA SÉCURITÉ NATIONALE " RÉAFFIRME QUE LA CROISSANCE DE LA POPULATON DANS LE TIERS MONDE EST UNE DES GRANDES MENACES À LA SÉCURITÉ NATIONALE DES EEUU.

LA PARTIE DE CE DOCUMENT SUR LA DÉMOGRAPHIE MENTIONNE AUSSI LE SIDA, AVEC L´ESPOIR QUE L´ÉPIDÉMIE AIDERA À REMÉDIER À LA CROISSANCE DE LA POPULATION.

( REV. WASHINGTON QUATERLY PRINTEMPS DE 1989, J.BREWDA "LA DÉMOGRAPHIE RACISTE DE LA STRATÉGIE MILITAIRE DES ÉTATS UNIS, EXECUTIVE INTELLIGENCE REV. EIR. 1,7,91.)

LE SIDA EST DONC CONSIDÉRÉ COMME UNE PARTIE DE LA STRATÉGIE DU CONTRÔLE DÉMOGRAPHIQUE. CE N´EST PAS UN SUJET MÉDICAL, MAIS POLITIQUE.

INDÉPENDAMMENT DE VOTRE ADHÉSION À NOS HYPOTHÈSES SUR L´INTERPRÉTATION STRATÉGIQUE, LE SIDA EN AFRIQUE EST UNE FRAUDE.

IL FAUT SOUTENIR L'ATTITUDE COURAGEUSE DU PRÉSIDENT THABO MBEKI QUI INSISTE POUR QUE LE SIDA SOIT PUBLIQUEMENT RE-ÉTUDIÉ (CE QUE NOUS DEMANDONS DEPUIS DES ANNÉES).

IL FAUT AGIR VITE. LES DOCUMENTS SUR LE SIDA EN AFRIQUE DOIVENT SE DIFFUSER. BEAUCOUP DE VIES SONT EN JEU.

LES ORTHODOXES DU SIDA ONT RAISON D´ÊTRE INQUIETS.

ON PEUT TROMPER BEUCOUP DE TEMPS PEU DE GENS.

ON PEUT TROMPER PEU DE TEMPS BEAUCOUP DE GENS.

MAIS ON NE PEUT PAS TROMPER TOUT LE TEMPS TOUS LES GENS.

ALFREDO EMBID.

Aucun commentaire: