Nombre total de pages vues

lundi 20 octobre 2008

VALEURS FRATERNELLES

On tue tout espoir en fermant les yeux sur les réalités

Et notre réalité personnelle n'est pas la réalité que sont les autres et ni les besoins de tous à une vie décente et de vivre dans des États Humaniste et une Économie du Partage: là sont les vraies et premières réalités collectives/sociales/"économiques/fraternelles et humaines.......

Revendiquons toujours le maximum

pour les 7 milliards d'humains sans exception....

« Ce que tu gardes est perdu à jamais. Ce que tu donnes est à toi pour toujours. » Proverbe Soufi

« O homme, tu as en toi le ciel et la terre, fais de ce monde un ciel sur la terre ! » Ste Hildegarde de Bingen

Pensez au bien, et le bien suivra.

Voyez les bons côtés d’une personne : et elle les manifestera !

Toutes vos vies sont déjà remplies de bonnes personnes : rendez-vous en compte

Ne considérez que les vertus des gens

Nul ne doit tourmenter les gens ou briser leurs cœurs

========================

CAUSES MONDIALES: NOS CLASSES BOURGEOISES QUI NOUS ONT TOUJOURS TRAHIS..... ELLES ON LE POUVOIR DE TOUT AMÉLIORER MAIS ELLES NE LE FONT PAS

voir l'image en taille réelle

Alors que de nos jours on a la technologie pour nourrir 100 fois la population mondiale actuelle et dans l'abondance de la vie saine en plus

Pour répondre à ceux qui croient qu'un bloggeur ne fait rien de concret en partageant le fruit de ses trouvailles et ses solutions; voici ceci: ......
Le commencement de la réalité est dans la pensée....

Je pense donc je suis disait Descartes. Tout est pensée. Il ne s’échappe rien d’autre de la réalité que la pensée.La pensée c'est l'action première et dernière: toutes les réalités ont été construite par vos pensées, pour les améliorer, améliorez vos pensées. La réalité n’est rien que la forme indiscutable du contenu, de la pensée, de l’humanité. Le drame de la pensée est que sa vérité est dans la réalité, qui la finit. On ne peut pas dire de la réalité qu’elle est. La réalité n’est du possible que dans la pensée. LA RÉALITÉ C'EST LA PENSÉE NON CACHÉE, La réalité c'est comme la mort: c'est l'aboutissement, la finalité, la révélation des mentalités..... LA RÉALITÉ DÉVOILE LES PENSÉES......Viny Eden

Restons positifs et optimistes tout en commençant dès à présent à penser la reconstruction. Il est extrêmement important de surveiller nos pensées car ce sont elles qui a chaque instant détermineront la tournure de nos paroles ou nos actes à venir au sein de la réalité.Être conscient signifie comprendre. Or en comprenant le fonctionnement de nos pensées nous agissons déjà sur le monde réel par l’éthique. L’éthique est une énergie positive qui se transmet de proches en proches ; qui rayonne à l’extérieur au-delà de nos sens, de notre réalité physique.

HORREUR..... Des chercheurs britanniques ont en effet réussi à déterminer à quelle chose précise ce que pensaient des « cobayes » en analysant l'activité de leur cerveau.















Les animaux ne sont que ce qu’ils voient de nous !

Si nous les chassons : ils chasseront. Si nous ne les chassons plus : ils nous approcherons et progressivement finiront par ne plus se prédater entre eux.

Lionne qui manifeste à sa façon qu'elle cherche désespérément une autre façon de vivre et de se nourrir.

Que des animaux se mangent entre eux (cannibalisme) ceci sont perversions dont il est difficile de se débarrasser

Nous sommes sur Terre pour tout Pacifier


DES ANIMAUX SAVENT S'UNIR ET PROTÉGER LEURS PETITS DES PRÉDATEURS
Des buffles libèrent l'un de leurs petits des griffes de 5 lionnes

Mais les humains sacrifient leurs enfants aux prédateurs Économie-de-la-Concurrence et au Dieu-Entreprise de la compétition des uns sur les autres.....
Des animaux nous montrent l'exemple, et qu'on ne doit plus avoir peur de nos exploiteurs et ne plus jamais défendre nos maîtres et nos chaînes
Même chez les prédateurs les instants d'amour sont surprenants, hélas ils sont victimes de leurs griffes tranchantes et de leurs mâchoires mortelles.
video
Mais attention, un prédateur est un prédateur, si par moments ces prédateurs semblent doux et adorables NE VOUS Y MÉPRENEZ PAS !
. .

SI LE MAL ET LE DIABLE EXISTENT: ON LES RECONNAÎT À TRAVERS CES ''VOLEURS DE VIE''..... Ne venez pas nous faire croire que tuer est normal.
De la chasse aux guerres. Du carnivorisme au capitalisme où l'on dévore sa propre espèce par la concurrence en s'exploitant les uns les autres et avec éthique et équité à part de cela.


N'oubliez pas, pour Dieu il suffit dune seule personne qui démontre sa volonté de s'améliorer pour que toute son espèce en bénéficie et mérite de clémence!
Voyez ce vidéo qui vous en montre plus sur cette fameuse lionne

video
.

video

Plutôt des États Humanistes

  • Ce serait un danger que de réduire l'Humanisme à une seule ''ligne de parti'': non, il faut plutôt parler d'ÉTATS HUMANISTES que de partis humanistes


video

L'Humanisme n'est pas ''un choix'' mais UN FONDEMENT UNIVERSEL SOCIO ET POLITIQUE, UN DROIT,



ENFIN DU CONCRET. Organisons l’abondance dans nos Villes et partout..

« L’humain est né pour être vertueux. Les Valeurs Fraternelles sont une qualité propre à tous », dit Montesquieu.

Les Valeurs Fraternelles sont substances réelles. Elles sont les réalités conformes à nos désirs légitimes.

LE MOT ‘’COLLECTIF’’ VEUT DIRE ‘’PARTAGE’’, et le Partage est naturel

6,5 milliards d’humains qui ont tous les mêmes besoins de bases et les mêmes droits économiques et sociaux

« Il n’y a rien de plus scientifique et de plus économique que les Valeurs Fraternelles : puisqu’elles permettent à tous sans exception de profiter de tout ». Ne les reléguons plus sous les formes d’utopies et de religions: ils doivent être à la Base de nos sociétés puisque ce sont des besoins très CONCRETS, naturels et fondamentaux! Tels sont les ravages de la mauvaise répartition de l’argent !

C’est pathologique, on se te les uns les autres ‘’ d’utopistes’’ou de communistes/socialistes dès qu’on parle de Partage et d’Égalité. Nous sommes pauvres de nous laisser mener par des idéologies sociales humiliantes et déshumanisantes.

Le Partage établit naturellement l’Ordre et l’abondance pour tous !

Le mal n’est pas naturel… c’est juste un manque d’organisations à moyens et longs termes

ALCAN éliminerait définitivement la pauvreté au Québec si cette Multinationale Milliardaire payait les 5 milliards $ d’impôts par an qu’elle doit nous payer. Alcan doit payer sa juste contribution sociale de taxes et d’impôts. Fini les privilèges aux milliardaires.

Ces Organismes et Institution qui récoltent des Fonds pour les Sans Abris au lieu d’informer et de dénoncer les Bars, l’Alcool, les Drogues

Il n’y a qu’un seul Parti; qu’un seul État; qu’une seule Économie; qu’une seule Reine et Monarchie; qu’un seul Pape; qu’une seule Religion; qu’un type de hiérarchies et ils ne doivent ni être de Gauche ou de Droite : mais du côté de tous sans exception et n’exclure personne dans leurs visions et calculs du Bonheur et de la Sécurité de vie de leurs citoyens!

Décideurs et citoyens : vous pouvez faire des choses. « Fermer les yeux et ne rien faire, c'est être complice »,

On se dit évolué, et on parle encore comme des primitifs guerriers et en singeux. On parle de changements et on tarde à changer.

Les ‘’FACILES À ACHETER’’

Je suis tanné de ces dépendants, de ces dépendants de leurs vices, DE CES DÉPENDANTS DE LEURS VENTRES ET DE LEURS SEXES; de leurs orgueil et de leur vanité; de ces VENDUS pour une paye et un job, de ces dépendants aux drogues et à l’alcool qui font souffrir tout le monde

Ce monde qu’on dénonce tant vient de nous, de nos pensées méprisantes et de notre paresse à penser. LA GUERRE, LA PAUVRETÉ, la misère, les chicanes et les souffrances inutiles commencent dans vos pensées haineuses envers les autres et de croire qu’il y a des gens paresseux et qu’ils méritent donc d’êtres pauvres.

Une Économie, des États et leurs Systèmes Scoalires fondés que sur des Valeurs Fraternelles montreront l’exemple : soyons conséquents et cohérents.

Voilà ce que vous devez améliorer et où cous devez mettre toutes vos énergies

Dénonçons tout ce qui n’est pas fraternel !

Les Valeurs Fraternelles (telles le Partage et l’Égalité monétaire pour les besoins de bases) sont substances réelles. Elles sont les réalités conformes à nos désirs légitimes. Celui qui est mu par une implication altruiste est inspirant, agréable et dynamisant.

La valeur est autre chose qu’une proportion, qu’un échange monétaire. La valeur c’est ce qui nous sert à tous, ce qui nourrit bien, ce qui amène du confort à tous. La valeur fait de la qualité de vie un droit! Et la valeur d’une personne ne se définit pas au mérite ni à l’effort !

Savoir calculer c’est composer avec tous….

L'IMPORTANCE DE L'AMITIÉ DANS LA SOCIÉTÉ (contextes sociaux fraternels).

« L'intention principale du Législateur doit être de susciter de l'amitié entre les citoyens ».

Bref, le Législateur doit éviter avec le plus grand soin tout ce qui soulève les citoyens les uns contre les autres.

La générosité donne plus qu'il n'est dû ; la justice donne strictement le dû ; la mesquinerie donne moins que le dû (j'entends le dû moral, évidemment, car s'il s'agissait du dû légal, on pourrait le réclamer devant les tribunaux).

Ça toujours été grâce au Partage et la Gratuité que les sociétés et les peuples ont survécus : et ce, en dépits des guerres et de la vie de combat des uns sur les autres imposées à tous. C’est encore grâce à l’Entraide et au Partage que les Populations de la Terre survivent à cette Économie analphabète de l’humain et de ses besoins de vivre fraternellement. Mme Marie-Anne Villeneuve, 81 ans

"Le don, établit un lien social sous différentes formes, que ce soit celle de la solidarité, de la dépendance…

Le champ du don ne se limite pas aux proches, mais il se développe vers les étrangers : "Tous les rapports entre étrangers ne prennent pas la forme du marché. Il existe une catégorie de dons qui se produisent aussi entre inconnus: c'est le cas des échanges régis par ce qu'on appelle les lois de l'hospitalité, des dons que fait le public au moment de catastrophes naturelles, ou de certains événements politiques, des dons de charité, de certaines formes de bénévolat. Toutes ces formes de circulation des biens fonctionnent hors marché, et sans emprunter la voie de la redistribution étatique, c'est-à-dire qu'ils sont entièrement volontaires et spontanés.

Ce qu'on appelle par exemple la « vie associative » constitue un domaine riche et varié. Cet univers tend à être proche de l'esprit du don dans la mesure où la naissance des associations est un acte libre et où leurs membres ne visent pas le profit."

Le bonheur d’une personne est la plus grande richesse et réussite sociale qui soit !

Donner est le secret pour qu’on puisse rester lié aux autres.

« Alors que 91 % des Canadiens de 15 ans et plus ont fait des dons à des œuvres de bienfaisance et à des organismes sans but lucratif entre octobre 1999 et septembre 2000, moins du tiers des Canadiens, selon l’ENDBP 2000 (Enquête nationale sur le don, le bénévolat et la participation), ont consacré du temps à des activités bénévoles au cours de la même période. »

La générosité donne plus qu'il n'est dû ; la justice donne strictement le dû ; la mesquinerie donne moins que le dû (j'entends le dû moral, évidemment, car s'il s'agissait du dû légal, on pourrait le réclamer devant les tribunaux).

Tout comme le fait la Nature, il s’agit de donner plus qu’il n’est dû

Les Anciens et les Médiévaux se venaient en aide entre eux généreusement et naturellement. Ils tissaient de solides liens d'amitié : « Quand j'ai besoin de mes voisins pour scier le bois, battre le grain, et qu'ils auront besoin de moi pour les mêmes travaux, on serait bête de s'envoyer au diable et de se traîner devant les tribunaux ».

Imaginez, autour d'une même table, discutant de la part qui leur revient du Bien Commun, un éboueur, une téléphoniste, un caissier, une électricienne, un enseignant, une avocate, un médecin, un chômeur, un assisté social. Et l’on croit attirer les meilleurs médecins par un bon salaire alors que les meilleurs ne sont pas nécessairement ceux qui ont embrassé la profession parce qu'elle était rémunératrice.

La société saine fonctionne bien (elle guérit bien, elle instruit bien, elle loge bien) comme fonctionne bien l'individu en santé (il digère bien, il dort bien, il entend bien). Qu’est-ce qui fait qu’une société est saine, en santé et qu’elle fonctionne bien? Pour qu'une société fonctionne bien, certaines choses doivent se faire gratuitement.

Lorsqu’une société fonctionne mal c’est qu’elle est en manque de valeurs sociales. La solidarité, l’entraide, l’égalité, la justice sont des valeurs sociales. Ces valeurs forment un embranchement de la morale.

Les valeurs humaines font l'être humain en santé corporelle, morale, intellectuelle et spirituelle.

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ; ils n'ont ni cellier ni grenier, et votre Père céleste les nourrit » dit Jésus.

Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? Ce sont les païens qui se préoccupent de toutes ces choses. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

Mais cherchez premièrement la justice et tout le reste vous sera donné par surcroît.

Donc, commençons par savoir Partager entre les Pays, mais pour y arriver nous devrons nous déconditionner de l’esprit hiérarchiste de l’Élitisme et établir l’Égalité et les autres Valeurs Fraternelles à nos Fondements écono-socio-politiques.

Aristote (mort en -322), à plusieurs reprises, dans son Éthique à Nicomaque, définit le droit ou le juste comme étant l'égal, l'injuste comme étant l'inégal : « L'homme juste, c'est celui... qui sauvegarde l'égalité ». « La notion de juste [droit] correspond aux notions de légal et d'égal, et la notion d'injuste, à celles d'illégal et d'inégal » . Plus loin, il écrit : « S'il y a correspondance entre les notions d'injuste et d'inégal, il en va de même pour les notions de juste et d'égal. C'est là justement ce que l'on admet communément, sans avoir besoin de recourir au raisonnement » . Enfin : « Or, l'égal, — que nous posons identique au juste [au droit] » . Cicéron reprend la même idée dans son traité Des devoirs : « On a toujours cherché à garantir par le droit [la justice] l'égalité » . Thomas d’Aquin la relaye au Moyen Âge : « La justice évoque l'égalité » . Enfin, puisque je n'ai pas l'intention d'en réciter un chapelet entier, Alain : « Qu'est-ce que le droit ? C'est l'égalité. Dès qu'un contrat enferme quelque inégalité, vous soupçonnez aussitôt que ce contrat viole le droit » .

Possède-t-on un avantage à tromper et à être supérieur sur son prochain ?

Pour passer à autres choses que des problèmes d’argent.

DISTRIBUONS DE FAÇONS ÉGALES LES PROFITS ET LES DENIERS PUBLICS.

‘’Toute Population doit être Propriétaire de son Territoire et distribuer également entre tous la moitié sur tous les profits (impôts) qui se réalisent dans son pays’’.

« Admettons que tu aies 3 enfants et que tes enfants évidemment soient tous très différents, que l’un est plus débrouillard et combatif, que le second est plus doux et colleux, et que ta troisième est un peu retardée ou marginale. Et bien, que tes enfants soient vaillants ou paresseux, tu vas les aimer et les protéger également du mieux que tu le pourras, tu leurs diras de manger à leur faim et sans te soucier de savoir qui mérite le plus son repas, tu les habilleras selon les goûts de chacun et tu leurs donneras un bon lit. Et c’est aussi cela que se doit de faire une Gouverne responsable. L’État doit agir en ‘’Bon Parent’’ envers tous !

<<>> dit machiavel

Ils nous parlent d’équité et de mérite : et le système qu’ils défendent ne respecte même pas l’équité, ni leurs diplômes, ni leurs entreprises : ils les hiérarchise et les met constamment en survies et en faillite

Ce n’est pas de savoir qui mérite plus qu’un autre de mieux pourvoir à ses besoins et à ceux de ses enfants, ce n’est pas le sauvage « à chacun selon son mérite » mais le « à chacun selon ses droits et ses besoins et son égalité en droits économiques

L’Humaniste reconnaît les droits de tous sans exception à une vie décente ; à la sécurité financière pour passer à autres choses que des problèmes d’argent ; de vivre sous une Économie de l’Entraide et du Partage entre les Pays ; que tous les Partis Politiques qui le représentent soient humanistes….. que tous les États soient Humanistes…

Et il défendra pacifiquement par tous ses moyens ces idéologies et principes et qui sont tous des droits essentiels de bases et universels.

C’est faux, la valeur d’un Pays dépend moins de son Développement, de sa Croissance Économique ou encore de ses Richesses et Ressources Naturelles que de son Organisation Sociale et si elles ne sont plus hiérarchistes et élitistes mais ordonnés de sorte pour assurer UNE VIE DÉCENTE À TOUS SANS EXCEPTION. C’est pas les Ressources, ni les Technologies, ni les Diplômés et ni les Compétences qui manquent ici : mais notre générosité et le manque de Valeurs Fraternelles inexistantes à nos Fondements écono-socio-politiques.

L’Égalité est le Fondement de toute Société, des Gouvernements, des États, de l’Économie.

Notre société a oublié l’élément constitutif fondamental de toute morale qu’est la Dignité humaine.

Cette société a oublié le sens de la solidarité réelle.

Et c’est sur ce principe qu’on doit penser et tout établir : le Principe de l’amour sans juger personne et accorder des droits de bases à tous sans exception tant économiques, sociaux, politiques et personnalisés même.

On a pas à être pour ou contre l’Égalité car c’est un droit qui protège tout le monde telle une ‘’Assurance Vie Adéquate contre toute Malchance ’’ où si un jour le Mieux Nanti perdait tout, il aurait au moins la garantie d’un minimum plus que décent comme celle d’une Rente Citoyenne de 60 000 $ par année au lieu de se retrouver sur le BS

«Tous les humains sont égaux devant la Loi… et l’Économie»

L’Économie enfreint en tous points La Charte des Droits et liberté et les Lois sur l’égalité qui disent que Tous les Hommes sont égaux devant la Loi! L’ÉCONOMIE QUE POUR LES SUIVEUX EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ!

L’ÉGALITÉ, c’est reconnaître des droits de bases, des droits sociaux et économiques à tous sans exception!

<<>> p. 205 G. Lanctôt

Puisque les humains sont égaux, personne n'a le droit d'imposer sa volonté aux autres. Chacun est, en principe, libre de faire ce qu'il veut, car il est responsable de sa destinée.

C'est pourquoi ces États-Conquérants doivent se justifier car ils sont accusés. Accusés d'oser dire à un égal : « Fais ceci ; ne fais pas cela ». Vous admettrez que ce n'est point là le langage d'un serviteur.

Qui parlent haut et fort d’équité, d’Éthique, de Justice, de Droits, et qui affirment mériter plus que d’autres, de mériter d’avoir un meilleur lit et de mieux pouvoir nourrir ses enfants ?

Avec l’Équité, ils continuent de justifier la pauvreté et de créer des pauvres ! C’est horrible et ils ne s’en rendent même pas compte pour la plupart d’entre eux.

La déshumanisation DE TOUT SYSTÈME est due à l’aspect inégalitaire du travail et des différences salariales qui oublie les besoins vitaux de tous!

Si les 3 % de riches et de milliardaires Entreprises payaient leurs justes contributions sociales de TAXES (nos Municipalités doivent les taxer beaucoup plus que cela) et d’impôts : les 97 % n’auraient plus besoin d’en payer et nous vivrions tous en millionnaires

ÇA SUFFIT DE FAIRE RIRE ET ABUSER DE NOUS!

Nos Maires de la région n’ont peut-être pas encore le pouvoir de gérer nos Impôts sur les revenus réalisés dans notre région : mais les maires ont tous Les pouvoirs de TAXATION et ils n’en profitent pas, ils ne font que taxer leurs petits citoyens et ménagent les milliardaires Entreprises S’ENRICHISSANT CHEZ-NOUS ET AVEC NOS RESSOURCES.

EN TAXANT SUFFISAMMENT LES MILLIARDAIRES ENTREPRISES D’ICI

Elles ont assez profitées de crédits d’impôts et de taxes, de taxes si minimes en comparaison des évaluations foncières de leurs immenses terrains et Propriétés et Entreprises. Maintenant, FINI LES PRIVILÈEGES : que les Grandes Entreprises paient leurs justes contributions régionales d’impôts et de TAXES.

Par exemple, avec ses 6 Centrales et ses 44 Barrages installés sur NOTRE TERRITOIRE : si Alcan payaient enfin des TAXES en fonction de la valeur de ses installations : c’est plus de 2 MILLIARDS $ que cela nous rapporteraient à chaque année…. Et n’ayez craintes qu’en dépit du chantage qu’Alcan essaierait de nous faire en nous menaçant de partir comme elle l’a faite souvent : non Alcan fait trop de profits ici pour partie ! Et puis, advenant le cas où elle partirait : nous prendrions possession de ses Installations en la saisissant pour le 2,6 milliards $ d’Impôts Reportés Impayés qu’elle nous doit depuis plusieurs années… et qu’elle semble bien parti pour ne jamais nous les rembourser.

Où ont commencé nos maladies mentales et sociales ?

Quelles sont les mentalités qui nous empêchent d’avoir une société plus humaine pour tous ?

Ça fait 4 000 ans qu’on a commencé à tout inverser avec les idéologies guerrières telles l’Équité, l’Éthique, le Mérite, l’Élitisme, la Compétition, la Concurrence, les Honneurs, la Valorisation maladive…

Voilà pourquoi les idéologies violentes sont encore à nos bases sociales, économiques et politiques justement parce qu’encore aujourd’hui on les banalise et les trouvons normales.

Si on sait Partager, même au cœur du Désert ou en Enfer on ne manquera de rien.

Même au cœur de l’abondance comme ici dans notre région, on manquera de tout : si on ne sait pas Partager, si on se concurrence les uns les autres au lieu de nous unir sous un thème tel «Le Mieux-Être de tous» !

N’oubliez pas «Dans le combat, il y a toujours un perdant : tandis que dans le Partage, tous y gagnent» !

Lorsque l’on refuse de Partager : apparaissent des ennemis, des appauvris, de la souffrance inutile…des prisons

… et ainsi la vie devient un combat

Qui n’est pas tanné de ces dépendants, de ces dépendants de leurs vices, DE CES DÉPENDANTS DE LEURS VENTRES ET DE LEURS SEXES, de ces êtres achetables qui : pour une paye, un job ou des manies de drogues ou d’alcool font souffrir tout le monde

Cessez de jouer aux animaux, aux prédateurs, aux ‘meilleurs que les autres’’, à vous dire n’être ‘’qu’un humain bien imparfait’’ pour tout vous permettre : orgueilleux et vaniteux, à ceux qui n’ont pas le choix…! N’imitez plus les prédateurs. Les loups vivent au jour le jour comme des esclaves : c’est le prix à payer pour survivre. Tandis que des oiseaux comme les mésanges et des animaux comme les écureuils savent intelligemment se faire des provisions. Ils connaissent le Moyen Terme mais pas nos économistes.

‘’L’INTÉRÊT COLLECTIF PRIME SUR LE DROIT DE LA PERSONNE ET DE L’ENTREPRISE’’. Pour des élus libres d’expression. Tous nos élus doivent être protégés et être exempts de toutes menaces de poursuites judiciaires de la part de groupes puissants ou de riches personnes qui ne défendent pas les Intérêts Collectifs

On protège l’Économie sadique de la Concurrence et ses États en accusant toujours la Société qui est nous tous.

L’Article 92 de la Charte de la Constitution Canadienne de 1867, dit «Tous les Territoires des régions appartiennent aux populations occupantes des lieux»). Tous les citoyens sont Propriétaires, Gestionnaires, Législateurs, Actionnaires et Bénéficiaires des Ressources Naturelles de leurs Territoires.

«Les Territoires ont les pouvoirs Législatifs, Exécutifs et Judiciaires»

que le Parlement fédéral leur a dévolus par l’Article 4 de la Loi Constitutionnelle de 1871, et qui est toujours effective : nous dit le sénateur Gérald A. Beaudouin dans son livre édité en 2004 «Droit Constitutionnel du Canada».

(1) C’est aussi un Droit Naturel que de bénéficier des lieux qu’on occupe et dont on est responsable!

.... blog en amélioration.... à suivre ....

par Viny Eden mon e-mail soleilpourtous@hotmail.com

quelques uns de mes BLOGS…

dwanrg. blogspot.com vinyeden.blogspot.com

connurrencepourdiviseretvolerlespays. Blogspot.com

soleilpourtous. blogspot.com

cielpourtous. blogspot.com

paradis1viny. blogspot.com

p. s.

LIBERTÉ d’EXPRESSION DE CHACUN

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme:

Article 19: "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

Aucun commentaire: